Cap Ô Essarts : des mamans en mouvement

sep article

Offres de locations exceptionnelles aux 2 Alpes

 
Les mamans des quar­tiers en ont assez d’at­tendre que les choses bougent ou changent. Elles ont décidé de se mettre en mou­ve­ment, avec Cap Ô Essarts.
 
 
Quartier des Essarts à Echirolles dans l'agglomération de Grenoble.

Bénévoles de l’as­so­cia­tion Cap Ô Essarts à Echirolles.
© Annick Bousba

Plusieurs mamans de dif­fé­rents quar­tiers popu­laires de l’ag­glo­mé­ra­tion ‑Grenoble, Échirolles et Fontaine – se sont retrou­vées pour réflé­chir à leurs pro­jets pour l’an­née et ont monté leur asso­cia­tion : « Cap Ô Essarts ».

 
Il se trouve que les habi­tants des quar­tiers se plaignent sou­vent des pro­blèmes liés à la sécu­rité rou­tière. Après une inter­ven­tion de la police muni­ci­pale d’Échirolles sur ce thème dans une école, les mamans se sont donc dit : pour­quoi limi­ter l’in­for­ma­tion aux élèves ?
 
Les inci­vi­li­tés sur le quar­tier par rap­port à la sécu­rité rou­tière ont conduit à une mobi­li­sa­tion de l’as­so­cia­tion. Ces femmes ont décidé d’or­ga­ni­ser une jour­née sur ce sujet pour le quar­tier. Elles sont allées frap­per aux portes et ont essayé de trou­ver de l’aide.
 
L’école a été un sou­tien impor­tant ainsi que la police muni­ci­pale et, à force de per­sua­sion, le reste a suivi : les pom­piers, l’Opac (Office public d’a­mé­na­ge­ment et de construc­tion), la Société dau­phi­noise pour l’ha­bi­tat (SDH), la Semitag (Société d’é­co­no­mie mixte des trans­ports publics de l’ag­glo­mé­ra­tion gre­no­bloise) et la pré­fec­ture. Tous ont par­ti­cipé pour sou­te­nir cette jour­née, de telle sorte que le 5 octobre 2013, les enfants de plus de 10 ans et les mamans, pour­ront vali­der le diplôme de pre­mier secours (PSC1). Une jour­née entière où tous pour­ront voir les dan­gers de la route, du feu… 
 
Le 5 octobre pro­chain sera donc l’oc­ca­sion d’une mise en mou­ve­ment de mamans, à voir dès 10h sur l’a­ve­nue des Etats géné­raux, à Échirolles.
 
Voilà encore une belle mobi­li­sa­tion des habi­tants des quar­tiers.
 
Annick Bousba
 
MC2 - A la Vie
commentez lire les commentaires
3378 visites | 2 réactions
logos commentaires logos commentaires

Commentez ou réagissez

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

This site is protected by reCAPTCHA and the Google Privacy Policy and Terms of Service apply.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Votre commentaire sera publié dans les plus brefs délais, après modération.

Commentaires 2
  1. Merci Annick pour ton article pour l asso capoes­sarts qui reva­lo­rise les habi­tants des quar­tiers dit popu­laire et de redo­rer notre image

    sep article
  2. Merci Annick pour ce bel article qui résume très bien l’ac­tion de ces habi­tants qui veulent redo­rer l’i­mage faussé des quar­tiers dit sen­sibles.

    sep article