Mireille d’Ornano dément le remplacement du Secours populaire par Fraternité française

sep article
9,80 € par mois pour prendre le bus et le tram : et si c

Mireille d’Ornano, eurodéputée et conseillère municipale FN à Grenoble, a démenti dans la presse l’information selon laquelle son association Fraternité française serait pressentie pour occuper des locaux municipaux de la ville d’Hayange en Moselle, en lieu et place du Secours populaire.

 

 

Jugeant que le Secours populaire porte un message « pro-migrants » et une « idéologie communiste », la municipalité Front national d’Hayange souhaite faire expulser l’association caritative des locaux municipaux qu’elle occupe actuellement. Une tentative d’expulsion qui fait grand bruit dans la presse nationale et à laquelle est associée, bien malgré elle semble-t-il, Mireille d’Ornano.

 

La conseillère municipale FN de Grenoble dément les rumeurs selon lesquelles l’association Fraternité française, qu’elle dirige, est pressentie pour remplacer le Secours populaire. « Je n’ai eu aucun contact avec M. Engelmann concernant une éventualité de local dans sa ville. Je ne sais pas d’où cette information sort, mais il n’en a jamais été question », a-t-elle ainsi déclaré à Libération.

 

Mireille d’Ornano fait également savoir au Monde qu’elle ne « veut pas » que son association occupe ces locaux, assurant qu’elle « n’est pas en compétition avec le Secours populaire ». Avant d’ajouter toutefois : « Ils ont de gros moyens. Plus que moi. »

 

 

commentez lire les commentaires
1293 visites | 0 réaction
logos commentaires logos commentaires

Commentez ou réagissez

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Votre commentaire sera publié dans les plus brefs délais, après modération.