Email this to someoneShare on FacebookShare on Google+Tweet about this on Twitter

Fini le stationnement gratuit la première quinzaine d’août à Grenoble !

sep article

Les automobilistes grenoblois s’en seront rendu compte, peut-être à leurs dépens : le stationnement gratuit n’est plus de mise en cette première quinzaine d’août 2017. La fin d’une “tradition” qui s’inscrit dans « l’évolution de la politique de stationnement sur voirie », une délibération votée par le conseil municipal de Grenoble le 20 juin 2016.

 

 

La gratuité du stationnement les deux premières semaines d'août n'est plus qu'un souvenir à Grenoble : elle a été enterrée par le conseil municipal en 2016.Les nouveaux tarifs de stationnement, en particulier celui du ticket résident mensuel, n'ont pas fini de faire des vagues à Grenoble...

© Séverine Cattiaux – Place Gre’net

Son objectif ? Limiter la présence de voitures stationnées sur la voirie, en incitant notamment au recours aux parkings en ouvrage ou aux parkings-relais.

 

« Le stationnement sur voirie occupe une grande part de l’espace public, au détriment d’autres usages souhaitables : des trottoirs plus larges, des plantations végétales nombreuses […] et de manière générale un embellissement de la ville », déclarait ainsi dans son exposé Jacques Wiart, adjoint chargé de la délégation Déplacements et Logistique urbaine.

 

 

Objectif affiché : libérer l’espace public

 

 

Et l’été n’échappe donc plus à la règle. « La gratuité accordée durant quatorze jours à partir du premier lundi du mois d’août […] sera supprimée à compter de l’été 2017, car la logique reste bien de libérer l’espace public sur voirie, même en été, et d’inciter au report modal et à l’utilisation des parcs privés ou publics », stipule le texte de la délibération.

 

FM

 

Email this to someoneShare on FacebookShare on Google+Tweet about this on Twitter
commentez lire les commentaires
3633 visites | 5 réactions
logos commentaires logos commentaires

Commentez ou réagissez

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Votre commentaire sera publié dans les plus brefs délais, après modération.

Commentaires 5
  1. Pourquoi embellir la ville avec l’élargissement des trottoirs ? Les seuls gagants seront les cyclistes. Avez-vous passé une heure en ville sans rencontrer un cycliste sur le même trottoir que vous ? Non, n’est-ce pas.

    sep article
  2. Il faut peut être rappeler aux nouveaux grenoblois et à ceux qui ont la mémoire courte que c’est l’ancienne municipalité qui avait ramené la gratuite du stationnement de un mois à 15 jours. Il n’est donc pas étonnant, même si je le regrette, qu’il n’y ait plus de gratuite vu la baisse des dotations de l’état déjà annoncée plus celle à venir. Et puis beaucoup de vacanciers partaient en laissant leur voiture et empêchant les gens de passage de se garer.

    sep article
  3. L’embellissement de la ville ? que l’on arrête de trouver de faux prétextes, c’est uniquement une façon de récupérer de l’argent une nouvelle fois au détriment des citoyens. Et oui il faut bien combler le manque à gagner des panneaux publicitaires retirés et qui emmenaient quand même un certain montant à la municipalité mais la encore une fois il s’agissait d’embellissement de la ville !!! Le fait de retirer les caméras de surveillance au détriment de la sécurité est il aussi un soucis d’embellissement ?

    sep article
  4. sep article
  5. Les Grenoblois n’attendaient pas mieux de la municipalité anti-voitures.

    sep article