Email this to someoneShare on FacebookShare on Google+Tweet about this on Twitter

Coupe Icare : une 43e édition plus que jamais dans le vent

sep article

REPORTAGE VIDÉO – Affluence record pour la 43édition de la Coupe Icare qui s’est déroulée du 22 au 25 septembre, à cheval sur Lumbin et Saint-Hilaire-du-Touvet. Qu’ils soient simples curieux, professionnels, pilotes ou pratiquants, plus de 100 000 participants ont pu retrouver tous les ingrédients habituels de ce rendez-vous européen des passionnés du vol libre. Notamment, le fameux Icarnaval, le carnaval des airs, unique en son genre. 

 

 

 

 

© Joël Kermabon - Place Gre'net

© Joël Kermabon – Place Gre’net

En arrivant aux abords de Saint-Hilaire-du-Touvet, des voitures garées un peu partout, profitant du moindre espace disponible, révèlent la très forte affluence. Tout particulièrement ce samedi 25 septembre où ceux qui avaient fait le choix de monter à la Coupe Icare en voiture ont eu fort à faire pour trouver une place de parking.

 

Ajoutez à cela que le centre du village était interdit aux véhicules non accrédités et vous aurez une idée des embouteillages. Quoi qu’il en soit, peu s’énervent, l’esprit est à la fête, de plus, nec plus ultra, la météo est au beau fixe et les conditions de vol quasi idéales. Et puis, ne sommes-nous pas à la grande messe annuelle européenne et même mondiale du vol libre ?

 

 

 

Des mesures de sécurité démultipliées

 

 

Signe des temps, les mesures de sécurité ont été démultipliées. Beaucoup de gendarmes, militaires, vigiles et bénévoles de la Croix rouge ou de l’organisation, notamment pour la fouille des sacs aux entrées. Autant de difficultés largement anticipées par les organisateurs. Ces derniers avaient en effet recommandé au public de se soumettre de bonne grâce aux contrôles, de venir en avance et d’utiliser au maximum les navettes mises à disposition sur les sites de Lumbin, Saint-Hilaire-du-Touvet ou dans la vallée.

 

© Joël Kermabon - Place Gre'net

© Joël Kermabon – Place Gre’net

C’est donc plus de 80 000 personnes sur l’ensemble de la Coupe Icare qui ont assisté aux très nombreuses démonstrations de sports aériens dans plus de 80 disciplines. Du vol libre, certes, avec les deltaplanes, parapentes, mais aussi motorisé avec les ULM, des avions de voltige…

 

Ou encore la prestation de Yves Roissy, surnommé “jetman“, à cause de son aile motorisée munie de réacteurs lui permettant d’atteindre les 300 km/h !

 

Au programme également, ateliers de cerf-volants, lâchers de montgolfières ou de ballons brésiliens à partir de Lumbin. La palette des animations étant vraiment très riche, il était bien difficile de tout voir ou de tout essayer, à moins de rester sur place durant les quatre jours de la Coupe Icare. Et encore…

 

 

 

Icarnaval, le carnaval des airs

 

 

Les amoureux des images de sports aériens ont pu également trouver leur compte avec  les films de la 34e édition des Icares du cinéma, projetés dans la salle dédiée ou retransmis sur de grands écrans, en plein air au décollage sud ou dans la cafétéria.

 

© Joël Kermabon - Place Gre'net

© Joël Kermabon – Place Gre’net

Et puis, bien sûr, le salon des professionnels, Icare expo, où sont regroupés les stands de près de 200 entreprises internationales œuvrant dans le domaine des sports aériens ultra-légers. L’occasion pour les fabricants, détaillants, écoles et clubs, mais aussi le public, de découvrir les dernières technologies de leurs engins volants préférés.

 

Mais l’attraction principale de la Coupe Icare, celle qui sans doute a contribué à embouteiller le plateau des Petites Roches ce samedi, c’est le carnaval des airs. Autrement dit, le Icarnaval.

 

Retour en images sur cet événement dans l’événement après un rapide survol, si l’on peut dire, de cette 43e Coupe Icare.

 

 


Reportage Joël Kermabon

 

 

Joël Kermabon

 

 

Email this to someoneShare on FacebookShare on Google+Tweet about this on Twitter
commentez lire les commentaires
1113 visites | 0 réaction
logos commentaires logos commentaires

Commentez ou réagissez

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Votre commentaire sera publié dans les plus brefs délais, après modération.