Via ferrata : c’est l’été, grimpez !

sep article

SÉRIE ÉTÉ – A mi-chemin entre l’escalade et la randonnée pédestre, la via ferrata est une activité idéale à pratiquer entre amis ou en famille dès l’arrivée des beaux jours. Initiés ou non, peu importe ! Il y en a pour tous les niveaux. Place Gre’net a sélectionné pour vous les plus beaux itinéraires à proximité de Grenoble.

 
 
 
 
Via Ferrata Grenoble Bastille pont népalais casques cordes rochers

© vercors-aventure.com

C’est votre première fois ?
 
 
Qui ne s’est jamais frotté aux barreaux de fer accrochés à même la roche peut découvrir cette pratique à deux pas de Grenoble !
Ouverte en octobre 1999, la via ferrata de la Bastille fut la première du genre en milieu urbain. Située à coté de la Porte de France et du parking de l’Esplanade, c’est l’une des plus fréquentée de France.
 
Deux parties composent cette via ferrata. La première, assez facile d’accès, débute par l’ascension d’un pilier vertical d’une trentaine de mètres et enchaîne avec la traversée d’un pont népalais et d’une longue passerelle suspendue. A près de 40 mètres du sol, cette partie est assez vertigineuse. Une fois la passerelle franchie, il est possible de descendre en rappel avec une corde de secours, par exemple en cas d’orage soudain ou de malaise d’un grimpeur. Mais encore faut-il maîtriser l’art de la descente en rappel !
 
Si le cœur vous en dit, vous pouvez poursuivre la grimpette après cette mise en jambe. Attention cependant ! La seconde partie est bien moins fréquentée car plus difficile. Un pilier commun, assez physique, permet d’atteindre une plateforme en bois, sur laquelle vous pourrez vous reposer un petit instant.
 
A partir de là, vous avez le choix : prendre à droite et poursuivre sur une section assez physique et éprouvante, ou bien continuer tout droit et sortir en grimpant sur un pilier vertical très accessible. Quel que soit l’itinéraire choisi, les deux chemins se rejoignent à la fin pour finir par l’escalade des murailles de la Bastille.
 
 
 

Vous pratiquez avec des enfants ?

 
 
Pour les jeunes enfants qui n’ont jamais pratiqué l’escalade, Jean-François Gehin, gérant de la société Vercors Aventure, recommande un parcours d’initiation très facile et pratiquement à l’horizontale. « A Saint-Hilaire du Touvet, le Chemin de Ronde permet aux enfants de plus de 8 ans de s’initier sur un parcours vraiment très facile et peu physique ». L’occasion pour eux d’avoir un premier contact avec la roche et d’apprendre les bases de l’utilisation du matériel obligatoire (baudrier, mousquetons etc.)
 
cours d'eau rochers corde barreaux rochers via ferrata arbres forêt

© viaferrata-fr.net

« Pour les pratiquants un tout petit peu plus expérimentés et accompagnés par des enfants, la via ferrata de la Cascade,à l’Alpe du Grand Serre, est idéale. » Située au centre de la station, cette via monte sur les contreforts sud-ouest du massif du Taillefer. Elle permet d’accéder à un belvédère qui donne un point de vue incomparable sur la station et les sommets environnants. Pour en voir le bout, comptez une heure trente à deux heures environ.
 
Cette via ferrata est d’une difficulté très raisonnable. L’itinéraire est composé de cinq parties (« les passerelles », « la balade », « le balcon », « les costauds » et enfin « le belvédère »), reliées entre elles par des sentiers de liaison. Elle dispose de deux échappatoires qui permettent d’écourter le parcours en cas de grosse fatigue et de redescendre par des petits chemins.
 
Depuis Grenoble, prenez la direction des stations de l’Oisans. Une fois à Séchilienne, montez à l’Alpe du Grand Serre. Le point de départ se situe à 400 mètres du parking, à côté de la rivière, en face de la maison qui abrite un ancien moulin à eau.
 
 
 
marcheurs via ferrata lacs Robert montagnes belle vue beau temps arbres

© chamrousse.com

Vous voulez accéder à un très beau point de vue ?
 
 
La via ferrata des lacs Robert, à Chamrousse, est sans conteste l’une de celles qui offrent le plus beau point de vue dans la région grenobloise. Elle propose un paysage panoramique sur les lacs Robert et Achard. Et pour vous donner une petite idée, cette via ferrata est, en hiver, une piste rouge de la station.
 
Pour y accéder, rendez-vous à la station de Chamrousse. Depuis le parking des télécabines, vous avez la possibilité de monter à pied jusqu’à la Croix de Chamrousse, ce qui prend environ une heure et demie, ou d’emprunter le réseau de télécabines.
 
La via ferrata des Lacs Robert se compose de trois petites parties et de deux échappatoires. Jean-François Gehin préfère prévenir tout de même ceux qui voudraient s’y essayer : « L’itinéraire n’est pas difficile en soi mais certains passages peuvent être un peu effrayants. » Comme par exemple le mur vertical très raide qui vous attend dès le point de départ de la via ferrata. Ou encore la traversée obligatoire d’un pont de singe aérien sur une vingtaine de mètres pour accéder à la dernière partie. Mais vos efforts seront bien récompensés. Le point de vue en haut est sublime !
 
Pour le chemin de retour, vous pouvez soit retourner au téléphérique, soit redescendre à pied, ce qui vous prendra un peu moins d’une heure.
 
 
 

Vous êtes en quête de challenge ?

 
 
Via ferrata barreaux roche casque cordes baudriers

© vertical-aventure.com

Pour les adeptes de grands frissons, à la recherche d’une folle sensation de vertige, Jean-François Gehin recommande la via ferrata du Grand Dièdre, à Crolles. « Cette via ferrata est l’une des plus athlétique en Isère. Elle est conseillée uniquement à ceux qui disposent d’une excellente condition sportive et qui maîtrisent parfaitement les techniques liées à l’utilisation du matériel spécifique. »
 
Cette via ferrata est composée d’un tronçon commun assez simple pour débuter l’escalade. Mais une fois arrivé sur une plateforme herbeuse, si vous prenez à gauche par « la vire à vélo », vous aurez affaire à quantité de dévers et parties surplombantes. Des difficultés qui exigeront de vous une certaine agilité et des bras solides, avant de grimper à l »‘échelle de l’enfer », face au panorama et au vide !
 
Pour y accéder depuis Grenoble, prenez la direction de Crolles et sortez avant le péage. Dirigez-vous ensuite vers le funiculaire de Crolles-Monfort. Prenez le sentier d’approche du « Pal de Fer » qui se situe à gauche du funiculaire, puis marchez pendant une bonne heure pour arriver au point de départ de la via ferrata. Comptez environ deux heures pour atteindre le sommet et environ 45 minutes pour redescendre à pied par les petits chemins.
 
 

Etienne Chaudagne

 
 
 
Le B-A Ba sur la via ferrata
 
La pratique de la via ferrata est accessible à tous. Si vous n’avez jamais pratiqué, se faire accompagner par un guide peut toutefois être une décision judicieuse. Pour cela, adressez-vous à l’office de tourisme de Grenoble.
Un minimum de matériel est obligatoire pour la pratique de la via ferrata : baudrier, longe double, casque ainsi qu’une bonne paire chaussures  !
 
Les via ferrata sont répertoriées selon leur niveau de difficulté :
– Niveau 1 : F (facile) ou PD (peu difficile)
– Niveau 2 : AD (assez difficile) ou D (difficile)
– Niveau 3 : TD (très difficile) ou ED (extrêmement difficile)
 
 
commentez lire les commentaires
2967 visites | 0 réaction
logos commentaires logos commentaires

Commentez ou réagissez

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Votre commentaire sera publié dans les plus brefs délais, après modération.