Les artisans isérois resserrent leur lien avec le Crédit agricole

sep article



Le Crédit agricole Sud Rhône-Alpes et la Chambre de métiers et de l’artisanat de l’Isère viennent de signer une convention de partenariat “resserrée”. Objectif : renforcer les actions communes pour développer l’apprentissage et favoriser l’information auprès des créateurs et repreneurs d’entreprise.

 

 

 

Georges Burba, président de la Chambre des métiers et de l'artisanat de l'Isère et Jean-Pierre Gaillard, président du Crédit agricole Sud Rhône-Alpes - signature convention de partenariat 2014 © Paul Turenne - placegrenet.fr

Georges Burba, pré­sident de la Chambre des métiers et de l’ar­ti­sa­nat de l’Isère, et Jean-Pierre Gaillard, pré­sident du Crédit agri­cole Sud Rhône-Alpes. © Paul Turenne – placegrenet.fr

Si arti­sans et ban­quiers parlent sou­vent un lan­gage dif­fé­rent, ils pour­raient bien par­ve­nir à se com­prendre un peu mieux en Isère. Voilà en tout cas l’am­bi­tion que se sont fixée, ce lundi 6 octobre, Jean-Pierre Gaillard, pré­sident du Crédit Agricole Sud Rhône Alpes, et Georges Burba, pré­sident de la Chambre de métiers et de l’artisanat de l’Isère (CMA), en signant une conven­tion de par­te­na­riat.

 

« Il s’a­git ni plus ni moins de l’as­so­cia­tion entre la pre­mière banque régio­nale et la pre­mière entre­prise de France – mais aussi de l’Isère – qu’est l’ar­ti­sa­nat » s’est féli­cité Georges Burba, le pré­sident de la CMA isé­roise.

 

Outre une infor­ma­tion et un accom­pa­gne­ment ren­forcé des créa­teurs et repre­neurs d’entreprises arti­sa­nales, la banque s’en­gage à favo­ri­ser le déve­lop­pe­ment et la pro­mo­tion de l’apprentissage en Isère et au centre de for­ma­tion d’apprentis de Bourgoin-Jallieu.

 

Le Crédit agri­cole en attend bien évi­dem­ment des retours, tant en matière de prêts sous­crits que de nou­veaux clients, comme l’a pré­cisé Jean-Pierre Gaillard. « Dans cer­taines caisses, sept arti­sans sur dix sont clients du Crédit agri­cole. Ce n’est pas le cas en Isère, mais c’est peut-être notre objec­tif. A nous d’être bons et de pro­po­ser un solide accom­pa­gne­ment pour y par­ve­nir ! »

 

 

 

Une mouture “nettement remusclée”

 

 

Les rela­tions entre la CMA de l’Isère et le Crédit agri­cole ne datent pas d’hier. La pre­mière conven­tion entre les deux enti­tés a ainsi été signée voilà sept ans. « Cela étant, nous avons ren­forcé nos liens au fil des ans, et cette der­nière mou­ture a été net­te­ment remus­clée, en par­ti­cu­lier au niveau du sou­tien à l’ap­pren­tis­sage » tient à pré­ci­ser Christian Rouchon, direc­teur géné­ral du Crédit agri­cole Sud Rhône-Alpes.

 

La banque – qui compte pour l’heure près de 11 000 arti­sans clients sur l’Isère, la Drôme et l’Ardèche –, contri­buera notam­ment à la réa­li­sa­tion et à l’édition d’un livret d’accueil pour les appren­tis. Sans oublier un sou­tien finan­cier à l’organisation de la Nuit des Lauréats qui aura lieu le 17 novembre pro­chain. Objectif de la céré­mo­nie : valo­ri­ser les appren­tis et inci­ter les jeunes à s’en­ga­ger dans cette voie. Un enjeu de taille, alors que l’ap­pren­tis­sage a connu un recul de plus de 7 % en Isère et de près de 15 % en France.

 

 

 

 

MC2 - Saison 2020-21
commentez lire les commentaires
3502 visites | 0 réaction
logos commentaires logos commentaires

Commentez ou réagissez

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Votre commentaire sera publié dans les plus brefs délais, après modération.