Le café philo de retour à la Villeneuve pour échanger et débattre

sep article



EN BREF – Et si on relançait le café philo de la Villeneuve ? À l’initiative du café Le Barathym, une première discussion philosophique aura lieu ce samedi 21 mai, de 10 heures à midi à la galerie de l’Arlequin. Plus qu’un lieu d’échange, ces séances seront l’occasion de débattre collectivement sur les sujets qui posent question.

 

 

 

Jo Briant représentant de la Cisem Coordination iséroise de solidarité avec les étrangers migrants lors du débat public Place Gre'net à Grenoble Hébergement d'urgence : quelles issues au fatalisme © Nils Louna - placegrenet.fr

Jo Briant, lors du débat public Place Gre’net à Grenoble sur l’hé­ber­ge­ment d’ur­gence. © Nils Louna – placegrenet.fr

« C’est impor­tant de renouer avec les tra­di­tions. Le café phi­lo­so­phique a existé pen­dant trois ans. Et le fait qu’il se trouve dans un quar­tier popu­laire, pas dans le centre-ville, comme on peut les trou­ver géné­ra­le­ment, est encore plus fort pour le pro­jet », explique Jo Briant, pré­sident du Centre d’information inter-peuples et ani­ma­teur prin­ci­pal de l’an­cien café phi­lo­so­phique de la Villeneuve.

C’est lui, le pro­fes­seur de phi­lo­so­phie à la retraite et écri­vain mili­tant qui ani­mera ces réunions publiques, relan­cées dès ce samedi 21 mai dans le quar­tier de l’Arlequin.

 

 

 

« Avoir un lieu d’échange, ça manquait un peu »

 

 

L’idée n’est pas sor­tie de nulle part : elle est venue des locaux. « Les habi­tants de la Villeneuve gardent un sou­ve­nir posi­tif du café philo qui exis­tait dans le passé, de 1996 à 1999. Souvent, ils ont exprimé regret­ter la fin de ces dis­cus­sions ouvertes. Avoir un lieu d’é­change, ça man­quait un peu », relate l’é­cri­vain.

 

Une demande de la popu­la­tion qui a été enten­due par le café asso­cia­tif Le Barathym qui a décidé de prendre le pro­blème à bras le corps, il y a quelques mois. « Une pre­mière ren­contre a eu lieu, sous forme de réunion, pour son­der la popu­la­tion, pré­cise Jo Briant. Sa réponse a été una­nime sur la volonté de relan­cer les cafés phi­lo­so­phie. » Un lieu appro­prié pour les échanges, un engoue­ment très fort de la part de la popu­la­tion… et le tour est joué !

 

 

 

« Ce débat, c’est un outil démocratique »

 

 

Avec pour thème « C’est quoi la philo ? », cette pre­mière dis­cus­sion publique mar­quera le début d’une longue série, avec une réunion pré­vue chaque mois. Et pas ques­tion pour les orga­ni­sa­teurs d’im­po­ser le sujet de ces débats. « À la fin de chaque séance, il y aura un vote pour connaître les attentes des habi­tants, savoir les thèmes qu’ils veulent abor­der. Ce débat, c’est un outil démo­cra­tique. »

 

Le café Le Barathym, dans lequel les séances du café philosophique se dérouleront.

Le café Le Barathym, dans lequel les séances du café phi­lo­so­phique se dérou­le­ront.

 

Loin des cours magis­traux et des confé­rences, ces ren­dez-vous seront l’oc­ca­sion d’é­chan­ger sur les ques­tions de reli­gion, de vio­lence et de rela­tions hommes-femmes, sujets déjà mis en avant par la popu­la­tion. Rendez-vous donc un samedi par mois, de 10 heures à midi, pour par­ti­ci­per au dia­logue.

 

 

Cassandre Jalliffier

 

 

 

Flyer pour le lancement des premières séances du café philosophique au Barathym, à la Villeneuve.

Prochaines dates :

Samedi 11 juin, avec pour thème « L’islam et ses mal­en­ten­dus : réelle menace pour la laï­cité ou bouc-émis­saire de dérives xéno­phobes ? » et le samedi 2 juillet : « Une société sans argent est-elle conce­vable ? »

 

Plus d’in­fos sur le site du Centre d’in­for­ma­tion Inter-Peuples ou au 04 76 87 59 79

 

 

 

 

Grenoble Finaliste pour le concours de Capitale Verte
commentez lire les commentaires
2211 visites | 0 réaction
logos commentaires logos commentaires

Commentez ou réagissez

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Votre commentaire sera publié dans les plus brefs délais, après modération.