Isère à droite : réactions de Michel Destot et Eric Piolle

sep article

Offres de locations exceptionnelles aux 2 Alpes

INTERVIEW CROISÉE – La droite sort largement victorieuse du second tour des élections départementales, ce dimanche 29 mars. Elle contrôle désormais deux départements sur trois et a remporté 16 des 29 cantons isérois. Qu’est-ce que cela va changer ? La réaction à chaud en images de Michel Destot, député PS de la 3e circonscription de l’Isère, et d’Eric Piolle, maire écologiste de Grenoble.

 

 

Dessin de presse de Cled'12 - débat à l'occasion des élections départementales Isère

© Cled’12 – Tous droits réser­vés

La bas­cule était pré­vi­sible. Elle a bien eu lieu. Le résul­tat de ces élec­tions dépar­te­men­tales est sans appel pour la gauche. Sur les 100 dépar­te­ments que compte la France, 66 vont être diri­gés par la droite et seule­ment 34 par la gauche. Au total, pas moins de 25 dépar­te­ments ont bas­culé. Seule la Lozère, à contre-cou­rant, est pas­sée à gauche.

 

 

Majorité abso­lue

 

 

En Isère, la droite a rem­porté la majo­rité abso­lue, avec 16 can­tons sur 29. Le Parti socia­liste perd donc la pré­si­dence du conseil dépar­te­men­tal qu’il occu­pait depuis 1998. Pour rap­pel, le dépar­te­ment de l’Isère avait été pré­sidé pen­dant 13 ans par André Vallini, l’ac­tuel secré­taire d’État chargé de la réforme ter­ri­to­riale. Le socia­liste Alain Cottalorda lui avait suc­cédé en juillet 2014, au moment de son entrée au gou­ver­ne­ment.

 

Quels ensei­gne­ments la gauche tire-t-elle de cette défaite ? Quels sont les grands enjeux liés à ce bas­cu­le­ment ? Réponse en images de Michel Destot, ancien maire de Grenoble aujourd’­hui député PS de la 3e cir­cons­crip­tion de l’Isère, et d’Eric Piolle, maire éco­lo­giste de Grenoble.

 

 

Réalisation : JK Production. Muriel Beaudoing

 

 

 

Une électrice s'apprête à déposer son bulletin dans l'urne dans un Bureau de vote à Grenoble à l'occasion du second tour des élections départementales © Muriel Beaudoing - placegrenet.frA lire aussi sur Place Gre’net : 

 

Isère à droite, Union et divers gauche ex æquo à Grenoble

Premier tour en Isère : ce que retiennent les poli­tiques

Premier tour des élec­tions : le FN perce en Isère

 

 

 

 

 

Offres de locations exceptionnelles aux 2 Alpes
commentez lire les commentaires
2637 visites | 0 réaction
logos commentaires logos commentaires

Commentez ou réagissez

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

This site is protected by reCAPTCHA and the Google Privacy Policy and Terms of Service apply.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Votre commentaire sera publié dans les plus brefs délais, après modération.