Prise de la Bastille : courte mais intense !

sep article

Festival oenologique et musical Le Millésime à Grenoble du 5 au 20 octobre 2019

REPORTAGE VIDÉO – Ce dimanche 7 septembre, avait lieu la 16ème édition du trophée Hippolyte Gras, plus connu sous le nom de Prise de la Bastille. Une course cycliste de deux kilomètres en deux manches sur une route très raide, avec une pente de 25 % à certains endroits ! Retour en images sur cette course d’exception qui a nécessité un effort violent et intense pour les 115 coureurs participants.

 
 
 

 

© Joël Kermabon - Place Gre'net - prise de la Bastille course cycliste de Grenoble

© Joël Kermabon – Place Gre’net

Deux kilomètres à grimper pour 320 mètres de dénivelé avec des raidillons à 25 % ! La route qui monte de la Tronche au restaurant haut-perché du Pèr’ Gras n’est pas à la portée de tous. Et les coureurs, pourtant aguerris, ont eu fort à faire pour dompter la pente et atteindre la ligne d’arrivée. Un effort violent et continu dans un temps très court sollicitant fortement l’organisme. 
 
Heureusement, les encouragements étaient là ! Les aficionados étaient nombreux à se presser sur les bas-cotés pour soutenir les concurrents. Une affluence favorisée par le grand beau temps, au rendez-vous.
 
Une fois arrivés au sommet, bon nombre de coureurs s’étendaient dans l’herbe pour enfin souffler et récupérer. Pourtant, ils n’étaient pas au bout de leurs efforts…
 
 

 

Les 50 meilleurs chronos

 
 
Les meilleurs devaient remettre ça ! C’est le principe même de cette course, coorganisée par l’association TVS (Tronche vélo sport) et Laurent Gras, propriétaire du célèbre restaurant Le Pèr’Gras. Tous les concurrents grimpent une première fois le matin et ceux qui ont réalisé les 50 meilleurs chronos sont retenus pour une seconde manche l’après-midi. Autant dire une torture !
 
© Joël Kermabon - Place Gre'net -  prise de la Bastille course cycliste de Grenoble

© Joël Kermabon – Place Gre’net

Pas moins de huit jeunes femmes se sont par ailleurs lancées dans l’ascension et n’ont pas fléchi.
 
 
Entre les deux manches, invités et coureurs étaient conviés à se restaurer aux buffets dressés par Laurent Gras et son équipe. Le tout au son d’un orchestre de jazz. Une pause plus que nécessaire, en particulier pour les coureurs admis en seconde manche devant reconstituer leurs réserves d’énergie.
 
 
Réalisation JK Production
 
 
 

Des amateurs de haut niveau

 
 
Quels sont ces coureurs qui viennent se frotter aux pentes de la Bastille ? « Pour la plupart, ce sont des amateurs mais de très haut niveau. Nous avons aussi des jeunes qui viennent s’essayer avant de passer professionnels » explique Laurent Gras. Un outil de détection de nouveaux talents en quelque sorte ? « S‘agissant d’une course atypique, on ne peut pas juger des capacités d’un futur professionnel sur ce genre d’effort mais on verra tout de suite son punch, sa tonicité. Par exemple, c’est sur ces pentes que Bernard Hinault a remporté sa première grande victoire chez les pros ! »
 
© Joël Kermabon - Place Gre'net Prise de la Bastille à Grenoble course cycliste

© Joël Kermabon – Place Gre’net

 
La deuxième manche s’achèvera vers 17 heures et c’est Mickaël Gallego qui l’emportera au classement scratch (1ère manche en 7’56 », 2ème manche en 8′). Il réalise au passage  une passe de trois, étant déjà lauréat des éditions 2012 et 2013.
 
Cette 16ème édition de La prise de la Bastille aura été un franc succès. Un événement typiquement grenoblois dans un cadre unique, pour lequel s’étaient notamment déplacés Bertrand Spindler, maire de La Tronche, Éric Piolle, maire de Grenoble et Pierre Mériaux, conseiller municipal délégué au tourisme et à la montagne.
 
Rendez-vous en 2015 pour une nouvelle ascension !
 
 

Joël Kermabon

 
 
 
Pour en savoir plus : les résultats de l’édition 2014
 
 

 

commentez lire les commentaires
3967 visites | 0 réaction
logos commentaires logos commentaires

Commentez ou réagissez

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Votre commentaire sera publié dans les plus brefs délais, après modération.