Le mouvement Nuit debout Grenoble joue les prolongations

sep article



REPORTAGE – Dimanche soir, le mouvement Nuit debout Grenoble a entamé sa deuxième soirée d’occupation, devant le parvis de la Maison de la culture. L’assemblée générale, à 18 heures, a été l’occasion de faire le point sur les avancées du week-end et les actions du début de semaine. Une chose est sûre, Nuit debout Grenoble campe devant la MC2 jusqu’à mardi midi… au moins.

 

 

 

Assemblée générale de la Nuit Debout Grenoble, 10 avril 2016. © Yuliya Ruzhechka - www.placegrenet.fr

Assemblée géné­rale de la Nuit debout Grenoble, 10 avril 2016. © Yuliya Ruzhechka – www.placegrenet.fr

 

« Une ques­tion qu’on se pose tous, c’est : “Qu’est-ce qu’on va deve­nir ?” On est dans l’élan de la ren­contre, et on fait déjà avec ça. Mais tout le monde veut savoir où l’on va… », décla­rait Jérémy, l’un des nom­breux par­ti­ci­pants, qui a pris la parole lors de la deuxième assem­blée géné­rale (AG) du mou­ve­ment de Nuit debout Grenoble, devant la Maison de la culture (MC2).

 

Ce dimanche 10 avril à 18 heures, trois cents per­sonnes étaient pré­sentes, contre mille la veille, pour la pre­mière AG devant la MC2. A ce rythme-là, com­bien seront-elles à la pro­chaine assem­blée ? Le mou­ve­ment Nuit debout Grenoble, qui occupe le par­vis de la MC2 depuis samedi 17 heures, semble fondre à vue d’œil. Il a pour­tant bien l’intention de durer… Il devait quit­ter les lieux lundi midi. Il a obtenu l’autorisation de res­ter jusqu’à mardi midi. Son pro­gramme d’actions dans les pro­chaines heures sera pro­ba­ble­ment déci­sif pour sa cré­di­bi­lité et sa péren­nité, tout du moins à Grenoble.

 

 

 

À la Direccte, lundi, au Conseil départemental, mardi

 

 

Au sor­tir de la plé­nière de l’AG, les par­ti­ci­pants ont réaf­firmé sans sur­prise leur oppo­si­tion farouche au pro­jet de la loi El Khomri. Ils ont aussi voté « pour » la relaxe incon­di­tion­nelle des huit per­sonnes inter­pel­lées lors de la mani­fes­ta­tion du 31 mars der­nier.

 

Manifestation contre la loi El Khomri, 9 avril 2016. © Yuliya Ruzhechka - www.placegrenet.fr

Manifestation contre la loi El Khomri, 9 avril 2016. © Yuliya Ruzhechka – www.placegrenet.fr

Les mani­fes­tants ont éga­le­ment voté « contre » l’expulsion des pré­caires, quels qu’ils soient, de leurs loge­ments. Un com­mu­ni­qué rédigé par « le groupe des mal logés », lu devant les mani­fes­tants, a aussi été adopté, à mains levées. Au-delà de ces réso­lu­tions, le temps est par ailleurs venu de pas­ser… à l’action.

 

Une pre­mière mani­fes­ta­tion a été pro­gram­mée, ce lundi à 10 heures, devant les locaux de la Direction régio­nale des entre­prises, de la concur­rence, de la consom­ma­tion, du tra­vail et de l’emploi (Direccte) au 1 ave­nue Marie Reynoard.

 

Mardi 12 avril à midi, les mani­fes­tants sont invi­tés à se rendre devant le Conseil dépar­te­men­tal. Objectif, cette fois : pro­tes­ter contre la sup­pres­sion des aides ali­men­taires aux pré­caires déci­dée par le Département.

 

 

 

« Dans les quartiers, on ne sait pas que vous existez ! »

 

 

A l’issue de ce week-end Nuit debout devant la MC2, un autre constat était lar­ge­ment par­tagé : le mou­ve­ment devait sor­tir de « l’entre soi » et « faire de la sen­si­bi­li­sa­tion, aller cher­cher les gens », dixit la rap­por­teuse du groupe « com­mu­ni­ca­tion » de Nuit debout.

 

[…]
La suite du contenu est réservé aux abon­nés

Connectez vous…

Veuillez vous connec­ter pour accé­der à cette page.
S’inscrire

 

…ou choi­sis­sez votre abon­ne­ment ci-des­sous !

Réduire ses déchets
commentez lire les commentaires
4116 visites | 1 réaction
logos commentaires logos commentaires

Commentez ou réagissez

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

This site is protected by reCAPTCHA and the Google Privacy Policy and Terms of Service apply.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Votre commentaire sera publié dans les plus brefs délais, après modération.

Commentaires 1
  1. Bonjour,
    Toujours les memes soixan­te­hui­tards attardes avec a leur tête le roi du tra­ding haute fre­quence.
    Un maire eelv avec un compte en banque a Singapour.….…
    HEUREUSEMENT QUE LE RIDICULE NE TUE PAS.…..

    sep article