Email this to someoneShare on FacebookShare on Google+Tweet about this on Twitter

Grenoble, dernière étape du « tour à vélo à énergie positive » d’Alternatiba

sep article

REPORTAGE VIDÉO – Grenoble était, ce 26 juillet, la dernière étape du Tour à vélo à énergie positive, festival itinérant organisé par le collectif Alternatiba Rhône dans le cadre de sa campagne « Transition énergétique citoyenne ». Un mois d’aventure pendant lequel une cinquantaine de cyclistes sont partis à la rencontre des initiatives locales pour mobiliser autour de la transition énergétique. Le tout à travers une boucle de 600 km à vélo et quinze fêtes d’étapes sur les routes de Rhône-Alpes.

 

 

 

Grenoble était ce 26 juillet la dernière des quinze étapes du Tour à vélo à énergie positive, organisé par le collectif Alternatiba du département du Rhône.Le stand Alternatiba. © Joël Kermabon - Place Gre'net

Le stand Alternatiba. © Joël Kermabon – Place Gre’net

« Nous avons pu constater que le titre de ce tour à vélo a véhiculé un état d’esprit qui a permis que les personnes soient vraiment dans une attitude d’échange et d’envie de faire les choses en commun pendant qu’elles y participaient », se félicite Nathalie Calvo du collectif Alternatiba Rhône.

 

Six cent kilomètres à vélo ponctués de quinze étapes festives dans des localités des départements du Rhône, de la Loire, de l’Ardèche, de la Drôme et de l’Isère. Voilà l’expérience vécue par la cinquantaine de cyclistes très motivés qui a participé au « festival itinérant de la transition énergétique », le Tour à énergie positive, organisé par la section Alternatiba du Rhône dans le cadre de son opération « Transition énergétique citoyenne ».

 

Renforcer la transition énergétique en Rhône-Alpes

 

 

L’objectif de cette opération ? « Renforcer la transition énergétique en Rhône-Alpes ainsi que l’adaptation de nos lieux de vie face au défi climatique », rien de moins, indique le collectif. Parti le 1er juillet de Vaux-en-Velin le groupe de cyclistes a finalement rallié Grenoble ce 26 juillet où il était accueilli par la section locale d’Alternatiba Grenoble.

 

Retour en images sur cette dernière étape grenobloise.

 

 


Reportage Joël Kermabon

 

 

« Ce que l’on retient c’est cette envie d’échanges  »

 

 

Prendre le temps de se poser pour échanger et découvrir toutes les expériences capitalisées et mises en œuvre par les autres équipes locales. Tel était également le but poursuivi par ce tour de la région Rhône-Alpes. Un parcours de vie et d’expériences mis en commun à chaque étape et ce quels que soient le format et le nombre de participants.

 

Nathalie Calvo, Alternatiba Rhône. © Joël Kermabon - Place Gre'net

Nathalie Calvo, Alternatiba Rhône. © Joël Kermabon – Place Gre’net

« Ce qu’on retient c’est cette envie d’échange et le fait que, lorsque nous partions, les personnes nous disaient qu’elles ne savaient pas que telle ou telle expérience se déroulait sur le territoire », rapporte Nathalie Calvo. Qui voit dans ces échanges une magnifique occasion de se revoir, de faire des projets ensemble.

 

« C’était un des buts du tour et nous pensons que cet objectif de créer du lien entre toutes les personnes qui s’activent sur les territoires traversés a bien été atteint », se réjouit-elle.

 

 

« Créer du lien social et apprendre des autres »

 

 

« L’idée était aussi de piocher des idées à la fois pour des gestes individuels en faveur de l’environnement, du respect de ce qui nous entoure mais aussi de s’inclure dans des projets collectifs », explique Nathalie Calvo. Notamment pour économiser l’énergie dans l’habitat, dans la mobilité, pour développer les énergies renouvelables au travers de centrales citoyennes qui permettent de se réapproprier la production locale d’énergie, la monnaie locale, l’équité sociale et solidaire, les système d »échanges locaux… Nathalie Calvo en est convaincue, l’argent n’est pas tout. « Ce qui compte c’est l’envie de créer du lien social et d’apprendre des autres », affirme-t-elle, forte de cette expérience récente.

 

 

En septembre, la Fête des possibles

 

 

La fanfare Pink it black inaugure la soirée festive. © Joël Kermabon - Place Gre'net

La fanfare Pink it black inaugure la soirée festive. © Joël Kermabon – Place Gre’net

Mais les activités d’Alternatiba ne s’arrêtent pas là, notamment à Grenoble.

 

Le collectif grenoblois organise, ce 23 septembre, ce qui était encore jusqu’à l’année dernière la Journée de la transition citoyenne qui a changé de nom pour devenir la Fête des possibles.

 

« Nous aurons un pôle Finance éthiques et solidaires qui se tiendra place Victor-Hugo et un pôle Agriculture urbaine – Jardinons nos villes – parc Paul-Mistral, vers Chavant », nous décrit Julie Huret, coordinatrice Alternatiba Grenoble. En point d’orgue de cette manifestation, un grand banquet et un petit bal populaire le soir. A vos agendas !

 

 

Joël Kermabon

 

Email this to someoneShare on FacebookShare on Google+Tweet about this on Twitter
commentez lire les commentaires
1317 visites | 0 réaction
logos commentaires logos commentaires

Commentez ou réagissez

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Votre commentaire sera publié dans les plus brefs délais, après modération.