Les anti Center Parcs montent au créneau contre les travaux

sep article

Alors que le groupe Pierre et Vacances a obtenu l’autorisation de la préfecture de l’Isère pour implanter un centre de loisirs à Roybon, les opposants au projet se mobilisent sur place ce lundi 20 octobre.

 

 

Les anti-Center Parcs ont manifesté lundi, jour du démarrage des travaux dans le bois de Chambaran. Une action silencieuse, symbolique, alors que les associations de défense de l'environnement prévoient à nouveau de saisir le juge. © Patricia Cerinsek - placegrenet.fr

Les anti-Center Parcs ont manifesté lundi, jour du démarrage des travaux dans le bois de Chambaran. Une action silencieuse, symbolique, alors que les associations de défense de l’environnement prévoient à nouveau de saisir le juge. © Patricia Cerinsek – placegrenet.fr

Environ 200 personnes se sont réunies ce lundi 20 octobre vers 8 h 30 contre la création d’un Center Parcs à Roybon en Isère. Cette marche silencieuse, scotch sur la bouche, vise à bloquer le début des travaux, rendu possible grâce au feu vert du préfet de l’Isère, Richard Samuel.

 

Ce dernier a, en effet, signé deux arrêtés préfectoraux : la Loi sur l’eau le 3 octobre 2014 et les Espèces protégées le vendredi 17 octobre. Et la vente du bois des Avenières (route de la Perrache) a été confirmée dans la foulée par le maire de Roybon, Serge Perraud, au groupe Pierre et Vacances.

 

 

Bloquer les travaux

 

 

Vue aérienne Center Parcs Roybon Pierre et Vacances Forêt des Avenières Chambarans Isère

Vue aérienne du Center Parcs de Roybon prévu par le groupe Pierre et Vacances, dans la forêt des Avenières. DR

Le rassemblement, orchestré par l’association Pour les Chambarans sans Center Parcs, entend bloquer le début des travaux de défrichement mais aussi souligner le manque de clarté dans ce dossier.

 

En effet, un avis négatif rendu par la commission d’enquête Loi sur l’eau en juillet dernier n’a pas empêché l’avancé du projet, marquant l’absence de respect des considérations environnementales dans une telle affaire. Les opposants à cette édification, soutenus par Europe Écologie – les verts et la Fédération Rhône-Alpes pour la protection de la nature (Frapna), se lancent donc dans un dernier bras de fer.

 

 

Arnaud Chastagner

 

 

 

A lire aussi sur le blog environnemental Place Gre’net :

 

Center Parcs : Pierre et Vacances doit revoir sa copie

 

 

 

commentez lire les commentaires
2172 visites | 0 réaction
logos commentaires logos commentaires

Commentez ou réagissez

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Votre commentaire sera publié dans les plus brefs délais, après modération.