Le blog littérature de Danielle Maurel

sep article



Qui suis-je ?

 
Je raconte sou­vent qu’une nou­velle vie a com­mencé pour moi un jour de juillet 2000, quand j’ai fran­chi le seuil de la librai­rie La Dérive à Grenoble, et renoué ardem­ment avec la lit­té­ra­ture vivante, que j’a­vais, allez savoir pour­quoi, un peu per­due de vue.
 
Depuis, que d’a­ven­tures ! Avec quelques lec­trices et lec­teurs pas­sion­nés, nous avons créé autour de la librai­rie une asso­cia­tion, Rives & Dérives. Depuis plus de douze ans, nous invi­tons des écri­vains, nous publions un petit jour­nal, bref nous par­ta­geons cette faim dévo­rante et com­mu­ni­ca­tive.
 
© Nils Louna - placegrenet.fr

© Nils Louna – placegrenet.fr

 
Par frousse ou timi­dité, mes cama­rades m’ont pla­cée au devant de la scène pour mener les échanges avec les auteurs. Grâce à eux, c’est ma vie pro­fes­sion­nelle qui a été éga­le­ment cham­bou­lée. Peu à peu, j’ai été invi­tée en biblio­thèque et lors de fes­ti­vals et salons du livre, à ani­mer des débats et des échanges lit­té­raires. De forts moments, beau­coup d’é­mo­tions et d’in­tel­li­gence… Je par­ti­cipe ainsi depuis plu­sieurs années au Printemps du livre de Grenoble, aux lit­té­ra­tures voya­geuses d’Albertville, au Festival du pre­mier roman de Chambéry, etc.
 
Danielle Maurel littérature écrivain Isère

Danielle Maurel. © Nils Louna – placegrenet.fr

 
Par ailleurs, après mes études de lettres et un petit tour dans l’Éducation natio­nale, j’ai quitté il y a vingt-cinq ans le métier de pro­fes­seur pour celui de jour­na­liste pigiste. J’ai col­la­boré à divers sup­ports dans les domaines de la culture, de l’é­co­no­mie sociale et soli­daire, et aussi tra­vaillé dans la com­mu­ni­ca­tion ins­ti­tu­tion­nelle. Tous les sujets m’in­té­ressent car, der­rière un « sujet », ce sont tou­jours des êtres qu’il faut décou­vrir.
 
J’anime enfin depuis près de vingt ans des ate­liers d’é­cri­ture auprès de publics divers : étu­diants, col­lé­giens et lycéens, patients hos­pi­ta­li­sés, per­sonnes âgées… Sans oublier un petit groupe d’a­mis fidèles que j’ai plai­sir à retrou­ver dans l’é­cri­ture par­ta­gée.
 
Danielle Maurel
 
 
Grenoble Finaliste pour le concours de Capitale Verte
commentez lire les commentaires
6309 visites | 4 réactions
logos commentaires logos commentaires

Commentez ou réagissez

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Votre commentaire sera publié dans les plus brefs délais, après modération.

Commentaires 4
  1. Ping : Grand Bivouac 2015 – Littératures voyageuses – Marion Bisiaux | accrolivres

  2. sep article
  3. ALORS DANIELLE ?
    Avec ta petite troupe d’a­mis fidèles, tu l’or­ga­nises quand, cette séance d’é­cri­ture par­ta­gée ?
    J‑Luc

    sep article
  4. Pour n’avoir par­ti­cipé qu’à une seule de ces ren­contres à ce jour, je ne puis mesu­rer toute la richesses des échanges ani­més de façon très pro­fes­sion­nelle par Danielle Maurel, mais j’avoue que ce fût un moment intense de plai­sir, et en ce qui me concerne si c’était le pre­mier ce ne sera sur­ement pas le der­nier.
    merci Danielle.

    sep article