3e circonscription : Soukaïna Larabi s’arroge l’appui de Benoît Hamon… qui soutient Michel Destot

sep article

FOCUS – Le mouvement « Ensemble pour gagner ! » se vante d’avoir le soutien de Benoît Hamon, vainqueur de la primaire socialiste à la présidentielle, pour ses candidats sur les première et troisième circonscriptions de l’Isère. Et tant pis si ce dernier certifie ne jamais avoir eu l’intention de soutenir Soukaïna Larabi, exclue du PS pour s’être présentée face au socialiste sortant Michel Destot. Lequel a le soutien, lui, de Benoît Hamon.

 

 

 

Benoit Hamon soutient bien Nicolas Kada sur la première circonscription de l'Isère, mais pas Soukaïna Larabi Les frondeurs lui ont préféré Michel Destot.

Benoît Hamon soutient bien Nicolas Kada sur la première circonscription de l’Isère, mais pas Soukaïna Larabi.

Sur la troisième circonscription de l’Isère, Benoît Hamon ne soutiendra pas Soukaïna Larabi, la candidate du mouvement « Ensemble pour gagner ! », jeune rassemblement qui ambitionne de fédérer écologistes, frondeurs socialistes et société civile.

 

Le vainqueur de la primaire socialiste à la présidentielle ne l’a même jamais soutenu. « Ensemble pour gagner !, on ne savait même pas que ça existait !, s’étonne-t-on dans le proche entourage de Benoît Hamon. Il y a eu une utilisation de l’affaire. »

[…]

La suite du contenu est réservé aux abonnés

Connectez vous…

Veuillez vous connecter pour accéder à cette page.
S'inscrire

 

…ou choisissez votre abonnement ci-dessous !

commentez lire les commentaires
4747 visites | 7 réactions
logos commentaires logos commentaires

Commentez ou réagissez

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Votre commentaire sera publié dans les plus brefs délais, après modération.

Commentaires 7
  1. Piolle a définitivement perdu ma confiance.
    Il appelle à voter Mélenchon aux présidentielles.

    Piolle fait la girouette pour les législatives, revient à ses amours écolos, positionne un dissident face à Destot accompagné d’une suppléante écolo.
    Grâce à la manoeuvre de Piolle, la candidate En Marche luttera contre le FN, et il n’y aura aucun candidat de gauche puisque la division des voies va encore s’accentuer.

    Bel esprit républicain de Piolle, qui sans cesse parle du passé, et du passé, et encore du passé plutôt que de construire.
    En tout cas Piolle aura simplement su se mettre à dos les Insoumis avec cette manoeuvre indélicate.

    Franchement, on peut en vouloir à Destot de s’être présenté encore une fois ; mais c’est au PS qu’il faut en vouloir, ils ont organisé des primaires internes pour désigner des candidats aux legislatives, et c’est Destot qui a été investi alors qu’il y avait d’autres candidats possibles pour cette circo.
    Maintenant le vote Insoumis va se diviser avec le vote de dissidente, tout en affaiblissant aussi Destot, bref, aucun des candidats n’atteindra les 12.5% des inscrits et n’arrivera au second tour. Piolle a fait n’importe quoi.

    sep article
  2. Un de vos confrères publie sur un autre site un message de Benoit Hamon à propos de la candidature de Nicolas Kada sur la 1ère circonscription :
    “Il porte un projet d’avenir dans lequel chacun trouve sa place. Il est le renouvellement, le vrai, celui auquel nous aspirons tous”.
    Je ne le vois donc vraiment pas soutenir Destot pour sa 7e mandature !
    Les grandes manoeuvres pro-Destot se seraient donc accélérées ?
    Sans moi.

    sep article
    • PC

      01/06/2017
      13:54

      L’extrait que vous citez est issu du communiqué de presse transmis par « Ensemble pour gagner! ». Communiqué de presse dans lequel par ailleurs, Benoit Hamon n’a eu (curieusement ?) aucun mot pour la candidate du mouvement sur la 3e circonscription. Le fait que Benoit Hamon soutienne un candidat sur une circo ne vaut pas soutien automatique à l’ensemble du mouvement sur toutes les circos… C’est en tout cas la réponse qui nous a été faite par le chargé des investitures de BH.

      sep article
      • sep article
        • PC

          01/06/2017
          19:08

          Vous citez un article du DL datant du 27 mai basé sur un communiqué de presse transmis par « Ensemble pour gagner ! » Communiqué qui nous avait également été transmis et dont nous avons aussi fait un article : http://www.placegrenet.fr/2017/05/29/benoit-hamon-soutient-ensemble-gagner-nez-ps/139997
          Depuis, ce soutien à Mme Larabi a été démenti par l’équipe de campagne de Michel Destot mais également le délégué général de la campagne de Benoit Hamon, Roberto Roméro. Cela a d’ailleurs fait l’objet d’une mise au point dans le DL. Et d’un second article sur Place Gre’net, celui-là même que vous commentez. Nous avons par ailleurs mis à jour notre premier article qui faisait état du soutien de Benoit Hamon aux deux candidats.

          sep article
          • De toute façon, Destot devrait logiquement prendre le chemin de la sortie … Comment va-t-il commenter le texte que Bayrou veut faire passer en interdisant plus de 3 mandats successifs dans la même fonction, alors qu’il brigue son 7e ? Avec ce genre de candidat, le PS est mort. Heureusement que les MJS ne s’en laissent pas compter !
            Il doit y avoir une cuisine dans les arrières cours peu ragoûtante pour soutenir ou pas soutenir, s’abstenir de parler ou démentir. La franchise n’est pas de mise en politique.

            sep article
  3. Ce qui va être drôle, ce seront les « mises au point », les règlements de compte chez les écolos car soyons sérieux un instant, ce sont bien eux qui sont derrière cette affaire et ça ne passe, mais alors pas du tout à Paris..

    sep article