Hommage à Quentin : les coulisses du reportage

sep article



 
Samedi 4 jan­vier, 14h.
 
Pas de neige sur Grenoble mais de la pluie, de la pluie et encore de la pluie. C’est le jour de la Marche silen­cieuse orga­ni­sée par les pom­piers de l’Isère en hom­mage à Quentin, pom­pier blessé par des CRS quelques jours plus tôt. En quête d’i­mages, Joël, le vidéaste et moi, pho­to­graphe, avons décidé, coûte que coûte, de cou­vrir cet évè­ne­ment qui nous touche.
 
JOEL.K
 
Nous voilà donc à la caserne de Seyssinet-Pariset, lieu de départ de la Marche, entou­rés de plu­sieurs cen­taines de pom­piers. Je suis pour ma part à l’a­bri et, en dépit du drame qui nous ras­semble, l’am­biance est cha­leu­reuse.
 
Après quelques prises de vues dans la caserne bon­dée, je me jette à l’eau et décide de grim­per sur cette grande tour, haute d’au moins 20 mètres, qui sert à l’en­traî­ne­ment des pom­piers. D’en haut, ou plu­tôt exac­te­ment du troi­sième (j’ai le ver­tige sous la pluie), la vue est dif­fé­rente, idéale pour les plans d’en­semble. A peine abri­tée et en plein vent, j’at­tends le regrou­pe­ment amor­çant le départ.
 
14h45. Du haut de mon don­jon, j’a­per­çois, hési­tantes, quelques per­sonnes sor­tant de la caserne. Je zoome un peu et, là, je recon­nais Joël, notre vaillant vidéaste fil­mant le début de la Marche. Je déclenche. Ce que je vois à cet ins­tant, c’est la pas­sion d’un homme qui pré­fére abri­ter sa caméra plu­tôt que lui-même afin de pou­voir racon­ter l’é­vè­ne­ment.
 
Certains ont dit que les pom­piers “n’a­vaient pas eu de chance à cause de la pluie”. Pourtant, ras­sem­bler plus de 2000 per­sonnes sous une pluie bat­tante est un sym­bole fort. Nous y étions… pour vous.
 
Véronique Serre
 
Pays Voironnais, un jour, une activité
commentez lire les commentaires
1665 visites | 0 réaction
logos commentaires logos commentaires

Commentez ou réagissez

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Votre commentaire sera publié dans les plus brefs délais, après modération.