Première répétition générale pour la Fabrique Opéra de Grenoble © Maïlys Medjadj

Les des­sous de la Fabrique Opéra

Les des­sous de la Fabrique Opéra

FOCUS – Après Aïda en 2012 et Nabucco l’an der­nier, la Fabrique Opéra de Grenoble pré­pare son nou­veau spec­tacle : les Contes d’Hoffmann de Jacques Offenbach. Le concept est tou­jours le même : ras­sem­bler ama­teurs, pro­fes­sion­nels et sco­laires autour d’un opéra coopé­ra­tif. Nous avons assisté à l’une des répé­ti­tions géné­rales qui ont débuté en vue des repré­sen­ta­tions du 28 mars au 1er avril au Summum. L’occasion de reve­nir avec Patrick Souillot, le direc­teur artis­tique et chef d’orchestre, sur le finan­ce­ment de ce projet.

© Maïlys Medjadj

Première répé­ti­tion pour a fabrique opéra. © Maïlys Medjadj

Samedi, 14 heures. C’est dans un entre­pôt situé à Moirans que les 93 cho­ristes, les solistes et les musi­ciens de la Fabrique Opéra de Grenoble ont ren­dez-vous pour la pre­mière répé­ti­tion géné­rale des Contes d’Hoffmann. Chacun s’installe dans le brou­haha et l’ex­ci­ta­tion géné­rale. On sent que l’effervescence est là.
Pendant que les chan­teurs échauffent leurs voix, les musi­ciens ins­tallent pupitres et ins­tru­ments, sous l’œil bien­veillant et aiguisé de Patrick Souillot. L’occasion pour nous de dis­cu­ter un moment avec le chef d’orchestre qui avoue volon­tiers qu’un tel pro­jet coûte envi­ron 500 000 euros pour la production.
« L’un des plus gros bud­gets, c’est la loca­tion du Summum avec l’installation tech­nique, sono­ri­sa­tion et lumière » explique-t-il. « Le deuxième poste, c’est bien évi­dem­ment l’artistique. Autrement dit, les salaires des chan­teurs, l’encadrement musi­cal tout au long de l’année, la mise en scène, la direc­tion d’orchestre et la scénographie. »
© Maïlys Medjadj

© Maïlys Medjadj

Des sub­ven­tions publiques au mécé­nat privé
Côté finan­ce­ment, Patrick Souillot rap­pelle que l’un des « piliers de la Fabrique Opéra est de s’asseoir sur des recettes propres : 65% de billet­te­rie contre 35% de mécé­nat et de sub­ven­tions publiques ». Un mécé­nat, qui pro­vient aussi bien des entre­prises locales que de grosses fon­da­tions comme France Télévision, Transdev, la SNCF ou encore les éta­blis­se­ments A.Raymond à Grenoble.
De plus petites entre­prises locales par­ti­cipent aussi à cette aven­ture. « Notre coopé­ra­tion avec elles ne se limite d’ailleurs pas à un par­te­na­riat finan­cier. Nous échan­geons aussi de la visi­bi­lité et rece­vons du maté­riel pour éla­bo­rer les cos­tumes et décors par exemple » ajoute-t-il.
© Maïlys Medjadj

© Maïlys Medjadj

La Fabrique Opéra de Grenoble, lan­cée en 2007, fonc­tionne ainsi avec 10 à 15 % de sub­ven­tions publiques. De l’argent qui pro­vient de la région Rhône-Alpes, du Conseil géné­ral, de la Métro et désor­mais de la ville de Grenoble.
La mai­rie par­ti­cipe, en effet, depuis l’année der­nière au pro­jet. « Nous avions, jusque-là, un pro­blème avec la ville et il semble qu’à l’oc­ca­sion de l’an­née élec­to­rale et avec un chan­ge­ment d’équipe, les choses aient bougé en notre faveur. Nous avons reçu une petite sub­ven­tion pour l’année 2013 et avons enfin nor­ma­lisé nos relations ».
« Nous ne sommes pas à la solde du Qatar »
Quant au prix de la soli­da­rité reçu de la part du Qatar en octobre der­nier et qui a fait polé­mique, Patrick Souillot tient à mettre les choses au clair. « Nous ne sommes pas à la solde du Qatar. Nous avons reçu un prix en nature d’une valeur de 4 000 euros. C’est en fait une fac­ture d’un four­nis­seur de tis­sus pour la créa­tion de cos­tumes qui a été réglée » précise-t-il.

Première répétition générale pour la Fabrique Opéra de Grenoble © Maïlys Medjadj

Première répé­ti­tion géné­rale pour la Fabrique Opéra de Grenoble © Maïlys Medjadj

Monté par EADS et l’ambassade du Qatar en France, ce prix de la soli­da­rité a béné­fi­cié en 2013 d’une dota­tion finan­cée à hau­teur de 100 000 euros par cha­cune des deux struc­tures. Vingt-cinq pro­jets dont la Fabrique Opéra de Grenoble ont ainsi été récom­pen­sés pour leur action. 
En atten­dant le lever de rideau le 28 mars au Summum, les répé­ti­tions vont se mul­ti­plier à un rythme sou­tenu. Avec un seul objec­tif pour tous les par­ti­ci­pants : être fin prêts pour la pre­mière des Contes d’Hoffmann.
Maïlys Medjadj

MM

Auteur

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

A lire aussi sur Place Gre'net

Les Nebraska Jones, déjà applaudies sur plusieurs scènes de la région, défendront bientôt leur tout premier album lors de concerts prévus fin décembre et début janvier. © Vincent Assié Photographe
Les Nebraska Jones pré­sentent leur tout pre­mier album et annoncent quelques dates de concert en Isère

EN BREF - Le duo grenoblois Les Nebraska Jones sort un premier opus, disponible sur toutes les plateformes d'écoute à compter du 2 décembre 2022. Lire plus

Organisée au Rex, la soirée givrée du vendredi 2 décembre sera consacrée au spectacle du Groupe Déjà, venu du Mans. Cowboy ou Indien ? raconte l'histoire de deux frères, unis pour le meilleur et pour le pire. © JL Chouteau
Humour : Villard-de-Lans accueille la pre­mière de trois “Rencontres givrées”

ÉVÈNEMENT - Forte de la réussite de son festival Y'a tout ça !, l'association villardienne Les Arts s'en mêlent organise un nouvel événement les samedi Lire plus

Le Big Ukulélé Syndicate est l'invité du Théâtre en Rond le soir du 31 décembre. La promesse d'un début de réveillon endiablé auprès d'une formation qui fête son dixième anniversaire. © Nadine Barbançon
Le Théâtre en Rond de Sassenage compte bien ter­mi­ner l’an­née dans la joie et en musique

FOCUS - Une comédie musicale, un faux orchestre mais un vrai violoncelliste et un grand concert de spécialistes du ukulélé : à partir du vendredi Lire plus

Pour rendre hommage au cinéaste franco-suisse Jean-Luc Godard, la Cinémathèque programme notamment "Nouvelle Vague" (1990) le 2 décembre 2022. DR
La Cinémathèque de Grenoble rend hom­mage à Godard et pour­suit sa sai­son en beauté

FOCUS - Après la disparation de Jean-Luc Godard en septembre, la Cinémathèque de Grenoble programme deux de ses films. Une double curiosité à découvrir vendredi Lire plus

La troisième édition du Prix littéraire Alpes-Isère Habitat révèle les noms de ses lauréats
La troi­sième édi­tion du Prix lit­té­raire Alpes-Isère Habitat révèle les noms de ses lauréats

FLASH INFO - C'est dans les salons d'honneur de la préfecture que s'est tenue la soirée de révélation des lauréats de la troisième édition du Lire plus

En prélude aux travaux d'aménagement prévus sur le site de l'Esplanade, une équipe de l'INRAP a mis au jour les restes d'une chapelle et quelques sépultures. © Martin de Kerimel – Place Gre’net
Grenoble : de mys­té­rieux ves­tiges archéo­lo­giques mis au jour sous l’Esplanade

FOCUS - Une équipe de l'Institut national de recherches archéologiques préventives vient de découvrir les restes d'une chapelle et des sépultures à quelques mètres sous Lire plus

Flash Info

|

03/12

12h09

|

|

02/12

9h15

|

|

02/12

8h06

|

|

01/12

18h57

|

|

01/12

17h21

|

|

30/11

12h11

|

|

30/11

9h58

|

|

30/11

0h38

|

|

29/11

17h12

|

|

29/11

12h00

|

Les plus lus

A écouter| Chronique Place Gre’net – RCF 48 : « Le chauf­fage au cœur des débats à Grenoble »

Flash info| Des « coups de pouce mobi­lité » en décembre sur Grenoble, avec gra­tuité des trans­ports en com­mun deux samedis

Société| Affaire Marie-Thérèse Bonfanti : le crâne décou­vert à La Buissière, sur les lieux indi­qués par le sus­pect du meurtre, est bien celui de la mère de famille disparue

Agenda

Je partage !