IVG : faible mobilisation à Grenoble en soutien aux femmes polonaises

sep article



EN BREF – Une soixantaine de personnes se sont rassemblées ce samedi 8 octobre rue Félix Poulat en soutien aux femmes polonaises, à l’appel de La Plateforme des droits des femmes de l’Isère . Une bien maigre mobilisation alors même que l’IVG est remis en question dans plusieurs pays européens et que les mouvement anti-choix reprennent du poil de la bête.

 

 

© Joël Kermabon - Place Gre'net

© Joël Kermabon – Place Gre’net

« Je croyais que nous serions beau­coup plus nom­breux », lance, visi­ble­ment déçue, l’une des per­sonnes pré­sentes. De fait, la mobi­li­sa­tion en sou­tien aux femmes polo­naises, orga­ni­sée par la Plateforme des droits des femmes de l’Isère[1] pour le droit à l’IVG libre et gra­tuit,  n’a pas fait le plein.

 

C’est effec­ti­ve­ment un ras­sem­ble­ment bien mai­gre­let d’une soixan­taine de per­sonnes qui tentent, ce samedi 8 octobre rue Félix Poulat, de mobi­li­ser les pas­sants affai­rés d’un samedi après-midi en centre-ville. Des pas­sants pres­sés et qui se sentent, semble-t-il, très peu concer­nés si l’on en juge au nombre de ceux qui s’ar­rêtent pour dis­cu­ter ou lire les affiches.

 

Céline Deslattes, la pré­si­dente du Planning Familial de l’Isère – qui avait orga­nisé fin sep­tembre l’o­pé­ra­tion « Ceci n’est  pas un cintre » – rap­pelle les objec­tifs de ce ras­sem­ble­ment.

 

 


Reportage Joël Kermabon

 

 

Une législation extrêmement restrictive

 

Une des rai­sons de cette mobi­li­sa­tion, somme toute confi­den­tielle, tient sûre­ment au fait que dans l’in­ter­valle, suite à d’im­menses mani­fes­ta­tions, la pro­po­si­tion de loi inter­di­sant presque com­plè­te­ment l’IVG en Pologne a été reje­tée par la chambre basse du par­le­ment.

 

« La mobi­li­sa­tion des femmes polo­naises et la soli­da­rité inter­na­tio­nale ont eu rai­son des relents liber­ti­cides des mou­ve­ments anti-choix », se féli­cite le Planning fami­lial de L’Isère.

 

© Joël Kermabon - Place Gre'net

© Joël Kermabon – Place Gre’net

Une « excel­lente nou­velle » qui ne doit pas faire oublier que la légis­la­tion polo­naise demeure extrê­me­ment res­tric­tive. Et qui inter­vient au terme de la confé­rence EuroNGOs de Paris qui s’est ache­vée ce 5 octobre.

 

Au nombre des inter­ro­ga­tions à l’ordre du jour de cette confé­rence, une ques­tion fon­da­men­tale selon le Planning fami­lial. « L’Europe peut-elle tou­jours se consi­dé­rer comme pro­gres­siste […] alors même que 15 % des par­le­men­taires euro­péens adhèrent aux idées des anti-choix ? », s’in­quiète le mou­ve­ment. Qui met en garde contre « les agis­se­ments de grou­pus­cules réac­tion­naires mino­ri­taires mais bien orga­ni­sés ».

 

 

« Le droit à disposer de son corps, de Paris à Varsovie »

 

 

Raison de plus pour le Planning fami­lial de « redou­bler d’ef­forts pour garan­tir un accès uni­ver­sel aux droits et santé sexuels et repro­duc­tifs ». Des mots qui prennent tout leur sens dans un contexte où La manif pour tous, qui reprend du ser­vice ce 16 octobre, repart en guerre contre les droits des femmes et des LGBTI [2], selon les fémi­nistes.

 

C’est éga­le­ment l’a­vis du Nouveau parti anti­ca­pi­ta­liste (NPA) dont quelques mili­tants par­ti­ci­paient au ras­sem­ble­ment. « Ne croyons pas que l’IVG est un droit défi­ni­ti­ve­ment acquis. Mobilisons-nous pour défendre le droit de choi­sir, le droit à dis­po­ser de son corps, de Paris à Varsovie ! », clame le parti.

 

 

Joël Kermabon

 

 

[1] La pla­te­forme des droits des femmes de l’Isère se com­pose des orga­ni­sa­tions sui­vantes : Planning Familial de l’Isère, Osez le fémi­nisme 38, centre de pla­ni­fi­ca­tion de Voiron, CMSF, Cercle laïque, Apardaf, NPA, CFDT-CHU Grenoble, Femmes éga­lité, Sud, FSU 38, Pag 38, Attac, Femmes en noir 38, LDH, LDH Iran, LIFPL, CFDT Santé/sociaux, CGT et UFICT-CGT mai­rie de Grenoble, FSU, Solidaires Isère, UD CFDT 38, UD CGT 38, Unef, Ades, Front de gauche, Europe Écologie – Les Verts, Gauche uni­taire, Les Alternatifs, MJS, Parti com­mu­niste fran­çais, Parti de gauche, Parti socia­liste, PCOF, Rassemblement nou­veau à gauche…

 

[2] LGBTI : Lesbiennes, gays, bisexuels, trans­genres, inter­sexes

 

 

Réduire ses déchets
commentez lire les commentaires
2785 visites | 1 réaction
logos commentaires logos commentaires

Commentez ou réagissez

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

This site is protected by reCAPTCHA and the Google Privacy Policy and Terms of Service apply.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Votre commentaire sera publié dans les plus brefs délais, après modération.

Commentaires 1
  1. Merci pour les réfé­rences mises en lien, comme ce docu­ment sur la posi­tion anti-choix que j’ai télé­chargé afin de le gar­der comme res­source, ou comme le lien vers le site du Planning Familial, qui peut per­mettre à des per­sonnes de le décou­vrir.

    sep article