Mireille d’Ornano dément le remplacement du Secours populaire par Fraternité française

sep article



Mireille d’Ornano, eurodéputée et conseillère municipale FN à Grenoble, a démenti dans la presse l’information selon laquelle son association Fraternité française serait pressentie pour occuper des locaux municipaux de la ville d’Hayange en Moselle, en lieu et place du Secours populaire.

 

 

Jugeant que le Secours popu­laire porte un mes­sage « pro-migrants » et une « idéo­lo­gie com­mu­niste », la muni­ci­pa­lité Front natio­nal d’Hayange sou­haite faire expul­ser l’as­so­cia­tion cari­ta­tive des locaux muni­ci­paux qu’elle occupe actuel­le­ment. Une ten­ta­tive d’ex­pul­sion qui fait grand bruit dans la presse natio­nale et à laquelle est asso­ciée, bien mal­gré elle semble-t-il, Mireille d’Ornano.

 

La conseillère muni­ci­pale FN de Grenoble dément les rumeurs selon les­quelles l’as­so­cia­tion Fraternité fran­çaise, qu’elle dirige, est pres­sen­tie pour rem­pla­cer le Secours popu­laire. « Je n’ai eu aucun contact avec M. Engelmann concer­nant une éven­tua­lité de local dans sa ville. Je ne sais pas d’où cette infor­ma­tion sort, mais il n’en a jamais été ques­tion », a‑t-elle ainsi déclaré à Libération.

 

Mireille d’Ornano fait éga­le­ment savoir au Monde qu’elle ne « veut pas » que son asso­cia­tion occupe ces locaux, assu­rant qu’elle « n’est pas en com­pé­ti­tion avec le Secours popu­laire ». Avant d’a­jou­ter tou­te­fois : « Ils ont de gros moyens. Plus que moi. »

 

 

Pays Voironnais, un jour, une activité
commentez lire les commentaires
1607 visites | 0 réaction
logos commentaires logos commentaires

Commentez ou réagissez

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Votre commentaire sera publié dans les plus brefs délais, après modération.