EmailFacebookGoogle+Twitter

Envoyé spécial mis en cause par le CSA

sep article

Suite à la plainte déposée par une association d’habitants du quartier de la Villeneuve, le Conseil supérieur de l’audiovisuel (CSA) a réalisé une intervention auprès de France Télévisions en mettant en avant la vision caricaturale et profondément négative que le groupe avait présentée dans son reportage « Villeneuve : le rêve brisé ».

 
 
Jeunes gens dans le reportage Envoyé Spécial Villeneuve le rêve brisé diffusé sur France 2
 
Les ennuis continuent pour France Télévisions. La condamnation du groupe pour la diffusion de son reportage sur la Villeneuve dans Envoyé spécial n’est peut-être pas si loin que cela. De son côté, l’association des Habitants de la Crique sud, qui a déposé une plainte à l’encontre du président du groupe, peut reprendre espoir : le CSA pointe des manquements aux obligations déontologiques de France 2 dans ce reportage.
 
C’est cette même association d’habitants qui avait envoyé une lettre au président du CSA, au médiateur de France 2 et à la rédaction d’Envoyé spécial. Dans celle-ci, elle mettait en exergue un « traitement stéréotypé et indigne » dont les médias seraient coutumier quand il s’agit d’évoquer les quartiers populaires.
 
Immeubles vus depuis le tram A dans le reportage Envoyé Spécial Villeneuve le rêve brisé diffusé sur France 2La lettre insiste aussi sur l’impact de ce reportage sur la vie des habitants de la Villeneuve, notamment sur la difficulté pour trouver un emploi. Mais aussi sur les risques de voir des familles déserter les logements et les écoles du quartier, effrayées par l’image dont le reportage rend compte.
 
Si cette lettre n’a déclenché aucune réaction du côté du groupe télévisuel, le CSA s’est penché sur la lettre de l’association et a émis un avis lors de l’assemblée plénière du 20 novembre. L’autorité administrative vient partager le constat des habitants, lesquels se sont fortement mobilisés depuis la diffusion du reportage. Ceux-ci dénoncent une présentation qui préfère les stéréotypes à la réalité, en rendant compte d’un quartier qui aurait la violence pour seul mot d’ordre.
Une présentation obnubilée par la mauvaise réputation dont souffre la Villeneuve, surtout depuis les meurtres de deux jeunes l’an passé et les incidents de juillet 2010. A leurs yeux, le quartier grenoblois n’est qu’une zone de non droit dans le reportage d’Envoyé spécial. Rien d’autre.
 
Pour le CSA, il ne fait aucun doute : ce reportage présente une vision inéquilibrée des choses. L’autorité note une « mise en avant de la violence et du climat hostile qui régneraient dans ce quartier » et regrette « que seuls les aspects négatifs du quartier aient été mis en avant ». Le Conseil en conclut que l’obligation faite à France 2 de se livrer à une certaine objectivité, notamment « sur un sujet prêtant à controverse », n’a pas été respectée. Faute déontologique, donc.
 
Villeneuve2De son côté, l’association s’estime récompensée de ses efforts. « Cela nous conforte dans le bienfondé de déposer plainte et renforce notre détermination », déclare Alain Manac’h, un des représentants de l’association.
Un sentiment partagé par une autre représentante, Marie-France Chamekh, qui avertit que le combat sera long : « Il est déjà heureux que le CSA soit intervenu pour dire qu’il y avait des choses du côté déontologique qui n’étaient pas correctes. Cela laisse espérer que l’on puisse obtenir quelque chose au tribunal. Mais il faut continuer à se battre car les batailles de cet ordre ne sont jamais gagnées ».
 
La suite des évènements dira si la plainte déposée par l’association pour diffamation publique sera aussi favorable aux habitants.
 
 
Guillaume Rantet
 
 
 
A lire aussi sur Place Gre’net :
 
La Villeneuve : plainte contre un “rêve brisé”
Villeneuve n’en a pas fini avec Envoyé Spécial
Villeneuve : deux pétitions contre Envoyé Spécial
 
 
 

EmailFacebookGoogle+Twitter
commentez lire les commentaires
395 visites | 0 réaction
logos commentaires logos commentaires

Commentez ou réagissez

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>