Place aux geeks avec Florent Mathieu !

sep article

Florent Mathieu : qui suis-je ?

 

 

Florent Mathieu accoudé à un ordinateur PC - blog Place Gre'net A la découverte du continent geek

Florent Mathieu – © Gwenn Boussard

Enfant je me souviens à la maison d’une boîte noire et de quelques gros pixels qui s’animaient sur l’écran. Un Atari 2600. Deux cowboys mal dessinés essayant de se tirer dessus, et un cactus fait de carrés derrière lequel ils pouvaient se protéger.

 

Je me souviens plus tard d’un Thomson TO8D, des jeux étranges et difficiles, parfois incompréhensibles, où l’on pouvait tuer des extraterrestres, déterrer des dinosaures, vivre l’aventure d’une bande-dessinée ou incarner un homme de Cro-Magnon.

 

Je me souviens des bandes-dessinées qui peuplaient mes soirées, de l’école de la ligne claire et de ses disciples belges, d’un Franquin que j’ai aimé tout de suite, mais aussi des comics américains aux dialogues percutants et au graphisme outrancier, avec ses bons ou ses vilains dotés de pouvoirs absurdes et déroutants.

 

Je me souviens de ma découverte, en parallèle, des nouvelles fantastiques de Guy de Maupassant, qui allaient me donner le goût de l’épouvante et du paranormal. Je me souviens des exemplaires reliés de l’encyclopédie de l’Inexpliqué, qui traitait de tout l’étrange du monde illustré avec un soin fascinant.

 

Je me souviens de ma Master System et de ma Megadrive. Je me souviens avoir sacrifié des Lemmings pour en sauver le plus possible sur une Super Nintendo. Je me souviens de mon premier PC, des aventures de Guybrugh Threepwood et d’un grand chapiteau planté au milieu d’une clairière, sur une île infestée de pirates.

 

Je me souviens en parallèle de mon premier film d’horreur, la révélation, le goût immédiat pour ce genre créatif et poétique. J’allais aimer bien d’autres cinémas, des Marx Brothers à François Truffaut en passant par Carné et Kubrick, mais toujours le cinéma d’épouvante sera mon genre de prédilection.

 

Florent Mathieu assis sur un rebord de fenêtre avec une peluche de Pacman sur l'épaule droite - blog Place Gre'net A la découverte du continent geek

Florent Mathieu – © Gwenn Boussard

Alors j’ai mené mes études, j’ai fait mes Lettres, me suis pris de passion pour Théophile Gautier et l’école romantique, j’ai participé à diverses aventures, je me suis prêté au petit jeu du monde associatif et culturel, j’ai crée un blog, puis un autre. Par exemple un Cali Gari, où je peux parler comme je l’entends du cinéma que j’aime.

 

J’ai rejoint pour un temps l’équipe du Bon Plan où j’officie encore. Un site d’actualités consacré à la question sociale, qui tente de relayer le mieux possible la parole des précaires et de ceux qui leur viennent en aide, et de leur apporter les informations dont ils peuvent avoir besoin. J’y ai fait la rencontre heureuse d’un autre versant de notre société.

 

Mais je demeure l’enfant circonspect et fasciné tout à la fois par des images qui bougent sur un écran. Je demeure l’adolescent dévorant La Peau de Chagrin et s’enthousiasmant devant L’Exorciste autant que devant 2001, naturellement attiré par les genres dits marginaux. Je demeure l’adulte qui s’intéresse à des imaginaires différents, à des passions obscures, aux sciences du ludiques, à des mondes méconnus et accueillants.

 

Bref, je m’appelle Florent, et je suis un geek.

 

 

 

L’objet de ce blog geek ?

 

 

Vous parler du monde ou de l’actualité geek. Et parfois prendre le temps d’expliquer, de décrypter quelques notions, quelques points de vocabulaire, pour celles et ceux qui ne sont pas familiers de cet univers.

 

Un univers vaste par ailleurs, que je ne prétends nullement connaître sur le bout des doigts, bien au contraire. Je vous l’avoue : j’attends aussi de ce blog qu’il me permette d’apprendre des choses et qu’il m’offre l’occasion de faire de nouvelles découvertes.

 

Cinéma, musique, art, spectacles, jeux, vêtements, le geek est partout et nombreux sont les geeks qui s’ignorent. Peut-être en me lisant vous découvrirez-vous geek. Ou peut-être ferez-vous connaissance avec des mondes, des passions, qui ne demandent qu’à vous accueillir et être partagés.

 

Et enfin, plus simplement, peut-être trouverez-vous un intérêt à approcher les différents aspects du phénomène geek, qui imprègne aujourd’hui chaque génération et se révèle un fait de société, autant qu’un secteur porteur d’enjeux sociaux et économiques incontournables.

 

J’espère me montrer à la hauteur de mes grandes ambitions, et ne puis donc en conclusion que vous souhaiter une bonne lecture. Que le geek soit avec vous !

 

commentez lire les commentaires
2146 visites | 0 réaction
logos commentaires logos commentaires

Commentez ou réagissez

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Votre commentaire sera publié dans les plus brefs délais, après modération.