Une fête de la musique maintenue… mais sous haute sécurité

sep article



FOCUS – Euro 2016, manifestations contre la loi Travail, risque d’attentats terroristes… Cette 35e édition de la Fête de la musique se déroule ce mardi 21 juin dans un contexte tendu. Le point sur le dispositif de sécurité mis en place dans l’agglomération grenobloise à l’occasion de cet événement populaire.

 

 

 

Fête de la musique 2015 © Joel Kermabon - placegrenet.fr

Fête de la musique 2015. © Joël Kermabon – placegrenet.fr

Ce n’est un secret pour per­sonne, cette 35e édi­tion de la Fête de la musique se tient dans un contexte de forte mobi­li­sa­tion des effec­tifs poli­ciers. D’où la néces­sité d’op­ti­mi­ser les forces de sécu­rité. « Un tra­vail de coor­di­na­tion entre les forces de police et la sécu­rité civile a été effec­tué avec la pré­fec­ture lors d’une réunion com­mune la semaine der­nière », assure Olivier Bertrand, conseiller muni­ci­pal délé­gué à l’a­ni­ma­tion à la Ville de Grenoble.

 

Plusieurs élé­ments viennent, de fait, per­tur­ber la sécu­rité civile en ce moment en France : les risques d’at­ten­tats ter­ro­ristes tou­jours pré­sents, les mani­fes­ta­tions contre la loi Travail où s’in­filtrent des cas­seurs, enfin l’Euro 2016 avec les débor­de­ments de cer­tains sup­por­ters. Difficile de pré­voir ce qu’il en sera pour les deux matchs de ce mardi 21 juin en soi­rée oppo­sant la République tchèque à la Turquie, et la Croatie à l’Espagne.

 

 

fête de la musique

Concert de Fête de la musique. © Place Gre’net

Si la Ville de Grenoble n’a pas sou­haité chan­ger le déroulé de la Fête de la musique, les Grenoblois pour­ront néan­moins comp­ter sur une très forte pré­sence des forces de l’ordre.

 

 

« L’intégralité du ser­vice de nuit de la police muni­ci­pale sera pré­sente. Il y aura aussi un poste de sécu­rité rue Félix-Poulat, un place de Gordes, et un autre au parc Paul-Mistral », indique Olivier Bertrand. Contactée par la rédac­tion, la pré­fec­ture n’a, quant à elle, pas sou­haité nous indi­quer en détail les effec­tifs de la police natio­nale alloués à la sécu­rité de ces évè­ne­ments.

 

Tout juste sait-on qu’une atten­tion par­ti­cu­lière sera por­tée au Jardin de Ville, où envi­ron 1500 spec­ta­teurs sont atten­dus. La sécu­rité sera assu­rée jus­qu’à 2 heures du matin envi­ron, heure à laquelle tous les concerts devront être ter­mi­nés.

 

 

 

Des concerts annulés en France

 

 

A Paris, ce sont deux concerts qui ont été annu­lés. Ainsi, celui orga­nisé l’an der­nier par la pla­te­forme de musique en ligne Deezer ne sera pas réédité place de la République, étant donné la sym­bo­lique de cet endroit, désor­mais lieu de recueil des atten­tats pari­siens. Idem pour le grand concert qui devait avoir lieu place Denfert-Rochereau, pour lequel la pré­fec­ture de police de Paris a éga­le­ment donné un avis défa­vo­rable.

 

Le collectif Ten Years Cie, sur une seule et même scène pour la Fête de la Musique. © Derapage Music

Fête de la Musique 2015 © Derapage Music

A Marseille, la Ville a car­ré­ment décidé de repous­ser la fête de 48 heures, suite aux  affron­te­ments qui ont eu lieu en marge de l’Euro 2016. Le match Ukraine-Angleterre qui doit avoir lieu mardi soir au stade vélo­drome a, en effet, été jugé à risque par la muni­ci­pa­lité.

 

 

A Toulouse, une soi­rée pré­sen­tée par le chan­teur Garou et redif­fu­sée sur France 2 et TV5 Monde sera en accès limi­tée. Pour espé­rer y assis­ter, les fans devront pas­ser par une pla­te­forme inter­net.

 

A Bordeaux, la place des Quinconces, réser­vée à la fan zone de l’Euro, n’ac­cueillera pas les tra­di­tion­nels concert de la Fête de la musique. Ceux-ci auront lieu hors de la ville. En revanche, Lille n’a pas sou­haité dépla­cer les concerts à cause des sup­por­ters. La scène prin­ci­pale sera ins­tal­lée au même endroit sans mesures de sécu­rité sup­plé­men­taires.

 

En réac­tion à ces dif­fé­rentes annu­la­tions, une péti­tion en ligne a été lan­cée, deman­dant au Premier ministre de « réta­blir au plus vite ces moments qui per­mettent à nos conci­toyens de venir voir et d’é­cou­ter les artistes pro­po­sés dans une ambiance fes­tive, loin des vio­lences qui émaillent les ren­contres de foot­ball ! » Et de rap­pe­ler que « les artistes et inter­mit­tents du spec­tacle ont besoin de ce tra­vail pour vivre ». Elle a dores et déjà recueilli plus de 15.000 signa­tures.

 

 

Julien Deschamps

 

 

 

FÊTE DE LA MUSIQUE : QUE FAIRE ? OÙ ALLER ?

 

A GRENOBLE

 

Parc Paul Mistral, de 15 heures à 1 heure
Scène élec­tro­nique : house, bas­shouse, techouse, techno, trance…
Lite Licht Records
Association Mus’Act
Wazacrew Art System

 

« Boom ato­mique » pour les enfants
Avec, entre autres, de 15 heures à 17 heures : ani­ma­tion (pho­tos ; VJing par Vj Uzako…) animé par Inno Sens
de 17 heures à 18 heures : ate­lier MAO (musique assis­tée par ordi­na­teur) animé par Arturia et Smaolab
La radio Max FM Grenoble sera pré­sente pour une retrans­mis­sion en direct de l’é­vé­ne­ment.

 

Rue Pierre Duclot, de 17 heures à 1 heure

Carton-Pâte Records – House, acid house et techno

 

La Bon’heure, 65 rue Alsace Lorraine, de 18 heures à 19 heures

Syew and The Man – Post Folk Mélodique

 

fête de la musique

Fête de la musique 2015 © Joël Kermabon

Concerts à L’orangerie dès 18 heures

De nom­breux groupes locaux se pro­dui­ront à L’orangerie (en face de l’ar­rêt de tram C Hôtel de Ville) : Acoustik Kafé, Les Conteurs Ordinaires, Antoine Strippoli et Sanitary Seat, mais aussi la batu­cada du Vercors La Troup’akada, et la fan­fare bal­ka­nique, les Yebarov. Entrée libre et gra­tuite.

 

La Bifurk (exté­rieur), de 18 heures à minuit

Association Retour de scène-Dynamusique :
On s’serre les coudes – chan­son
Maya Kutsi – world blues
The Next Tape – élec­tro trip hop
Heri” Sound – reg­gae
Le petit K l’son – chan­son fes­tive

Interplateaux : La Batook, sous la direc­tion de Mestre Nilo De Portela (Brésil)

 

Bastille, de 18 h 30 à 21 h 30
Soirée bré­si­lienne, avec la Chorale Orféo (chants sud-amé­ri­cains) et les groupes
Contracantos et Contraventos, venus spé­cia­le­ment du Brésil pour l’oc­ca­sion

 

Quartier Saint-Laurent de 19 heures à 23 h 30

Fête de la Musique acous­tique à 100 % dans la rue Saint-Laurent, avec une petite sono­ri­sa­tion place de la Cymaise dans la mesure où la cir­cu­la­tion conti­nue.

 

Place aux Herbes, de 19 heures à minuit
Association Répercussion (danses et musique d’Afrique de l’ouest)

 

Place Agier, de 19 heures à minuit
Association Geraçao Capoeira (per­cus­sions bré­si­liennes, capoeira et danses
tra­di­tion­nelles)

 

Place Grenette, de 19 heures à minuit

The Dare Night – Techno et house

 

Restaurant égyp­tien Le Karkadé, de 19 heures à minuit

Abou Fall et Solorma – Instruments à vent, à corde, per­cus­sions douces, chœur d’hommes

 

Place Championnet, de 19 heures à 1 heure

Opus Crew –  Hip-hop

 

Cours Berriat, de 19 heures à 1 heure

Musiciens afri­cains et école de danse afri­caine

 

Place St André, de 20 heures à minuit

Harmonie de Grenoble
20 heures : Ensemble de saxo­phones de l’Harmonie
21 heures : Grand orchestre de l’Harmonie de Grenoble
22 heures : Fanfare Son’en Bulles et Fanfare Pink It Black

 

 

ET AUSSI À MEYLAN…

 

Au Patio ou à l’au­di­to­rium de Meylan en cas d’intempérie :

 

18 heures à 18 h 30 : Les Percu’Magnauds ensemble de per­cus­sions de Jean-Jacques Stoll.

 

18 h 40 à 19 h 15 : Duo de Guitares par les pro­fes­seurs Eric Maiorino (gui­tare élec­trique) et Christophe Hartman (gui­tare clas­sique)
Présentation de deux ate­liers jazz par les élèves du dépar­te­ment jazz de cycle 1 et 2

 

19 h 30 à 20 h 15 : Cordes en fête, sous la direc­tion de Denis Jeannet (avec la par­ti­ci­pa­tion de l’orchestre à cordes de Meylan, de Saint-Martin‑d’Hères, Tutticelli et l’ensemble de vio­lon­celles)
Solo d’accordéon par Joëlle Manca, pro­fes­seur d’accordéon

 

20 h 20 à 20 h 35 : Concert de violes de gambe sous la direc­tion de Nathalie Centonze.

 

20 h 40 à 21 heures : L’Orchestre Régional du Dauphiné joue 8 chants popu­laires russes et un extrait de Casse-noi­sette

 

 

OU À FONTAINE…

 

Devant l’Hôtel de ville de Fontaine dès 17 heures :

17 heures : Eclectik
17 h 30 : ensemble cla­ri­nette
17 h 45 : Doum tak
18 heures : Big Band
18 h 45 : Harmonie écho des Balmes
19 h 15 : 40 bis
19 h 45 : ensemble d’ac­cor­déon
20 h 15 : ensemble d’ac­cor­déon, Couleurs vocales, Orchestre & Choeur
20 h 30 : Quai d’or­say
21 heures : Zicatinta
21 h 40 : M. Machengo
22 h 10 : Balani Sound System

 

 

Pays Voironnais, un jour, une activité
commentez lire les commentaires
2715 visites | 0 réaction
logos commentaires logos commentaires

Commentez ou réagissez

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Votre commentaire sera publié dans les plus brefs délais, après modération.