Jérôme Safar présente sa liste dans son QG

sep article



REPORTAGE – Avenue du Maréchal Joffre, Jérôme Safar a présenté ce samedi 25 janvier sa liste pour les municipales 2014. Encadré par des poids lourds comme Geneviève Fioraso, il a énuméré les 59 noms d’« Aimer Grenoble pour vous ».

 
 
Jérôme Safar Liste Aimer Grenoble pour vous

© Jean-Baptiste Auduc – placegrenet.fr

 
« Cher Michel, chère Geneviève ». Le dis­cours de Jérôme Safar com­mence serei­ne­ment par la pré­sen­ta­tion de ses sou­tiens de poids : Michel Destot, son men­tor et maire sor­tant, et Geneviève Fioraso, ministre de l’Enseignement supé­rieur et sou­tien de la liste PS. De quoi mon­trer qu’il est ins­tallé sur la scène poli­tique depuis de longues années.
 

 

safar

© Jean-Baptiste Auduc – placegrenet.fr

Devant ce par­terre de la scène poli­tique gre­no­bloise, Jérôme Safar intro­duit les 59 colis­tiers. Les concer­nés se lèvent un à un, sous les applau­dis­se­ments de leurs col­lègues. La pré­sen­ta­tion est linéaire. Une seule voix s’exprime, la sienne. Il énonce aussi les nom­breux par­tis pré­sents sur sa liste : Cap 21, Génération Écologie, Go Citoyenneté, Mouvement répu­bli­cain et citoyen, Parti com­mu­niste fran­çais, Parti radi­cal de gauche, Parti socia­liste et Société civile.
 
Tout en sou­te­nant que cette liste n’est pas « une liste d’arrangements d’appareil », Jérôme Safar met en avant le renou­vel­le­ment à 60 % des colis­tiers. Ce qui n’enlève rien aux « com­pé­tences et à l’expérience de l’équipe muni­ci­pale » affirme-t-il. Et celui-ci de reprendre les points posi­tifs de son bilan en tant que pre­mier adjoint : « les éco­quar­tiers, 80 000 véhi­cules de moins en ville, et la réduc­tion de 16 % d’émissions des gaz à effet de serre ».
 
 
 

“Je ne veux pas faire de la politique avec des jugements de valeurs

 
 
Mais sur­tout, l’homme affirme se dis­tin­guer des éco­lo­gistes et de l’extrême gauche qu’il juge « dog­ma­tiques et décon­nec­tés de la réa­lité ». « Ils se com­portent en adver­saire, déclare-t-il, et je ne veux pas faire de la poli­tique avec des juge­ments de valeurs. » Concernant la décla­ra­tion de patri­moine d’Eric Piolle, le pre­mier adjoint à la mai­rie répond de façon alam­bi­quée : « Je ne vois pas pour­quoi je ne le ferais pas moi-même ».
 
LancementListeAimerGrenobleSafarDestotBaiserCreditJBAuducJérôme Safar conclura son inter­ven­tion par un sou­hait ambi­tieux pour Grenoble : « construire la géné­ra­tion de la métro­pole, qui sera une chance pour le déve­lop­pe­ment éco­no­mique et qui per­met­trait une orga­ni­sa­tion du ter­ri­toire avec les petites com­munes qui aug­men­te­raient la force de frappe » de Grenoble en Europe.
 
 
Jean-Baptiste Auduc
 
 
MC2 - A la Vie
commentez lire les commentaires
3089 visites | 1 réaction
logos commentaires logos commentaires

Commentez ou réagissez

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

This site is protected by reCAPTCHA and the Google Privacy Policy and Terms of Service apply.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Votre commentaire sera publié dans les plus brefs délais, après modération.

Commentaires 1
  1. Bon, ok, 60 % de la liste renou­ve­lée, mais qu’en est-il du pro­gramme ? est-il renou­velé lui aussi ou est-il la conti­nuité de ce qui se fait, où la concer­ta­tion a lieu après les déci­sions (Esplanade, par ex) ?
    Et si les élé­phants se retrou­vaient face aux gre­nouilles vertes au 2e tour ?
    Ne vous trom­pez pas d’ad­ver­saires, le vrai adver­saire reste l’UMP, le FN étant inexis­tant à Grenoble.

    sep article