Regards croisés : écritures théâtrales

sep article
ÉVÉNEMENT – La 14ème édi­tion de Regards Croisés, orga­ni­sée par le col­lec­tif gre­no­blois Troisième bureau, se déroule du 15 au 24 mai au Théâtre 145. Intitulé cette année “C’est quoi le pro­blème ?”, le fes­ti­val invite à la décou­verte des nou­velles écri­tures théâ­trales. Avec au pro­gramme une dizaine de pièces d’auteurs contem­po­rains, ancrés dans le monde actuel.
 
 
 
© JP Angei

© JP Angei

Faire décou­vrir à un large public les nou­velles écri­tures d’auteurs de théâtre contem­po­rains. Telle est l’idée du fes­ti­val Regards Croisés orga­nisé par Troisième bureau.
 
Ce col­lec­tif gre­no­blois com­posé d’écrivains, comé­diens, biblio­thé­caires, étu­diants ou encore d’un met­teur en scène est coor­donné par Bernard Garnier, lui-même comé­dien. Fondé en 2001, le fes­ti­val a aujourd’hui toute sa place sur la scène cultu­relle gre­no­bloise et accueille chaque année des auteurs contem­po­rains de théâtre, « bien vivants qui peuvent venir à Grenoble pour par­ler de leurs pièces » comme l’explique Anaïs Hernandez, char­gée de pro­jet.
 
 
Échanger avec le public
 
 
L’idée maî­tresse de ce fes­ti­val est bien d’offrir un moment de par­tage avec les auteurs. « L’objectif n’est pas seule­ment de pro­po­ser des lec­tures à voix haute. C’est aussi d’avoir un temps d’échange, de débat afin de mieux com­prendre les pièces qui sont pré­sen­tées. Ce n’est pas seule­ment un spec­tacle où le spec­ta­teur s’assoit, écoute et repart » ajoute-t-elle.
 
Et cette année, le public aura de quoi s’interroger puisque le titre même de cette édi­tion “c’est quoi le pro­blème ?” sus­cite l’intérêt. « C’est une inter­ro­ga­tion choc » consent Ysore Bonnardel, sta­giaire au sein du col­lec­tif. « Cette ques­tion glo­bale per­met d’ouvrir de manière très géné­rale et d’interpeller. Et pour­quoi pas de per­mettre au public de se retrou­ver dans les pro­blèmes sou­le­vés dans les pièces » ajoute-t-elle.
 
 
Un tra­vail col­lec­tif
 
 

La pro­gram­ma­tion se veut encore cette année éclec­tique. Pas moins de neuf œuvres

© JP Angei

© JP Angei

venant de France, d’Europe mais aussi de Québec seront lues au public. Toutes ont été sélec­tion­nées par le comité de lec­ture de Troisième bureau. « C’est un tra­vail col­lec­tif fait à l’année » tient à sou­li­gner Anaïs Hernandez. Un tra­vail colos­sal puisque pas moins de 200 pièces ont été reçues. Mais « le choix se fait sur la pièce et non au quota » rap­pelle-t-elle. « Même s’il y a beau­coup de femmes cette année, ce n’était pas le cri­tère prin­ci­pal. Le choix est sub­jec­tif et non sous un effet de mode ».
 
 
Élargir à un jeune public
 
 
Troisième Bureau tra­vaille aussi avec des lycéens. De jan­vier à avril, des comé­diens et comé­diennes du col­lec­tif inter­viennent auprès des éta­blis­se­ments de l’agglomération gre­no­bloise. Cette année, trois classes, deux de seconde et une de pre­mière des lycées Argouges et des Eaux-Claires par­ti­cipent au dis­po­si­tif. « L’idée est de leur ouvrir un espace d’expression sans juge­ment et de leur mon­trer que la lec­ture est vivante » explique Ysore Bonnardel. La classe devient, le temps des séances, un comité et un ate­lier de lec­ture. Ces jeunes échangent ensuite avec les auteurs lors de la jour­née des regards lycéens. Une belle manière de trans­mettre le goût de l’écriture à la nou­velle géné­ra­tion.
 
 
Maïlys Medjadj
 
 
 
Le 14ème fes­ti­val Regards Croisés a lieu du 15 au 24 mai au Théâtre 145, à la biblio­thèque du centre-ville et au Café la Frise.
Entrée et par­ti­ci­pa­tion libre.
Programmation com­plète sur le site inter­net de Troisième Bureau.
 
 
commentez lire les commentaires
2224 visites | 0 réaction
logos commentaires logos commentaires

Commentez ou réagissez

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

This site is protected by reCAPTCHA and the Google Privacy Policy and Terms of Service apply.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Votre commentaire sera publié dans les plus brefs délais, après modération.