Rencontres nationales des budgets participatifs ce vendredi à Grenoble

sep article

Grenoble accueille, ce vendredi 7 octobre, les premières rencontres nationales des budgets participatifs, qu’elle coorganise avec Rennes et Montreuil. Les trois villes sont parmi les premières en France, avec Paris et Metz, à expérimenter cette forme de démocratie participative. Objectif affiché : renouer le dialogue avec les habitants.

 

Une aven­ture plus ou moins ris­quée. Alors que Rennes consacre 3,5 mil­lions d’eu­ros à son bud­get par­ti­ci­pa­tif (sur un bud­get total de 431 mil­lions d’eu­ros, soit 0,8 % du bud­get), Montreuil pré­voit 3 mil­lions d’eu­ros mais sur deux ans, soit 1,5 mil­lion d’eu­ros pour 2016 (sur un bud­get de 290 mil­lions d’eu­ros, soit 0,5 %). Quand Grenoble met sur la table une enve­loppe de 800 000 euros, à rap­por­ter à un bud­get total de 344 mil­lions d’eu­ros (soit 0,3 %).

 

La par­ti­ci­pa­tion est dans l’air du temps. Alors que la ville de Grenoble inau­gure, ce samedi 9 octobre, la pre­mière réa­li­sa­tion du pre­mier bud­get par­ti­ci­pa­tif, en l’oc­cur­rence un mur d’es­ca­lade le long des berges de l’Isère, sa deuxième édi­tion s’ap­prête à entrer dans sa phase consul­ta­tive.

 

Les 26 pro­jets du deuxième bud­get par­ti­ci­pa­tif seront ainsi sou­mis au vote la semaine pro­chaine. En même temps que sera lan­cée la consul­ta­tion citoyenne sur la péti­tion du comité de liai­son des unions de quar­tier (Cluq) deman­dant l’a­bro­ga­tion de l’aug­men­ta­tion des tarifs du sta­tion­ne­ment.

 

commentez lire les commentaires
1540 visites | 0 réaction
logos commentaires logos commentaires

Commentez ou réagissez

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

This site is protected by reCAPTCHA and the Google Privacy Policy and Terms of Service apply.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Votre commentaire sera publié dans les plus brefs délais, après modération.