Email this to someoneShare on FacebookShare on Google+Tweet about this on Twitter

Futur quartier Esplanade : la grande esplanade totalement libérée des voitures

sep article

EN BREF – Le plan d’aménagement provisoire du futur quartier de l’Esplanade sera dévoilé ce soir aux habitants, à 19 heures, à la Maison du tourisme. Les élus révèleront les grandes lignes de la composition de ce morceau d’entrée de Ville longtemps délaissé. De gros changements en perspective…

 

 

 

Vincent Fristot, adjoint à l'urbanisme de Grenoble présente le projet d'aménagement de l'Esplanade, soumis à la concertation de juin à octobre 2017. © Séverine Cattiaux - Place Gre'net

Vincent Fristot, adjoint à l’urbanisme de Grenoble, présente le projet d’aménagement de l’Esplanade, soumis à la concertation de juin à octobre 2017. © Séverine Cattiaux – Place Gre’net

La Ville vient de retenir un certain nombre d’options pour le futur quartier de l’Esplanade, qu’elle dévoile ce 19 juin aux habitants.

 

Ces conclusions font suite à la présentation des trois scénarios pour la requalification du quartier de l’Esplanade fin 2016, puis à la synthèse de la concertation des habitants et enfin à des arbitrages internes.

 

 

Les riverains et habitants ont toutefois jusqu’à octobre prochain pour donner leur avis, infléchir, modérer ou faire évoluer ces grandes options…

 

 

 

La piétonnisation de la grande esplanade en marche 

 

 

Élément-clé de ce plan d’aménagement provisoire : la piétonnisation complète de la grande esplanade. Y alterneront des espaces minéralisés et des pelouses, en vue de différents usages.

 

esplanadeparkingcreditseverinecattiaux

Esplanade occupée par les voitures. © Séverine Cattiaux – Place Gre’net

La foire est donc compatible avec les espaces verts ? Affirmatif, répond le service urbanisme de la Ville. En attendant la disparition complète des quelque 400 voitures garées quotidiennement sur l’Esplanade et la mise en place d’autres solutions de stationnements également prévues, mais en cours de définition, un parking provisoire d’une centaine de places sera installé du côté du boulodrome. Puis il disparaîtra.

 

 

 

Création du parc des Berges

 

 

La Ville projette également l’idée de créer un nouveau parc inondable sur les berges, de 2 hectares, « pour tous les habitants ».
 

[…]

 

La suite de contenu est réservé aux abonnés

Connectez vous…

…ou choisissez votre abonnement ci-dessous !

Email this to someoneShare on FacebookShare on Google+Tweet about this on Twitter
commentez lire les commentaires
2027 visites | 5 réactions
logos commentaires logos commentaires

Commentez ou réagissez

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Votre commentaire sera publié dans les plus brefs délais, après modération.

Commentaires 5
  1. Eviter la bétonisation? On croit rêver. Et alors que Grenoble est innaccessible depuis le nouveau plan de circulation et ees centaines de places supprimées, la municipalité va supprimer ce parking relais qu’est l’esplanade? C’est à pleurer cette incompétence!!!

    sep article
  2. Et la municipalité continue a s’approprier le travail des autres et à se foutre de la figure des grenoblois. L’esplanade n’a jamais été délaissé puisque qu”un projet était prévu avant 2014!!!!

    M. Fristot: dans le projet que vous avez annulé en 2014 la “Grande esplanade” était complétement libérée des voitures puisqu’il prévoyait en son centre un parc urbain de 1,2 hectares!!!!

    C’est donc exactement la même chose, en moins bien, plus petit et avec au bas mots 6 ans de retard.
    Par ailleurs, l’urbanisme ce n’est pas vous M. Fristot, c’est la Métro donc vous ne retenez rien du tout…

    On nous prends vraiment pour des c…

    sep article
    • ce n’est pas vous, M. GAM avec vos semblables qui vouliez élever une énorme tour d’habitation en plein milieu de l’esplanade ? vous aviez demandé ce qu’en pensait les habitants ? 1200 logements prévus ? Comme ce participant au concours
      http://www.christiandeportzamparc.com/fr/projects/grenoble-esplanade/
      c’était vraiment trop pour ce petit bout de terrain.
      Alors, il valait mieux reprendre le projet et prévoir avec les habitants et futurs habitants quelque chose qui tienne la route. S’il commence plus tard, ce ne sont pas des années perdues, le temps de réflexion est important pour éviter la bétonisation.

      sep article
      • «en moins bien et plus petit». Tant de mauvaise foi chez vous, M. GAM.
        Ce projet n’a rien à voir avec le précédent. Les formes et hauteurs des constructions ne sont pas les mêmes, le parc et les circulations non plus.
        Avant de critiquer, peut-être devriez vous vous prendre quelques cours d’urbanisme élémentaires. Vous seriez alors en mesure de distinguer les différences entre les 2 projets, et notamment la différence entre des «fronts bâtis» et des «tours».

        sep article