“Eric Piolle se démarque par son amateurisme”

sep article



ENTRETIEN – Métropolisation de GEG, abandon de la vidéosurveillance, élaboration des conseils citoyens indépendants… Autant de projets de la majorité municipale de Grenoble que Nathalie Béranger (UMP), conseillère municipale de l’opposition de droite, s’applique à critiquer. Elle se réjouit en revanche de la progression de la droite en Isère avant les élections départementales.

 
 
Photo : Nils Louna – placegrenet.fr
Interactivité : Victor Guilbert – placegrenet.fr
 

La vie municipale grenobloise sort de deux semaines animées par l’avenir de Gaz et Électricité de Grenoble (GEG) et de son service d’éclairage public. Que traduit, selon vous, cet épisode concernant la méthode de la majorité ?

 
[…]
La suite du contenu est réservé aux abon­nés

Connectez vous…

Veuillez vous connec­ter pour accé­der à cette page.
S’inscrire

 

…ou choi­sis­sez votre abon­ne­ment ci-des­sous !

Aides aux commerçants
commentez lire les commentaires
2856 visites | 3 réactions
logos commentaires logos commentaires

Commentez ou réagissez

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

This site is protected by reCAPTCHA and the Google Privacy Policy and Terms of Service apply.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Votre commentaire sera publié dans les plus brefs délais, après modération.

Commentaires 3
  1. Qu’est que cela appor­te­rait à gre­noble et aux gre­no­blois que de reprendre l’ac­ti­vité de GEG en régie , sauf à avoir à indem­ni­ser les action­naires prives ?

    sep article
    • au moins en régie, il n’y a pas engrais­se­ment des action­naires, les diri­geants font au mieux des inté­rêts des gre­no­blois. C’est un ser­vice à la col­lec­ti­vité.

      sep article
  2. Des fois que Mme Béranger ne le sache pas … GEG est une SEM (société d’é­co­no­mie mixte) avec un gros action­naire GDF Suez. Ce qu’ont tou­jours demandé les éco­los, c’est que GEG devienne une régie publique et quitte le sta­tut de SEM, d’où le refus de pro­lon­ger la délé­ga­tion de ser­vice public. C’est pour­tant clair et M. Fristot n’a pas retourné sa veste.

    Mme Béranger adore l’ordre mus­clé : « Eric Piolle aurait dû pré­ve­nir les forces de l’ordre » …
    elle est pour la vidéo sur­veillance … alors que la vidéo sur­veillance sert à ras­su­rer les gogos, faire gagner beau­coup de sous aux fabri­cants, elle ne sert pas à pré­ve­nir quoi que ce soit, par­fois à élu­ci­der une affaire … en fait, aurait-elle per­mis d’é­vi­ter qu’un poli­cier tire une gre­nade sur Rémi Fraisse lors de la manif contre le bar­rage de Sivens ?

    Mme Béranger n’a pas com­pris que les Grenoblois ne veulent ni de l’UMP ni du PS façon Destot/Safar ? Pourtant les résul­tats étaient nets aux muni­ci­pales avec plus de 40 % des voix pour la liste de Piolle.
    Que l’UMP essaye de pré­pa­rer son retour … pour­quoi pas. Démolir ce que fait l’ac­tuelle majo­rité ? c’est son rôle … mais il y a du tra­vail … elle part de bien bas … enfin, l’es­poir peut faire vivre …

    sep article