L’Esplanade au point mort

sep article



Un Conseil muni­ci­pal extra­or­di­naire s’est tenu hier, devant près de 200 citoyens, sur l’é­pi­neux sujet de l’Esplanade.
Forts de 10 000 signa­tures à Grenoble, les oppo­sants au pro­jet, dont le col­lec­tif Vivre à Grenoble, ont pu, en vertu de la Charte de la démo­cra­tie locale de la ville de Grenobleconvo­quer un conseil muni­ci­pal sur le sujet.
 
Ils reprochent le manque de « concer­ta­tion », la trop forte den­sité d’ha­bi­ta­tion ou encore des tru­cages des images de syn­thèse pré­sen­tées par la mai­rie.
 
Si leur appel à un mora­toire ou un réfé­ren­dum n’a pas été tran­ché, Michel Destot s’est pro­noncé pour la « co-construc­tion ». Un terme jusque-là uti­lisé par les oppo­sants au pro­jet qui vou­laient y être asso­ciés.
 
Lire aussi l’en­tre­tien de Philippe de Longevialle sur Place Gre’net.
 
 
Réduire ses déchets
commentez lire les commentaires
1854 visites | 0 réaction
logos commentaires logos commentaires

Commentez ou réagissez

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

This site is protected by reCAPTCHA and the Google Privacy Policy and Terms of Service apply.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Votre commentaire sera publié dans les plus brefs délais, après modération.