Le restaurant le Djamila, cours Berriat, prépare la soirée de rupture du jeûne. © Florent Mathieu - Place Gre'net

Ramadan : quand le quartier Saint-Bruno prend “l’ambiance du bled”

Ramadan : quand le quartier Saint-Bruno prend “l’ambiance du bled”

Partager sur facebook
Partager sur twitter
Partager sur linkedin

REPORTAGE – En ce début d’été, Saint-Bruno s’agite à l’occasion du ramadan. Cette fête religieuse, qui correspond au neuvième mois du calendrier hégirien (calendrier musulman), anime le quartier plus qu’à l’accoutumée. Place Gre’net s’est rendu sur place pour observer le déroulé des festivités et demander à ceux qui le pratiquent ce qu’il représente.

 

 

 

Saint-Bruno ramadan

Mahjouba qui dis­pose la nour­ri­ture sur les étals, cours Berriat. © Julien Deschamps

Tous les jours, à par­tir de 16 heures, le quar­tier Saint-Bruno s’a­nime d’une étrange manière en cette période esti­vale. Alors que les ter­rasses et les rues sont quasi-désertes une bonne par­tie de la jour­née,  des com­mer­çants sortent alors un tas de spé­cia­li­tés devant leurs échoppes, par­fu­mant la rue d’une odeur par­ti­cu­lière. C’est le rama­dan, période de jeûne qui a lieu au neu­vième mois du calen­drier hégi­rien. Soit cette année, du 6 juin au 6 juillet.

 

Mahjouba, 50 ans, s’oc­cupe tous les soirs d’un étal qui pro­pose des spé­cia­li­tés et des pâtis­se­ries arabes.

 

Souriante et éner­gique, elle explique le déroulé du rama­dan. « C’est jeû­ner pen­dant trente jours, ne pas man­ger du lever jusqu’au cou­cher du soleil. Le matin, à 4 h 15, on arrête de man­ger et de boire jusqu’à 21 h 30, sachant que les jour­nées sont très longues en ce moment. »

 

 

 

« On essaie de recréer cette ambiance du bled »

 

 

Le rama­dan est aussi un moment de convi­via­lité, durant lequel les pra­ti­quants se retrouvent dans la rue. « Plus les années passent, plus on essaie de recréer cette ambiance du bled. Ça se passe plu­tôt bien, d’après ce que je vois… », pré­cise « Moustache » – comme le sur­nomme les habi­tants du quar­tier –, 62 ans, qui tra­vaille dans un res­tau­rant du cours Berriat.

 

Le restaurant le Djamila, cours Berriat, prépare la soirée de rupture du jeûne. © Florent Mathieu - Place Gre'net

Le res­tau­rant le Djamila, cours Berriat, pré­pare la soi­rée de rup­ture du jeûne. © Florent Mathieu – Place Gre’net

Pour lui, il s’a­git sur­tout d’une occa­sion de se retrou­ver en famille : « Le repas c’est un moment social, et le repas c’est en famille. » Mahjouba aussi se rap­proche de la sienne pen­dant cette période de l’an­née : « Nous, on mange tou­jours chez mon frère. En temps nor­mal, on ne le voit qu’une fois par semaine. »

 

Une période qui touche à sa fin puisque l’Aïd al-Fitr tombe cette année le mer­credi 6 juillet. Cette « fête de la rup­ture » qui sonne la fin du rama­dan marque le moment où ceux qui sont sépa­rés se réunissent : « l’Aïd c’est très convi­vial. On visite la famille, raconte Mahjouba. Il y a l’heure de la prière à 5 heures, avec le petit déjeu­ner offert. Franchement, c’est magni­fique ! On est main dans la main. »

 

 

 

Rompre le jeûne, tout un art

 

 

Ne pas man­ger toute une jour­née et pou­voir man­ger à sou­hait la nuit. La tâche n’est pas si aisée qu’il y paraît. Rompre le jeûne se fait géné­ra­le­ment par un verre de lait et des dattes, explique Mahjouba : « On a l’estomac vide toute la jour­née, donc il faut pas com­men­cer bru­ta­le­ment avec de la nour­ri­ture dure ou trop liquide. Après, on dit bis­mil­lah [expres­sion en langue arabe remer­ciant Allah pour sa misé­ri­corde, ndlr] pour dire je com­mence. ».

 

Saint-Bruno ramadan

De nom­breuses pâtis­se­ries au O’naan, cours Berriat. © Julien Deschamps

Viennent ensuite les spé­cia­li­tés, avec quelques plats incon­tour­nables : « Moi, je suis maro­caine, donc la soupe c’est la H’rira. Pour les Algériens, c’est la chorba. Il faut qu’elle soit pré­sente tous les soirs. »

 

Les célèbres pâtis­se­ries arabes accom­pagnent aussi tout le rama­dan. Une mul­ti­tude de gâteaux géné­reux et appé­tis­sants. « Il y a beau­coup de sucre­ries… Il ne faut pas trop man­ger. Mais les gens en abusent un peu trop », confie Mahjouba.

 

 

Pour elle pas de pro­blème, le rama­dan aura été béné­fique : « C’est la pre­mière année où je perds du poids parce que je tra­vaille près du feu. Du coup, le soir, je ne fais que boire et je ne mange pas assez. Mais ça me va très bien ! »

 

 

 

Un ramadan sur fond d’attentats

 

 

Cette année, le rama­dan se déroule dans un contexte par­ti­cu­lier. Les atten­tats orches­trés par l’État isla­mique à Paris, en Tunisie ou encore en Turquie ont mis les Musulmans au centre de la scène média­tique. Des actes qui, selon Moustache, n’ont rien à voir avec la reli­gion. « Ces gens font des choses qui ne sont pas accep­tables et font pas­ser ça au nom de l’Islam. Rien ne peut jus­ti­fier qu’on tue au nom de la reli­gion », explique-t-il avec amertume.

 

Saint-Bruno ramadan

Habitants qu quar­tier Saint-Bruno fai­sant leurs courses durant le rama­dan. © Julien Deschamps

Pendant la période du rama­dan, les Musulmans doivent par ailleurs faire preuve d’exem­pla­rité. Ce qui rend à ses yeux les actes meur­triers récem­ment opé­rés en Turquie encore plus choquants.

 

« Malgré la bonne ambiance du rama­dan, il y a tou­jours cette amer­tume et ce regret, déplore Moustache qui redoute l’a­mal­game entre Islam et ter­ro­risme : « Je veux dire aux gens qui ne sont pas musul­mans, qui ne connaissent pas, qu’ils ne doivent pas avoir peur. Ces gens qui tuent ne repré­sentent rien du tout pour les Musulmans. »

 

 

Julien Deschamps

 

 

 

Partager sur facebook
Partager sur twitter
Partager sur linkedin

JD

Auteur

A lire aussi sur Place Gre'net

Rentrée janvier 2021, élèves qui rentrent au collège Fantin-Latour. Fanny Seguela
Grève d’enseignants au collège Fantin-Latour de Grenoble ce lundi 6 septembre contre la baisse d’effectifs

FIL INFO - La rentrée commence mal au collège Fantin-Latour situé dans le quartier Saint-Bruno à Grenoble. Contestant la nouvelle baisse des moyens affectés à Lire plus

Rassemblement contre les violences entre le collège Fantin-Latour et Aimé Césaire à Grenoble mercredi 26 mai 2021. © Tim Buisson – Place Gre’net
Grenoble : après des actes de violence aux collèges Fantin-Latour et Aimé-Césaire, les parents veulent “calmer le jeu”

  FOCUS - Depuis plusieurs semaines, des adolescents des quartiers grenoblois Mistral - Vallier Catane et Saint-Bruno cherchent à s'affronter. La police est même intervenue Lire plus

Opération zéro déchet quartier Saint-Bruno. © Joël Kermabon - Place Gre'net
Grenoble : opération « zéro déchet » square Saint-Bruno pour inciter les habitants à garder leur ville propre

  FOCUS - Dans le cadre d'une démarche participative avec les commerçants et les habitants, la Ville de Grenoble organisait ce samedi 3 avril 2021, Lire plus

Maraude de la bridage de la solidarité populaire de Saint-Bruno, à Grenoble, vendredi 14 janvier 2021 © Séverine Cattiaux – Place Gre’net
Crise sanitaire : le quartier Saint-Bruno à Grenoble tend la main aux plus précaires mais pour combien de temps ?

  DÉCRYPTAGE - Très ancrée dans le quartier Saint-Bruno à Grenoble, la solidarité envers les précaires s'est récemment concrétisée par trois démarches atypiques. Après l’ouverture Lire plus

Isère : les annulations de vide-greniers et brocantes pèsent sur les finances des associations… et le lien social

  Les annulations de brocantes ou de vide-greniers en Isère ne pénalisent pas que les chineurs dominicaux. Les finances des structures qui les portent, souvent Lire plus

Trois nouvelles personnes ont été mises en examen dans le cadre de la saisie de 16 gk de cocaïne à Grenoble en août 2020.
Une fusillade en pleine journée à deux pas de la place Saint-Bruno à Grenoble

FLASH INFO - Plusieurs coups de feu ont été entendus samedi 27 juin en milieu d'après-midi, à deux pas de la place Saint-Bruno à Grenoble. Lire plus

Flash Info

|

28/09

8h19

|

|

27/09

9h57

|

|

26/09

23h19

|

|

24/09

22h40

|

|

24/09

14h42

|

|

24/09

9h18

|

|

23/09

22h35

|

|

23/09

13h57

|

|

23/09

10h21

|

|

23/09

9h40

|

Hexagone - Moving earth

Les plus lus

Montagne| Première édition du Raid multisports Grenoble-Alpes le dimanche 19 septembre 2021

Art en ville. © Grenoble-Alpes Métropole

Culture| Des sentiers d’art vont relier une vingtaine d’œuvres sur le territoire métropolitain grenoblois

L’art déconfiné, des confiné(e)s : une expo participative sur la pandémie © Sarah Krakovitch - Place Gre'net

Culture| L’art déconfiné, des confiné(e)s : une exposition participative de réflexion artistique sur la pandémie

Économie| Deux « Petits Magasins » de la marque Kiabi vont voir le jour à Grenoble pour soutenir l’insertion par l’emploi

Tourisme de l'Isère : VAE en montagne

Société| Tourisme : le Département de l’Isère place l’été 2021 sous le signe de la santé et du bien-être

Agenda

Je partage !
Partager sur facebook
Partager sur twitter
Partager sur linkedin