Internement de l’avocat Bernard Ripert : ses soutiens dénoncent une cabale

sep article



FOCUS – Figure bien connue du barreau grenoblois, défenseur du groupe terroriste Action directe, Me Bernard Ripert, 65 ans, a été interné d’office à l’hôpital psychiatrique de Bassens le 23 mai dernier, suite à une garde à vue pour “intimidation envers un magistrat”. Un internement, levé deux jours plus tard, qui a suscité une vague d’indignation. Alors que l’avocat risque la radiation du barreau ce jeudi 2 juin, nombreux sont ceux qui dénoncent une cabale visant à le faire taire.

 

 

 

Me Bernard Ripert lors du procès de la rixe d'Échirolles. © Joël Kermabon - Place Gre'net

Me Bernard Ripert lors du pro­cès de la rixe d’Échirolles. © Joël Kermabon – Place Gre’net

« Ils sont entrés dans la mai­son, l’ont menotté et l’ont amené comme un mal­frat au com­mis­sa­riat de police de Grenoble pour le mettre en garde à vue », dénonce, scan­da­li­sée, Rose-Marie Ripert, l’é­pouse de Maître Bernard Ripert, avo­cat au bar­reau de Grenoble.

 

Cette der­nière relate une inter­pel­la­tion digne d’un roman poli­cier.

 

« On aurait pu croire que c’é­tait un dji­ha­diste qui était dans la mai­son. Tout cela était très impres­sion­nant et m’a vrai­ment beau­coup cho­quée », nous confie-t-elle, révol­tée.

 

 

 

De l’hypertension aux troubles psychiatriques

 

 

Lundi 23 mai à l’aube, Bernard Ripert – l’a­vo­cat his­to­rique du groupe Action directe, bien connu pour ses coups d’é­clat et sa com­ba­ti­vité – est inter­pellé à son domi­cile situé à Détrier, en Savoie. Les poli­ciers, qui lui signi­fient alors sa mise en garde à vue, agissent dans le cadre d’une pro­cé­dure : le ténor du bar­reau est pour­suivi pour « inti­mi­da­tion envers un magis­trat en vue d’influencer son com­por­te­ment dans l’exercice de ses fonc­tions ». Des faits pas­sibles d’une peine de trois ans d’emprisonnement, assor­tis d’une amende de 45.000 euros.

 

C’est au cours de sa garde à vue que Me Ripert est hos­pi­ta­lisé, sur sa demande, au CHU de Grenoble pour un pro­blème d’hy­per­ten­sion. A par­tir de là, les choses prennent une tout autre tour­nure…

[…]
La suite du contenu est réservé aux abon­nés

Connectez vous…

Veuillez vous connec­ter pour accé­der à cette page.
S’inscrire

 

…ou choi­sis­sez votre abon­ne­ment ci-des­sous !

Grenoble Finaliste pour le concours de Capitale Verte
commentez lire les commentaires
3841 visites | 1 réaction
logos commentaires logos commentaires

Commentez ou réagissez

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Votre commentaire sera publié dans les plus brefs délais, après modération.