Giovanna Fragneto : “la représentativité des femmes reste faible”

sep article



3 QUESTIONS À – Grenoble accueille du 8 au 10 octobre, l’édition 2015 de la Fête de la science. Dans le cadre de cet événement national, l’Association pour la parité dans les métiers des sciences et techniques (APMST) tiendra le samedi 10 octobre un stand sur le Parvis des Sciences, à Minatec. À cette occasion, Giovanna Fragneto, chercheuse à l’Institut Laue-Langevin et présidente de l’APMST, revient sur l’évolution de la place des femmes dans les milieux scientifiques et techniques.

 

 

 

© Ilan Ginzburg - Murblanc.org / La Casemate

© Ilan Ginzburg – Murblanc.org – La Casemate

« Les femmes (aussi) aiment la science !… Mais aime-t-on les femmes en sciences ? » C’est la ques­tion que sou­lève l’Association pour la parité dans les métiers des sciences et tech­niques, à l’occasion de cette 24e édi­tion de la Fête de la Science.

L’association, qui tien­dra un stand le samedi 10 octobre de 10 heures à 18 heures sur le par­vis des sciences, à Minatec, pro­pose au public de décou­vrir les freins psy­cho­lo­giques et sociaux à la fémi­ni­sa­tion des milieux scien­ti­fiques et tech­niques.

 

Comment ? Aux moyens d’un “jeu de l’oie de lois” et d’une “boîte à cli­chés”. Au-delà du côté ludique, cet évé­ne­ment est aussi l’occasion pour Giovanna Fragneto de reve­nir sur la place des femmes dans ces milieux scien­ti­fiques et tech­niques. Des milieux encore trop sou­vent réser­vés aux hommes.

 

 

- Comment la place des femmes dans la science a‑t-elle évolué au cours de ces dernières années et, en particulier, dans l’agglomération grenobloise ?

 

 

Ces der­nières années, les choses n’ont que peu évo­lué. On a avancé mais très len­te­ment et la repré­sen­ta­ti­vité des femmes reste tou­jours faible. Dans les milieux de la bio­lo­gie et de la chi­mie, il y a effec­ti­ve­ment beau­coup plus de femmes, mais au niveau du mana­ge­ment, cela reste dés­équi­li­bré. Le constat est iden­tique dans les hôpi­taux, où le per­son­nel est très fémi­nin. Il y a beau­coup de femmes méde­cins ou infir­mières mais les chefs sont tou­jours des hommes.

 

© Ilan Ginzburg - Murblanc.org / La Casemate

© Ilan Ginzburg – Murblanc.org / La Casemate

 

- À quels clichés les femmes sont-elles confrontées ?

 

 

On dit des femmes qu’elles sont moins ambi­tieuses, dans le sens modeste du terme. La femme a ten­dance à être plus occu­pée par la famille, à se sen­tir plus res­pon­sable par la vie de la mai­son et aurait donc moins de temps pour voya­ger, diri­ger, par­ti­ci­per à des col­loques et occu­per des fonc­tions à res­pon­sa­bi­lité.

 

 

© Ilan Ginzburg - Murblanc.org / La Casemate

© Ilan Ginzburg – Murblanc.org / La Casemate

- Quels sont les freins psy­cho­lo­giques et sociaux à la fémi­ni­sa­tion des milieux scien­ti­fiques et tech­niques et com­ment les sur­mon­ter ?

 

 

Cela com­mence très tôt dans l’éducation. On pense que la fille doit être belle, agréable et pas­sive. À côté de cela, on donne aux gar­çons des jeux qui bougent, avec les­quels ils sont dans l’action. Il faut donc com­men­cer très tôt à édu­quer les enfants. D’après mon expé­rience, cette édu­ca­tion doit venir de la famille.

 

Si l’on œuvre pour avoir plus de femmes dans des postes clés, cela peut don­ner l’exemple aux filles et l’en­vie d’être plus ambi­tieuses. Je pense éga­le­ment que la presse et les médias doivent jouer un rôle fon­da­men­tal dans cette démarche de fémi­ni­sa­tion des milieux scien­ti­fiques et tech­niques. Si l’on explique mieux aux filles qu’elles peuvent se lan­cer dans ces milieux, je crois que c’est pos­sible.

 

Maïlys Medjadj

 

 

 

© Ilan Ginzburg - Murblanc.org / La Casemate

© Ilan Ginzburg – Murblanc.org – La Casemate

L’Association pour la parité dans les métiers des sciences et tech­niques

 

Fondée en 2002 et basée à Grenoble, dans les locaux du Centre natio­nal de recherche scien­ti­fique (CNRS), l’as­so­cia­tion a pour objec­tif de « pro­mou­voir la parité dans les milieux scien­ti­fiques et tech­niques, soit par une action auprès des plus jeunes, soit par le mana­ge­ment », explique Giovanna Fragneto, sa pré­si­dente.

 

L’APMST par­ti­cipe ainsi chaque année à de nom­breux évé­ne­ments, comme par exemple des col­loques, sémi­naires, forums et inter­ven­tions dans les écoles.

 

L’association favo­rise par ailleurs un égal accès aux res­pon­sa­bi­li­tés pro­fes­sion­nelles et sociales. À ce titre, ses membres font du lob­bying auprès des ins­ti­tu­tions et entre­prises et par­ti­cipent à des actions de for­ma­tion afin que le genre soit pris en compte dans les dérou­le­ment de car­rières.

 

Elle compte une qua­ran­taine de membres, dont 11 asso­cia­tions, entre­prises et ins­ti­tuts de recherche (SFP, Femmes & Sciences, Xerox, Grenoble INP, ILL, Inria, LiPHY, LNCMI, LP2MC, Phelma, UJF).

 

 

© Fête de la Science

© Fête de la Science

Lumière sur la 24e édi­tion de la Fête de la science 

 

Jusqu’au 11 octobre 2015, la Fête de la science, coor­don­née par le Centre de culture scien­ti­fique, la Casemate, revient en Isère. Cette 24e édi­tion 2015, qui a pour thème la lumière et ses appli­ca­tions, est l’occasion pour le public d’échanger avec des cher­cheurs et étu­diants et d’approfondir ses connais­sances scien­ti­fiques et tech­niques.

Pendant cette semaine, pas moins de 174 acti­vi­tés sont pro­po­sées. Au pro­gramme notam­ment, des expo­si­tions, confé­rences, visites d’entreprises, soi­rées, ate­liers, par­vis ses sciences, spec­tacles et par­cours scien­ti­fiques.

 

Vous pou­vez retrou­ver le pro­gramme com­plet sur le site inter­net de la Fête de la Science en Rhône-Alpes.

 

commentez lire les commentaires
2020 visites | 0 réaction
logos commentaires logos commentaires

Commentez ou réagissez

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

This site is protected by reCAPTCHA and the Google Privacy Policy and Terms of Service apply.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Votre commentaire sera publié dans les plus brefs délais, après modération.