Tricycle d'enfant. DR

Culture : le Tricycle ne perd pas les pédales… et réagit

Culture : le Tricycle ne perd pas les pédales… et réagit

Partager sur facebook
Partager sur twitter
Partager sur linkedin

DROIT DE SUITE – Hélène Gratet, comédienne, membre et porte-parole du collectif le Tricycle, association gestionnaire du Théâtre 145 et du Théâtre de Poche, réagit aux propos tenus par Corinne Bernard sur Place Gre'net le 22 octobre dernier. L'adjointe aux cultures s'y exprimait notamment sur le projet de reprise en gestion directe des deux salles.

 

 

 

Logo Tricycle. © Le Tricylce

Logo Tricycle. © Le Tricycle

La réaction n'aura pas tardé. Soucieuse de rétablir ce qu'elle estime être certaines vérités, Hélène Gratet, comédienne et membre du collectif Tricycle gestionnaire du Théâtre 145 et du Théâtre de Poche, a tenu à réagir.

 

En cause, les propos tenus par Corinne Bernard dans une interview publiée le 22 octobre sur Place Gre'net.

 

La conseillère municipale adjointe aux cultures revenait sur les quelques thèmes litigieux soulevés par un communiqué publié par le collectif Tricycle le 9 octobre 2015 en réaction à la décision de la ville de Grenoble de reprendre en régie directe le Théâtre de Poche et le Théâtre 145. Outre ce dossier, elle y était plus largement interpellée sur sa politique culturelle.

 

 

➔ Corinne Bernard justifie la reprise en régie directe des deux salles de spectacle en évoquant notamment des problèmes de fonctionnement du Tricycle. D'après elle, « ce qui aurait dû être plus efficient, c’est le lien avec le théâtre municipal ». Qu'en est-il ?

 

 

Hélène Gratet tient à préciser le contexte. « Nous avons rencontré la directrice du théâtre municipal mais comme, auparavant, sa mission n'était pas orientée sur la création locale, elle ne s'intéressait pas vraiment aux spectacles du Tricycle. Des tentatives de rencontre au cours de la saison 2014 - 2015 sont restées infructueuses du fait de l'indisponibilité de la directrice ».

 

Hall du théâtre municipal de Grenoble. © Joël Kermabon - Place Gre'net

Hall du théâtre municipal de Grenoble. © Joël Kermabon - Place Gre'net

« Nous n'avons pas pu travailler avec eux », déplore-t-elle. « Nous sommes des militants, des artistes qui connaissons les arcanes de la création. Le Tricycle est un lieu de fabrique et non de diffusion de spectacles. Nous pensons que la municipalisation est une erreur et que l'outil “théâtre municipal” ne correspond pas aux besoins de la création locale ».

 

L'artiste pointe une grande méconnaissance des politiques sur la façon dont se montent les spectacles. Pour elle, l'ouverture aux amateurs prônée par l'élue en est un bon exemple.

 

« Corinne Bernard ne veut plus qu'ils jouent dans des garages, soit. Mais alors dans quelles conditions vont créer les quatre-vingt huit compagnies grenobloises si le politique n'a pas à choisir ? », s'inquiète Hélène Gratet. « Il n'est pas possible de satisfaire tout le monde. Il va bien falloir faire des choix ! Si ce n'est pas le politique qui les fait, qui les fera ? », interroge-t-elle.

 

H. Gratet : « Le théâtre municipal ne correspond pas

aux besoins de la création locale »

 

Quant aux comités de suivi évoqués par l'adjointe aux cultures, la comédienne est plus que sceptique. « Ils seront constitués de personnes représentant d'autres salles de la ville. Ces mêmes personnes ne sont pas encore au courant des véritables objectifs de ce dispositif. Nombre de ces structures travaillent avec nous et se disent tout aussi sceptiques », assure Hélène Gratet.

 

Poursuivez votre lecture

Il vous reste 72 % de l’article à lire. Obtenez un accès illimité.

Vous êtes déjà abonné.e ? Connectez-vous

Partager sur facebook
Partager sur twitter
Partager sur linkedin

Joël Kermabon

Auteur

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

A lire aussi sur Place Gre'net

Le Théâtre 145 sur le Cours Berriat, à Grenoble. © Léa Raymond placegrenet.fr
Grenoble uni­for­mise les tarifs de ses théâtres, avec des hausses à la clé pour le 145 et le Théâtre de Poche

  FOCUS — Au sortir du conseil municipal du samedi 25 juillet, la Ville de Grenoble annonce une tarification « simplifiée » et uniformisée pour les Lire plus

La « droite constructive » annonce son soutien à la candidature d'Émilie Chalas
Second tour des muni­ci­pales : faute de réunions publiques, Émilie Chalas repart en cam­pagne… en tricycle

  EN BREF - L'interdiction des réunions publiques ne facilite pas la tâche des candidats restant en lice pour le deuxième tour des municipales à Lire plus

Sortie de rési­dence au Théâtre de poche pour un Macbeth sans rete­nue de la com­pa­gnie Contre Poing

  FIL INFO — Sortie de dernière résidence au Théâtre de poche de Grenoble pour la compagnie Contre Poing et son Macbeth. Après près d'un Lire plus

Théâtres de Grenoble : une sai­son 2019 – 2020 axée autour “du corps et du verbe”

FOCUS - Les théâtres de Grenoble (théâtre municipal, théâtre 145 et théâtre de poche), tous trois dirigés par David Aparicio depuis un an, accueillent cette saison Lire plus

Saison 2017 – 2018 : les Théâtre muni­ci­pal, Théâtre 145 et Théâtre de poche assoient leur nou­velle identité

FOCUS – Pour leur deuxième saison en mode tricéphale, les Théâtre municipal, Théâtre 145 et Théâtre de poche poursuivent leur évolution artistique. Récemment portée à l’attention Lire plus

Les visages sont graves lors de la remise des clés du Théâtre 145 et De Poche à la ville de Grenoble. © Joël Kermabon - Place Gre'net
Dernier acte pour le Théâtre de Poche et le 145 qui rendent les clés

FOCUS - Une délégation du collectif d'artistes Le Tricycle, qui assurait la gestion du théâtre 145 et du Théâtre de poche, a symboliquement remis les Lire plus

Flash Info

|

13/08

8h35

|

|

13/08

1h08

|

|

12/08

20h21

|

|

12/08

17h28

|

|

12/08

13h07

|

|

11/08

17h55

|

|

11/08

16h56

|

|

11/08

16h19

|

|

11/08

15h45

|

|

11/08

11h00

|

Les plus lus

Abonnement| Sécheresse en mon­tagne : le pas­to­ra­lisme en Belledonne en pre­mière ligne face au dérè­gle­ment climatique

Environnement| L’incendie dans le sec­teur Voreppe – La Buisse devient cri­tique avec l’ou­ver­ture d’un front de flammes atti­sées par le vent

Environnement| Canicule : le dépar­te­ment de l’Isère passe en alerte jaune à comp­ter du samedi 6 août 2022

Agenda

Je partage !
Partager sur facebook
Partager sur twitter
Partager sur linkedin