Email this to someoneShare on FacebookShare on Google+Tweet about this on Twitter

14 juillet : pique-nique, feu d’artifice et show chaud bouillant des pompiers

sep article

REPORTAGE VIDÉO – Comme partout en France, Grenoble a célébré la Fête nationale ce 14 juillet. Exit cette année le traditionnel défilé militaire, remplacé par une prise d’armes faute d’effectifs suffisants. Pour autant, les Grenoblois ont pu participer pour la quatrième année consécutive au pique-nique citoyen organisé par la Ville, avant d’assister à l’incontournable feu d’artifice. Mais l’événement du jour était incontestablement le bal des pompiers et leur fameux show sexy déjanté.

 

 

Prise d'armes, pique-nique citoyen, zumba géante et bal des pompiers. Tels étaient les ingrédients des festivités organisées à Grenoble pour ce 14 juillet.© Joël Kermabon - Place Gre'net

© Joël Kermabon – Place Gre’net

Non, il ne fallait pas se rendre place de Verdun pour assister au traditionnel défilé militaire, ce vendredi 14 juillet. Au grand étonnement de certains, c’est à une simple prise d’armes qu’ont été conviés les Grenoblois cette année.

 

La cause ? Un manque d’effectifs dû au déploiement de la 27e brigade d’infanterie de montagne de Varces (BIM) dans des opérations extérieures. Notamment au Mali et en Côte d’Ivoire. Sans compter les militaires affectés à l’opération Sentinelle dans le cadre de l’état d’urgence.

 

Pour autant, près d’un millier de Grenoblois étaient présents sur la place Paul Mistral où ils eu l’occasion d’assister à des remises de décorations de la Légion d’honneur et de médaille militaires. Le tout sous l’autorité du général de brigade Vincent Pons, le commandant de la 27BIM et en présence, dans la tribune, de nombreuses personnalités politiques et administratives dont Lionel Beffre, le préfet de l’Isère, et Éric Piolle, le maire de Grenoble.

 

 

Pique-nique citoyen et zumba géante

 

 

Tout de suite après, la Ville conviait ses administrés à participer à un pique-nique citoyen sur les pelouses du parc Paul Mistral, situées derrière la mairie de Grenoble. Ce dernier remplace, depuis quatre ans, la “garden-party” chère à l’ancienne municipalité, accessible uniquement sur invitation. A deux pas de là, avant que le soleil ne se couche et en prélude au bal des pompiers, nombreux ont été ceux à se fondre dans les rythmes d’une zumba géante organisée sur la dalle de l’anneau de vitesse.

 

Mais quoi de mieux que quelques images pour illustrer cette première partie des festivités du 14 juillet ?

 

 


Reportage Joël Kermabon

 

 

Les pompiers ont mis le feu à l’anneau de vitesse

 

 

Une fois la nuit tombée, c’est bien sûr au traditionnel feu d’artifice qu’ont pu assister les Grenoblois. Mais avant, place à la danse avec le fameux bal des pompiers, réhabilité il y a trois ans après vingt-huit années d’absence. Les assoiffés et les affamés pouvaient, quant à eux, compter sur les saucisses-frites et les demis de bière servis par une escouade de pompiers, tout occupés – une fois n’est pas coutume – à éteindre… d’inextinguibles soifs. De quoi aussi, peut-être, préparer certaines à vivre l’émotion de la soirée : la très attendue prestation artistique et sexy des pompiers qui, indéniablement, ont fait le show. Pour le plus grand plaisir de l’assistance !

 

 


Reportage Joël Kermabon

 

 

Joël Kermabon

 

 

Email this to someoneShare on FacebookShare on Google+Tweet about this on Twitter
commentez lire les commentaires
2398 visites | 0 réaction
logos commentaires logos commentaires

Commentez ou réagissez

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Votre commentaire sera publié dans les plus brefs délais, après modération.