Parc des Oiseaux Villars les Dombes. Sortie famille, été. Spectacle marabout. © Patricia Cerinsek - placegrenet.fr

Observer les oiseaux : avec ou sans barreaux ?

Observer les oiseaux : avec ou sans barreaux ?

Partager sur facebook
Partager sur twitter
Partager sur linkedin

SORTIES ENFANTS – Version zoo ani­ma­lier, le parc des oiseaux de Villars-les-Dombes est assu­ré­ment ce qui se fait de mieux en Rhône-Alpes. Spectacle et exo­tisme assu­rés, d’autant que les pen­sion­naires sont aussi des vedettes du grand écran. Mais pour voir les oiseaux autre­ment que der­rière des bar­reaux, on peut plus sim­ple­ment gagner les sites d’observation lis­tés par la LPO autour de Grenoble…

Parc des Oiseaux Villars les Dombes. Sortie famille, été. Crédit parc des oiseaux

Un spec­tacle de haut vol à Villars-les-Dombes. © Parc des oiseaux Villars-les-Dombes.

L’été venu, dif­fi­cile de ne pas cra­quer devant la mine éplo­rée de vos petits qui vous réclament de visi­ter un énième parc animalier. 
Alors, pour ten­ter de ména­ger la chèvre et le choux, nous avons opté pour les parcs à oiseaux, avec l’idée (peut-être naïve) que les ani­maux y seront mieux trai­tés que dans un zoo lambda.
De là à vivre et à s’épanouir libres comme l’air, il y a plus d’un bat­te­ment d’ailes mais cer­tains parcs font visi­ble­ment des efforts pour don­ner un sem­blant de liberté à leurs pen­sion­naires à plumes.
Oiseaux pré­his­to­riques et exotiques
Le dépar­te­ment de l’Isère ne dis­po­sant pas de parc sur cette thé­ma­tique, il faut pous­ser plus loin pour aller décou­vrir les­dits volatiles.
En Haute-Savoie, celui des Aigles du Léman s’est spé­cia­lisé dans les rapaces quand Tropicaland, éga­le­ment haut-savoyard, joue la carte de l’a­na­chro­nisme en fai­sant se côtoyer espèces pré­his­to­riques en car­ton pâte et oiseaux exo­tiques. Libre à cha­cun d’apprécier…
Plus près, le Jardin aux oiseaux d’Upie dans la Drôme com­bine visites et spec­tacles. Attention ! Au vu du prix d’entrée (de 10 à 14 euros), mieux vaut ne pas rater les deux démons­tra­tions de la jour­née, avec rapaces et per­ro­quets. Et sachant que ces oiseaux, notam­ment les rapaces, sont sen­sibles au vent, mieux vaut ne pas pré­voir la sor­tie en cas de mis­tral annoncé.

Parc des Oiseaux Villars les Dombes. Sortie famille, été.

Perruches, aras, oiseaux migra­teurs, man­chots… en plus ou moins grande liberté. © Patricia Cerinsek – pla​ce​gre​net​.fr

Mais sur­tout, mieux vaut visi­ter Upie avant Villars-les-Dombes (de 7 à 16 euros), au risque de voir vos petits affi­cher une mine conster­née devant les volières drômoises.
Car le parc des oiseaux de l’Ain, c’est la poin­ture au-des­sus. Quasiment la réfé­rence en la matière. Nombre des pen­sion­naires du parc sont des stars du grand écran. Le peuple migra­teur de Jacques Peyrin, Nicostratos le péli­can signé Olivier Horlait, Il était une forêt de Luc Jacquet… sont pas­sés par là.
Un conseil : pré­voyez la jour­née et plu­sieurs heures de marche. Car le site, conçu autour d’un vaste plan d’eau pris d’assaut par les oiseaux migra­teurs, vaut le détour. 

Parc des Oiseaux Villars les Dombes. Sortie famille, été. Spectacle marabout.

Le mara­bout, spec­ta­cu­laire © Patricia Cerinsek – pla​ce​gre​net​.fr

Le clou de la jour­née ? Sur ce point, les avis sont par­ta­gés. Le spec­tacle est assu­ré­ment de haute volée et vous per­met de voir les oiseaux de (très) près. Quand la volière des loris vous donne la sen­sa­tion étrange d’être un arbre à oiseaux.
A condi­tion tou­te­fois d’éviter les rushs d’été. Les oiseaux, gavés de nec­tar à lon­gueur de jour­née, vous ignorent alors superbement…
En cap­ti­vité… ou en liberté
Cela étant, le parc a beau être immense, les actions pour la pré­ser­va­tion de la bio­di­ver­sité sou­li­gnées, les pay­sages recons­ti­tués, dif­fi­cile de ne pas s’émouvoir de la situa­tion de cer­tains pen­sion­naires. Comme celle des tou­cans, vivant dans les zones tro­pi­cales, qui dis­posent de fait d’un espace réduit.

Parc des oiseaux de Vilar les Dombes.

Marre de voir des oiseaux en cage ? Suivez les conseils de la LPO ! © Patricia Cerinsek – pla​ce​gre​net​.fr

Un zoo reste un zoo. Pour obser­ver les oiseaux en totale liberté, au prix d’un peu de patience et d’at­ten­tion sans recher­cher l’exotisme, le mieux est de se fier à la Ligue de pro­tec­tion des oiseaux de l’Isère. Cette der­nière liste en effet les sites d’observation autour de Grenoble.
Vous pou­vez aussi par­ti­ci­per aux sor­ties orga­ni­sées par les asso­cia­tions locales. Si vous avez envie d’en savoir plus sur les mam­mi­fères volants que sont les chauves sou­ris, une nuit leur est dédiée ce 30 août à Bourg-d’Oisans, Saint-Laurent-du-Pont, Lans-en-Vercors et Choranche dans l’Isère.
Et si vous vou­lez davan­tage vous impli­quer, la LPO a besoin de vous le samedi 23 août pour une opé­ra­tion comp­tage des vau­tours fauves dans les Alpes fran­çaises. Comme quoi, il existe dif­fé­rentes façons de voir et de décou­vrir les oiseaux, pas for­cé­ment incompatibles…
Patricia Cerinsek
Partager sur facebook
Partager sur twitter
Partager sur linkedin

Patricia Cerinsek

Auteur

Tags : | | | |

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

A lire aussi sur Place Gre'net

Les dix musées dépar­te­men­taux isé­rois rouvrent leurs portes

  EN BREF - Le gouvernement a autorisé la réouverture des “petits” musées durant la phase de déconfinement. À partir de ce lundi 18 mai, Lire plus

Un zoo de 40 hectares pourrait voir le jour sur le plateau du Revard. © Florian Pépellin/Wikimedia Commons
Le pro­jet de zoo de mon­tagne au Revard, en Savoie, inquiète les asso­cia­tions environnementales

  FOCUS – Dans la forêt du Revard, près d'Aix-les-Bains en Savoie, 40 hectares pourraient devenir un zoo de montagne… à 1 500 m d’altitude. Lire plus

À Grenoble, Éric Piolle annonce un décon­fi­ne­ment sous haute sur­veillance sanitaire

FOCUS — Le maire de Grenoble délivre son plan de déconfinement pour le lundi 11 mai. Une phase décrit comme une « reprise de la vie Lire plus

Quatre cigognes élec­tro­cu­tées dans le Nord-Isère : la LPO appelle RTE-EDF à « réagir vite »

  FIL INFO — Après la découverte de quatre cigognes électrocutées en l'espace de deux nuits sur une ligne haute-tension entre Bourgoin-Jallieu et La-Tour-du-Pin, la Lire plus

La LPO cherche des béné­voles pour voler au secours des busards cen­drés à Saint-Hilaire-de-la-Côte

FIL INFO — La LPO organise une action de sauvegarde des nichées de busards cendrés à Saint-Hilaire-de-la-Côte, les 1er et 2 juin 2019. L'espèce de Lire plus

La LPO et le Muséum national d'Histoire naturelle invitent les personnes disposant d'un jardin à participer à un comptage d'oiseaux les 26 et 27 mai 2018.
La LPO invite les Isérois à recen­ser les oiseaux de leur jar­din les 26 et 27 mai

FIL INFO – Connaissez-vous les espèces d'oiseaux qui peuplent vos jardins ? La LPO et le Muséum national d'Histoire naturelle proposent aux particuliers de prendre Lire plus

Flash Info

|

24/06

13h49

|

|

24/06

10h01

|

|

24/06

8h54

|

|

23/06

15h35

|

|

23/06

13h00

|

|

23/06

10h34

|

|

22/06

17h25

|

|

22/06

12h17

|

|

22/06

11h24

|

|

22/06

10h16

|

Les plus lus

A écouter| Chronique Place Gre’net – RCF épi­sode 35 : « Le second tour des légis­la­tives en Isère »

Législatives| Carte inter­ac­tive légis­la­tives 2022 : l’en­semble des résul­tats du second tour en isère

Législatives| Résultats des légis­la­tives 2022 en Isère : 4 dépu­tés Ensemble, dont Olivier Véran, 4 élus Nupes, un LR et un RN

Agenda

Je partage !
Partager sur facebook
Partager sur twitter
Partager sur linkedin