CHU de Grenoble : l’unité de psychiatrie de l’enfant fait peau neuve

sep article



EN BREF – Le CHU de Grenoble a inauguré, le vendredi 22 janvier, son unité de psychiatrie de l’enfant. Installé à proximité de l’hôpital couple-enfant, le bâtiment a été entièrement pensé pour s’adapter aux besoins des patients et personnels soignants.

 

 

 

Les nouveaux locaux de l'unité de psychiatrie de l'enfant compte près de 1000 m² de superficie. © CHU Grenoble Alpes

Les nou­veaux locaux de l’u­nité de psy­chia­trie de l’en­fant s’é­tendent sur près de 1000 m². © CHU Grenoble Alpes

Délocalisée et excen­trée jusqu’en octobre 2015, l’unité de psy­chia­trie de l’enfant (UPE) béné­fi­cie désor­mais de locaux flam­bants neufs de 1.000 mètres car­rés. Le tout conçu par le cabi­net d’architectes gre­no­blois Arcanes, en par­te­na­riat avec les ser­vices tech­niques du CHU de Grenoble et les équipes soi­gnantes.

 

« Le tra­vail d’élaboration a été fait avec le per­son­nel soi­gnant, aussi bien dans l’aménagement que le choix des maté­riaux et des cou­leurs », pré­cise le pro­fes­seur Thierry Bougerol, chef du pôle psy­chia­trie, neu­ro­lo­gie et réédu­ca­tion neu­ro­lo­gique.

 

« L’unité est à la fois accueillante pour les enfants et pra­tique pour les soi­gnants. Il n’y a pas de perte de place », ajoute-t-il. Le pro­jet archi­tec­tu­ral a ainsi été conçu pour décli­ner le pro­jet médi­cal, avec des espaces inté­rieurs et exté­rieurs adap­tés à l’usage indi­vi­duel et col­lec­tif.

 

Le choix des cou­leurs, des maté­riaux et du mobi­lier a éga­le­ment été pensé dans une logique thé­ra­peu­tique afin d’assurer une prise en charge de qua­lité. Idem pour les espaces exté­rieurs qui comptent deux ter­rasses et un jar­din. L’unité, connec­tée à la pédia­trie et aux urgences pédia­triques, a béné­fi­cié d’une enve­loppe bud­gé­taire de 2,2 mil­lions d’euros.

 

 

 

« Une unité relativement rare »

 

 

Le professeur Thierry Bougerol, chef du pôle psychiatrie, neurologie et rééducation neurologique. © Direction de la communication - CHU Grenoble Alpes

Le pro­fes­seur Thierry Bougerol, chef du pôle psy­chia­trie, neu­ro­lo­gie et réédu­ca­tion neu­ro­lo­gique. © Direction de la com­mu­ni­ca­tion – CHU Grenoble Alpes

L’unité de psy­chia­trie de l’enfant compte à la fois un pla­teau de consul­ta­tions externes et dix lits d’hospitalisation com­plète. Elle pro­pose ainsi une prise en charge de proxi­mité pour les enfants de 3 à 12 ans et est la seule unité d’hospitalisation com­plète du ter­ri­toire alpin pour cette tranche d’âge.

 

« C’est une unité qui est rela­ti­ve­ment rare » com­mente le pro­fes­seur Thierry Bougerol. Avant de pré­ci­ser que l’unité pro­pose éga­le­ment « une prise en charge à temps par­tiel avec une hos­pi­ta­li­sa­tion, soit de jour soit de nuit ». Dans cette optique, l’équipe soi­gnante traite des patho­lo­gies psy­chiques aigus comme l’anorexie sévère, le refus anxieux de l’école, le trai­te­ment psy­cho­trope non clas­sique, les tics et le syn­drome de Gilles de la Tourette.

 

Afin de répondre à la demande, l’u­nité espère d’ici peu s’a­gran­dir. « Le pro­jet et le sou­hait est d’augmenter la capa­cité d’accueil. L’unité est dimen­sion­née pour accueillir jusqu’à douze enfants. Cela dépend tou­te­fois du nombre de per­son­nels : il faut des infir­miers sup­plé­men­taires. Une pre­mière demande de finan­ce­ment auprès de l’Agence régio­nale de santé s’est révé­lée infruc­tueuse. Mais nous allons remon­ter un dos­sier ! »

 

 

Maïlys Medjadj

 

 

Festival du film France Nature Environnement
commentez lire les commentaires
6363 visites | 1 réaction
logos commentaires logos commentaires

Commentez ou réagissez

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

This site is protected by reCAPTCHA and the Google Privacy Policy and Terms of Service apply.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Votre commentaire sera publié dans les plus brefs délais, après modération.

Commentaires 1
  1. j’y est été hos­pi­ta­lisé c’et vrai­ment genial!!
    un petit salut à léni,isabelle,stephanie,rosa,julia martin,romain,salem et plein d’autres que j’ai sur­ement oublié!!

    sep article