Sites Seveso : quelle sécurité sur le bassin grenoblois ?

sep article

ENQUÊTE – Après l’attentat présumé survenu ce vendredi 26 juin dans l’entreprise Air Products à Saint-Quentin-Fallavier, le plan Vigipirate a été relevé pendant trois jours en Rhône-Alpes. La sécurité a ainsi été renforcée sur les 158 sites industriels classés Seveso de la région, dont la plateforme chimique de Pont-de-Claix. Alors que ce niveau « alerte attentat » vient d’être levé, la question de leur sécurité reste posée.

 

 

 

Plateforme chimique Pont de ClaixLa sécurité des sites Seveso de Rhône-Alpes est-elle suffisante ? Cette question plutôt sensible se pose après l’attentat présumé, perpétré le vendredi 26 juin dernier, dans les locaux de l’usine Air Products à Saint-Quentin-Fallavier. Spécialisée dans la fabrication de gaz industriel, l’entreprise fait partie des 515 sites dits « Seveso seuil bas », recensés en France au 31 décembre 2014, selon le site internet du ministère de l’Écologie.

 

Définis par la directive européenne dite « Seveso » de 1982, ce seuil caractérise des sites où les risques d’accidents industriels sont limités, en raison de la quantité réduite de matières dangereuses utilisée lors du processus de fabrication. A l’inverse, les établissements classés « Seveso seuil haut », au nombre de 656 dans l’hexagone, représentent un risque plus important.

 

 

 

« Alerte attentat » durant trois jours

 

 

L’événement survenu vendredi dernier a immédiatement entraîné le déclenchement de l’« alerte attentat », le plus haut niveau du plan Vigipirate et a fortiori le renforcement, pendant trois jours, des mesures de protection et de vigilance des 158 sites industriels de type Seveso de la région.

 

Signe de l’extrême sensibilité du sujet, la plupart des sites classés de l’agglomération grenobloise que nous avons contactés n’ont pas donné suite à nos sollicitations. De son côté, la mairie de Grenoble a renvoyé sur la préfecture… qui, elle, se refuse à communiquer.

 

Dans l’agglomération où huit de ces sites à risques (ILL, Eurotungstene, Isochem, Sita Rekem, Vencorex, Arkema, Cezus et EPC France) sont installés, des mesures supplémentaires ont toutefois bien été prises.

 

C’est notamment le cas de la plateforme chimique de Pont-de-Claix. « Dès que nous avons eu l’information par les médias de l’attentat survenu à Saint-Quentin-Fallavier, nous avons mis en place une cellule de crise, sans attendre les indications de la préfecture. Dès le vendredi midi, le système de surveillance accrue était déjà opérationnel », assure Patrick Pouchot, son responsable communication.

 

Les mesures prises ? Renforcement du système de surveillance, augmentation du nombre de rondes, mise en place de contrôles stricts, limitation des points d’accès au site et sensibilisation du personnel. Sans compter un renforcement des effectifs de gendarmerie autour du site. Des mesures similaires ont également été engagées sur un autre site Seveso de l’agglomération grenobloise, « en concertation avec la direction de la sûreté du groupe » en question. Des actions complémentaires à celles pré-existantes mises en œuvre au quotidien : personnel sur site 24 heures sur 24, 7 jours sur 7, installations télé-surveillées et contrôle d’accès au site.

 

Carte des établissements à risques majeurs de l'agglomération grenobloise publié sur le site "Les bons réflexes". © DREAL Rhône-Alpes (documents issus de la BDCARTO de l’IGN) et GEOREF

Carte des établissements à risques majeurs de l’agglomération grenobloise publiée sur le site « Les bons réflexes« . © Dreal Rhône-Alpes (documents issus de la BDCARTO de l’IGN) et Georef
① Institut Laue Langevin (ILL) ; Grenoble
② Isochem ; Le-Pont-de-Claix
③ Sita Rekem ; Le-Pont-de-Claix
④ Vencorex ; Le-Pont-de-Claix
⑤ Arkema ; Jarrie
⑥ Cezus (groupe Areva) ; Jarrie
⑦ EPC France ; Vif
⑧ Eurotungstène ; Grenoble
➔ Cf. tableau dans l’article ci-dessous pour plus de précisions sur la nature des risques

 

 

 

« En régime Vigipirate depuis quinze ans »

 

 

[…]

La suite du contenu est réservé aux abonnés

Connectez vous…

Veuillez vous connecter pour accéder à cette page.
S'inscrire

 

…ou choisissez votre abonnement ci-dessous !

commentez lire les commentaires
5984 visites | 0 réaction
logos commentaires logos commentaires

Commentez ou réagissez

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Votre commentaire sera publié dans les plus brefs délais, après modération.