Avec l’Ut4M, Grenoble se rêve en capitale du trail

sep article

Festival oenologique et musical Le Millésime à Grenoble du 5 au 20 octobre 2019

ÉVÉNEMENT – La 3e édition de l’Ut4M, Ultra tour des 4 massifs déjà devenu une référence dans le monde du trail, aura lieu en août prochain. La soirée « Ut4M sous les étoiles » proposait, jeudi 19 mars, une reconnaissance de parcours en nocturne sur le site de la Bastille. L’occasion de découvrir les nouveautés attendues cette année, en compagnie de deux parrains 2015 : les trailers Julien Chorrier et Frédéric Desplanches, vainqueur de l’Ut4M 160 2014.

 

 

 

 

Ut4M sous les étoiles

© Benoit Audigé

 

 

« Les coureurs sont, pour moi, comme des gladiateurs des temps modernes » confiait en introduction de la soirée Sébastien Accarier, directeur de course. Le parcours sur les quatre massifs autour de Grenoble représente un Colisée. A ceci près que ces gladiateurs ont la chance de ne pas évoluer au milieu de l’arène : ils tutoient les sommets. « C’est l’image qui m’a porté en créant l’épreuve, parce que c’est ce que j’ai envie de vivre en temps que coureur ». Une image qui a concouru à forger l’originalité de ce trail.

 

Et, jeudi, le pic de pollution visible depuis le site de la Bastille n’aura pas démotivé les quelque 130 gladiateurs venus reconnaître un bout du parcours en nocturne. Un carton plein puisque la limite d’inscriptions était atteinte. Prologue de l’événement grandeur nature de l’été prochain, l’« Ut4M sous les étoiles » réunissait coureurs, organisateurs, bénévoles, partenaires de l’organisation ainsi que plusieurs maires des 34 communes traversées par l’épreuve.

 

 

 

« L’Ut4M cultive l’identité grenobloise »

 

 

 

 

Ut4MSousLesEtoilesEricPiolle

Eric Piolle – © Bryant

En amont de la course, Eric Piolle, maire de Grenoble, a tenu à soulever l’importance du lien que l’Ut4M concourt à tisser entre la métropole grenobloise et le monde de la montagne. « Nous cherchons à cultiver l’identité montagnarde forte et ancienne de Grenoble. L’Ut4M va vraiment dans l’état d’esprit qu’on cherche à créer ».

 

Au travers de valeurs de solidarité collective et d’aventure individuelle mais aussi de respect d’un environnement magnifique, extrêmement fragile, a-t-il rappelé. D’où « la nécessité de cultiver un tourisme zéro carbone », comme le promeut l’ultra-trail grenoblois. Le maire de Grenoble, qui souhaite également que la montagne s’ouvre à tous les publics, s’est félicité que l’Ut4M travaille aussi dans ce sens à travers la multiplication de ses épreuves.

 

 

 

Une 3e édition riche en nouveautés

 

 

 

Cette troisième édition apporte son lot de nouveautés. « Pour cultiver le lien entre l’Ut4M et la ville, le retour se fera par le centre-ville » a précisé Eric Piolle. Ce dernier sera donc animé tout le week-end.

 

Ut4M 2014 - Crédit Delphine Chappaz

Ut4M 2014, ligne d’arrivée, au parc Paul Mistral. © Delphine Chappaz

 

Autre évolution : le village sera déplacé de la Halle Clémenceau au Palais des sports, jugé plus grand et fonctionnel. Décidément très porté à « cultiver » jeudi soir, Eric Piolle a aussi souligné l’intérêt du lieu pour « cultiver le lien avec l’Été Oh ! parc », ensemble d’activités estivales organisé au parc Paul Mistral.

 

 

Sébastien Accarier Ut4M

Ut4M sous les étoiles, Bastille 18 mars 2015. © Olivier Godin

Sébastien Accarier, directeur de course visiblement plus à l’aise dans ses baskets que derrière un micro face à 250 personnes, s’est pour sa part félicité de l’arrivée de la marque Asics aux côtés des partenaires historiques Espace montagne, Wider et Petzl.

 

 

 

Des courses « à la carte »

 

 

 

Cette année, l’organisation a concentré sa réflexion sur les formules de course. Ainsi, aux cinq courses de 40 à 160 km et à la course enfants, s’ajoute une épreuve de 1 km vertical : 1000 m de dénivelé positif sur 3 km de course. « Le kilomètre vertical traduit la difficulté du 160 car c’est ce que font les coureurs du 160 à mi-parcours » précise Sébastien Accarier.

 

Un 160 km en duo et un nouveau 40 km seront également proposés. Ce qui permettra aux coureurs qui le voudront d’enchaîner un 40 km dans le Vercors le vendredi avec un 40 km en Chartreuse le samedi.

 

 

Ut4M 2014, Bastille- Crédit Delphine Chappaz

Ut4M 2014, Bastille. © Delphine Chappaz

 

Côté parcours, l’Ut4M emmènera cette année ses coureurs dans « un endroit incroyable de par son aspect sauvage qui ressemble à une atmosphère de steppes de Sibérie ». Vous donnez votre langue au chat ? Il s’agit du plateau des lacs, dans le massif du Taillefer, dont le plus connu est le lac Fourchu. Dans une toute autre configuration, c’est au Pic Saint-Michel que les coureurs grimperont cet été en parcourant le Vercors.

 

 

 

Cette année venez en train !

 

 

 

Ut4M 2014, - Crédit Delphine Chappaz

Ut4M 2014, ligne d’arrivée. © Delphine Chappaz

Que seraient les coureurs sans le soutien de leurs proches ? « Les familles peuvent suivre facilement leur coureur de par la nature de la métropole qui donne accès à tous les massifs assez rapidement », rappelle le directeur de course.

 

Pour favoriser cet accompagnement des trailers, un accord a été conclu avec la SNCF régionale afin de mettre en place de tarifications spéciales Ut4M.

 

Des packs tout-en-un comprenant logement, moyens de locomotion et événements culturels seront également proposés, grâce à un partenariat avec l’office de tourisme de Grenoble et des chaînes hôtelières.

 

Côté coureurs, 10 postes de ravitaillement sur les 16 que compte le parcours seront dans des structures en dur mises à disposition par les communes. « C’est un confort que l’on trouve assez rarement sur ce genre d’épreuve » note Sébastien Accarier.

 

Rendez-vous est donc pris avec les 2500 gladiateurs attendus dans le Colisée de Grenoble du 20 au 23 août 2015.

 

 

Delphine Chappaz 

 

 

Julien Chorrier, Frédéric Desplanches, Sébastien Accarier. © Delphine Chappaz

Julien Chorrier, Frédéric Desplanches et Sébastien Accarier. © Delphine Chappaz

 

Stars du trail… et parrains 2015

 

 

Présents pour cet « Ut4M sous les étoiles », le trailer grenoblois Julien Chorrier et Frédéric Desplanches, vainqueur du 160 km 2014, sont tous deux parrains de l’Ut4M 2015.

 

 

Cet été, les deux coureurs d’élite concourront sur le kilomètre vertical. Ils devront se frotter à un autre trailer, non moins coriace, le champion de France du kilomètre vertical 2014 Emmanuel Meyssat. La promesse d’un affrontement de haut vol entre « trois gladiateurs des temps modernes ».

 

 

 

 

 

 

Des liens étroits tissés avec l’ultra-trail de Madagascar

 

 

La solidarité est au cœur du nouveau partenariat réalisé avec l’Utop, l’ultra-trail des hauts plateaux de Madagascar  organisé par une ONG. Les deux gagnants malgaches de cette course internationale n’ayant pas les moyens de venir courir en France, l’Ut4M les accueillera sur le parcours 90 km dès cette année. A l’inverse, les gagnants homme et femme de l’Ut4M 160 km 2015 se verront offrir le voyage pour l’Utop 2016.

 

commentez lire les commentaires
3530 visites | 1 réaction
logos commentaires logos commentaires

Commentez ou réagissez

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Votre commentaire sera publié dans les plus brefs délais, après modération.

Commentaires 1
  1. sep article