Piolle – Safar : le règlement de comptes

sep article



DÉCRYPTAGE – L’heure des comptes. Alors qu’il promettait l’apaisement des relations à gauche au soir de son installation, le maire de Grenoble, Eric Piolle s’indigne désormais d’une « gestion approximative » des finances de la ville par l’ancienne municipalité. Jérôme Safar, l’ancien adjoint aux finances et désormais opposant, dénonce lui « le faux procès » d’une majorité qui ne serait « toujours pas sortie de la campagne municipale ».

 
 
 

 

Eric Piolle et Hakim Sabri, adjoint aux finances à la ville de Grenoble. © Victor Guilbert - placegrenet.fr

Eric Piolle et Hakim Sabri, adjoint aux finances à la ville de Grenoble. © Victor Guilbert – placegrenet.fr

C’est un mor­ceau indi­geste qui est ins­crit au menu du conseil muni­ci­pal gre­no­blois de ce lundi 30 juin. Le vote du compte admi­nis­tra­tif 2013 pour­rait faire date dans les rela­tions entre la muni­ci­pa­lité d’Eric Piolle et son oppo­si­tion de gauche. Et la charge des hos­ti­li­tés a com­mencé la semaine der­nière dans la plus haute salle de l’Hôtel de Ville du bou­le­vard Jean Pain.
 
Convoquant mer­credi der­nier la presse dans « le salon du 12ème », Eric Piolle et son adjoint aux finances Hakim Sabri avaient la mine grave pour dénon­cer « les dérives » de la fin du der­nier man­dat de Michel Destot.
 
[…]
La suite du contenu est réservé aux abon­nés

Connectez vous…

Veuillez vous connec­ter pour accé­der à cette page.
S’inscrire

 

…ou choi­sis­sez votre abon­ne­ment ci-des­sous !

Festival du film France Nature Environnement
commentez lire les commentaires
2597 visites | 0 réaction
logos commentaires logos commentaires

Commentez ou réagissez

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

This site is protected by reCAPTCHA and the Google Privacy Policy and Terms of Service apply.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Votre commentaire sera publié dans les plus brefs délais, après modération.