Une Grenobloise primée aux Talents des cités Rhône-Alpes 2015

sep article

EN BREF – Les jurys du concours Talents des cités Rhône-Alpes viennent de désigner Sarah Louraichia lauréate dans la catégorie « Émergence ». Titulaire d’un BTS Négociation relation commerciale, cette jeune entrepreneuse âgée de 26 ans remporte 1.000 euros et une campagne de communication régionale pour son projet de salle de sport réservée aux femmes. Son établissement Women Fitness ouvrira prochainement dans le quartier du Village olympique, à Grenoble.

 

 

 

© Talents des Cités 2015

© Talents des cités 2015

L’entrepreneuriat grenoblois est une nouvelle fois mis à l’honneur. Sarah Louraichia vient de remporter le prix Talents des cités Rhône-Alpes 2015 dans la catégorie « Émergence ».

 

Cette jeune entrepreneuse de 26 ans titulaire d’un BTS Négociation relation commerciale a été récompensée pour son projet de salle de sport 100 % féminine, qui ouvrira prochainement ses portes dans le quartier du Village olympique, à Grenoble.

 

 

 

Sarah Louraichia a travaillé plusieurs années en tant que commerciale dans la grande distribution, l’industrie et les assurances ainsi que dans les services à la personne. L’idée d’ouvrir cette salle de fitness exclusivement féminine est partie d’un constat simple : on peut être une femme et vivre ou travailler dans un Village olympique sans jamais faire de sport.

 

 

Un accès au sport pour les femmes

 

 

Faute d’équipement sportif et de temps, ces étudiantes, salariées ou femmes au foyer élevant parfois seules leurs enfants ont renoncé depuis longtemps à pratiquer un sport. Parce qu’elle connaît leurs besoins, Sarah Louraichia a décidé d’ouvrir cette salle de remise en forme afin de développer la pratique sportive de ces femmes, leur permettre de sortir de l’isolement, de créer du lien social, mais aussi d’améliorer leur santé et leur condition physique.

 

 

Sarah Louraichia, lauréate dans la catégorie "Émergence" du concours Talents des Cités Rhône-Alpes 2015. © Sarah Louraichia

Sarah Louraichia, lauréate dans la catégorie « Émergence » du concours Talents des cités Rhône-Alpes 2015. DR

Son établissement, baptisé tout simplement Women Fitness, sera équipé d’une salle de cours, d’une vingtaine de machines de fitness, d’un spa et d’un espace bar. Il ouvrira ses portes à la fin de l’année 2015.

 

Sarah Louraichia est accompagnée dans sa démarche de création d’entreprise par l’Association pour le droit à l’initiative économique (Adie) et remporte, dans le cadre de ce concours, un prix de 1.000 euros et une campagne de communication régionale.

 

Sarah Louraichia concourt également au concours national le « Grand prix » et à la « Mention spéciale » Talents des cités 2015. Les noms des lauréats seront dévoilés le 24 octobre prochain, à l’occasion d’une cérémonie organisée au Sénat. A la clé : des prix de 5.000 et 10.000 euros.

 

À l’initiative du Sénat et du ministère de la Ville, le concours Talents des cités est organisé par le réseau d’accompagnement des entrepreneurs BGE, en partenariat avec la Caisse des dépôts, ainsi que le soutien de nombreux partenaires publics et privés. Il valorise, chaque année, les initiatives de femmes et d’hommes des quartiers prioritaires de la politique de la Ville.

 

 

Maïlys Medjadj

 

 

commentez lire les commentaires
4940 visites | 8 réactions
logos commentaires logos commentaires

Commentez ou réagissez

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Votre commentaire sera publié dans les plus brefs délais, après modération.

Commentaires 8
  1. Absolument lamentable, une fois de plus les femmes s’écrasent devant les hommes….. + une teinte de communautarisme en plus…. on tombe très bas, à quand la salle de sport salafiste ?

    sep article
  2. C’est une blague? Une salle de sport réservée aux femmes reçoit un prix en France?

    sep article
  3. Je trouve que c est un tres bon projet. Assez des regards genant de bcp d hommes Qui confondent club de sport et club de rencontre. Merci pour cette initiative .

    sep article
    • Eh oui, à Bordeau il sont un peu plus moderne, il y a l’épicerie interdite aux femmes (en semaine) ou aux hommes (le week-end). Enfin, il est possible d’acheter ses pois chiches sans le regard concupiscent de l’autre sexe !
      Malheureusement, ce réactionnaire de Juppé n’a pas voulu leur donner de subvention…

      sep article
  4. Je trouve que c’est une excellente idée ! Il n’y a pas que dans les salles de sports que les femmes veulent se retrouver entre elles et la aucunes polémiques .
    Les regards des hommes en salle de sport est gênant. Peut être est ce normale pour beaucoup d’hommes d’aller se rincer les yeux 3 fois par semaine à la salle de sport et de laisser sa femme a la maison…
    De plus les salles de sport sont de plus en plus des lieux de dragues que ce dont elles sont conçu à la base

    sep article
  5. Ce concours devrait féliciter des jeunes aux idées innovantes et ambitieuses qui apportent quelque chose de positif, de social… alors que la on prône le retour en arrière et le communautarisme.
    Pauvre France!

    sep article
  6. Exaspérant cette ségrégation. Pourquoi encourager la séparation des sexes ?

    sep article
  7. Heureusement les écoles sont mixtes.Le pprogrès social a ses epoques.

    sep article