Clientélisme et emploi : ni tout noir, ni tout blanc

sep article
48 € par an pour louer un vélo : et si c

ÉPISODE 4 – Dans ce quatrième épisode, prenons un cas concret : l’emploi. Peut-on se faire, aujourd’hui, embaucher à la mairie de Grenoble ou dans une autre mairie par la seule volonté d’un élu ? Raymond Avrillier, militant écologiste et observateur sans concession du système local, a un avis bien tranché sur la question. Bien sûr, Maud Tavel, adjointe au personnel et Pascal Clouaire, adjoint à la démocratie locale, tous deux élus à Grenoble, ne jurent que par leur éthique. Mais des contrôles sont-ils bien exercés sur la gestion des ressources humaines des collectivités ? Les règles en matière d’embauche sont-elles respectées ?  Réponses dans cet épisode tout en contrastes.

 

 

 

Dessin sur l'emploi en collectivité et le clientélisme entretien d'embauche : De toute façon c'est moi qui aurai le poste, j'allais pas m'acheter un costume en plus ?

© Véronique Magnin – placegrenet.fr

 

 

« Je connais tel élu et il a le bras long. Il pourra me trouver une place à la mairie ! » Peut-être avez-vous déjà entendu cette affirmation ? Le clientélisme en matière d’emploi communal est-il donc un fantasme ou une pratique courante ? La réalité est probablement quelque part entre les deux.


[…]

La suite du contenu est réservé aux abonnés

Connectez vous…

Veuillez vous connecter pour accéder à cette page.
S'inscrire

 

…ou choisissez votre abonnement ci-dessous !

commentez lire les commentaires
5623 visites | 0 réaction
logos commentaires logos commentaires

Commentez ou réagissez

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Votre commentaire sera publié dans les plus brefs délais, après modération.