Matthieu Chamussy sera bien tête de liste

sep article



ÉVÉNEMENT – La nou­velle, tom­bée par com­mu­ni­qué ce mer­credi 27 novembre au soir, met sans doute fin au psy­cho­drame qui secoue l’UMP38 depuis des semaines. La Commission natio­nale d’investiture de l’UMP vient en effet de confir­mer que Matthieu Chamussy sera en tête de liste pour les muni­ci­pales de mars 2014 à Grenoble.
 
UMP38 Chamussy

© Colombe Dabas

 
Une demi-vic­toire pour le conseiller muni­ci­pal d’op­po­si­tion puis­qu’il se voit impo­ser Alain Carignon à la neu­vième place… et donc en posi­tion éli­gible. « C’est bien de haute lutte que j’ai conquis cette liberté de construire une liste selon ma vision d’une équipe expé­ri­men­tée et renou­ve­lée, et non une liste impo­sée » a‑t-il tou­te­fois réagi sur son compte Facebook en fin de soi­rée.
 
Pour rap­pel, la pre­mière inves­ti­ture de Matthieu Chamussy avait été sus­pen­due, le 15 octobre der­nier, suite à sa déci­sion de rétro­gra­der Alain Carignon au-delà de la quin­zième posi­tion.
 
La nou­velle de ce “retour en grâce” a déclen­ché une ava­lanche de réac­tions sur Twitter. A com­men­cer par celle du prin­ci­pal inté­ressé.
 
 
 
Mais aussi la réac­tion grin­çante du direc­teur de cabi­net de Michel Destot :
 
 
 
… ou de Yann Mongaburu d’Europe-Écologie-Les Verts, qui joue la carte de l’hu­mour.
 
 
 
Stéphane Echinard du Dauphiné Libéré raille, lui, le com­pro­mis que consti­tue la neu­vième place de Carignon, sur le mode Des chiffres et des lettres :
 
 
 
Idem pour Benjamin Rosmini de l’é­quipe de cam­pagne du socia­liste Jérôme Safar, mais beau­coup plus dure­ment.
 
 
 
Quant à Alain Auffray, jour­na­liste poli­tique à Libération, il ana­lyse cette déci­sion sous l’angle du rap­port de forces entre copéistes et fillo­nistes.
 
 
 Place à la cam­pagne désor­mais !
 
 
Ligue contre le cancer
commentez lire les commentaires
3548 visites | 2 réactions
logos commentaires logos commentaires

Commentez ou réagissez

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

This site is protected by reCAPTCHA and the Google Privacy Policy and Terms of Service apply.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Votre commentaire sera publié dans les plus brefs délais, après modération.

Commentaires 2
  1. C’est inté­res­sant de noter que le « retour » d’Alain Carignon sus­cite plus de com­men­taires (acerbes certes !) que l’in­ves­ti­ture de Matthieu Chamussy comme tête de liste. Il faut donc com­prendre que toutes les mou­vances de la gauche réunies conti­nuent à craindre la pré­sence d’un homme qui a su par 2 fois faire face, et ce dès le 1er tour, à toutes les gauches ras­sem­blées. Et bien tant mieux s’il en est ainsi car A. Carignon ne peut pas sus­ci­ter de l’in­dif­fé­rence !

    sep article
  2. ah lalala ! La tête de liste offi­cielle de l’UMP vaut bien quelque conces­sion ! si non, com­ment appe­ler le fait que M. Chamussy, qui tenait à mettre Carignon au-delà de la 15e place donc n’en­trant cer­tai­ne­ment pas à la mai­rie, le mette main­te­nant à la 9e ?
    Bon, exit la liste UMP qui ne peut arri­ver au 2e tour. Merci.
    Le choix devrait donc se faire entre la liste PS Safar et ses amis et la liste écolo-citoyenne que l’on attend avec son pro­gramme.

    sep article