Sondages politiques : peut-on leur faire confiance ?

sep article



Le centre de recherches juri­diques (CRJ) de la Faculté de droit de Grenoble inau­gure, ce mer­credi 10 décembre, son cycle de confé­rences citoyennes sur le thème des son­dages poli­tiques : Peut-on faire confiance aux son­dages poli­tiques ?. Des confé­rences citoyennes qui ont pour objet de rap­pro­cher les uni­ver­si­taires, les acteurs et les citoyens, afin de mettre l’u­ni­ver­sité au cœur de la cité.

 

 

Le centre de recherches juridiques (CRJ) de la Faculté de droit de Grenoble inaugure, ce mercredi 10 décembre, son cycle de conférences citoyennes sur le thème des sondages politiques : Peut-on faire confiance aux sondages politiques ?Peut-on faire confiance aux son­dages poli­tiques ? Tel est le thème de la confé­rence qui aura lieu le 10 décembre à 18 h 30, dans l’am­phi­théâtre de l’of­fice de tou­risme à Grenoble.

 

Elle réunira Raymond Avrillier, qui nous par­lera de son expé­rience pra­tique du droit (et du conten­tieux) des son­dages, Romain Rambaud, pro­fes­seur de droit public à l’UPMF et spé­cia­liste du droit des son­dages élec­to­raux, ainsi que Philippe Gonnet, jour­na­liste au Dauphiné Libéré, qui modé­rera le débat.

 

 

 

Avrillier, star du droit des son­dages

 

 

Bien sûr, Raymond Avrillier est la tête d’af­fiche de cette confé­rence. Ce der­nier est très connu à Grenoble, notam­ment pour son rôle dans l’af­faire Carignon. Ce que l’on sait moins, c’est que Raymond Avrillier est aussi une star… du droit des son­dages.

 

C’est en effet lui qui est à l’o­ri­gine de l’af­faire des son­dages de l’Élysée : c’est grâce à son recours devant la Commission d’ac­cès aux docu­ments admi­nis­tra­tifs (Cada) que les son­dages com­man­dés par Nicolas Sarkozy, sans mise en concur­rence, ont pu être obte­nus car consti­tuant des docu­ments admi­nis­tra­tifs com­mu­ni­cables. C’était là le début de l’ap­pa­ri­tion au grand jour de Patrick Buisson, l’é­mi­nence entre lumière et ombre, certes en dis­grâce depuis l’af­faire des écoutes clan­des­tines, mais qui a inau­guré la pri­mauté intel­lec­tuelle des son­deurs à l’UMP.

 

Raymond Avrillier, militant écologiste, adjoint au logement à Grenoble de 1995 à 2001.

Raymond Avrillier, devenu spé­cia­liste du droit des son­dages. © Nils Louna – placegrenet.fr

C’est éga­le­ment lui qui a cher­ché, vai­ne­ment, à poser la ques­tion des son­dages de l’Élysée lors de l’exa­men des comptes de cam­pagne de Nicolas Sarkozy. En effet, Raymond Avrillier avait demandé à la Commission natio­nale des comptes de cam­pagne et des finan­ce­ments poli­tiques (CNCCFP) – en plus des son­dages ins­crits aux comptes de cam­pagne – d’exa­mi­ner la réin­té­gra­tion des son­dages de l’Élysée dans les comptes.

 

Celle-ci avait alors avoué son impuis­sance à mettre en œuvre les mesures d’ins­truc­tion néces­saires. Quant au Conseil consti­tu­tion­nel, il avait tout sim­ple­ment mis le pro­blème sous le tapis…

 

C’est enfin lui qui, aujourd’­hui, a déposé un recours contre le com­mu­ni­qué de la Commission des son­dages à pro­pos de l’af­faire du son­dage Sarkozy – Valeurs actuelles, consi­dé­rant que sa déci­sion n’é­tait pas suf­fi­sante, pen­dant devant le Conseil d’État. Un recours dont Place Gre’net s’é­tait d’ailleurs fait l’é­cho. Vous pou­vez retrou­ver l’en­semble de ces élé­ments sur le blog du droit élec­to­ral.

 

Il sera donc abso­lu­ment pas­sion­nant de suivre cette confé­rence. Espérant vous y voir nom­breux !

 

 

Romain Rambaud

 

 

Paysage>Paysages saison 04 été 2020 : spectacles expositions expériences en plein air en Isère
commentez lire les commentaires
1760 visites | 0 réaction
logos commentaires logos commentaires

Commentez ou réagissez

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Votre commentaire sera publié dans les plus brefs délais, après modération.