Email this to someoneShare on FacebookShare on Google+Tweet about this on Twitter

Auvergne – Rhône-Alpes lance Incit’financement, plateforme de « financement participatif » des entreprises

sep article

« Ça, c’est une Région qui va dans le bon sens ! » Tel est le cri du cœur de Laurent Wauquiez, président du Conseil régional Auvergne – Rhône-Alpes. La région participe en effet à la création d’une plateforme de financement participatif des entreprises « favorisant l’épargne de proximité ». Son nom ? Incit’financement.

 

 

 

« Modèle totalement inédit en France » selon la Région, Incit’financement veut « mobiliser l’épargne des citoyens pour financer les entreprises grâce à un partenariat public-privé inédit ». La plateforme est portée par la Coordination régionale des Business Angels Auvergne-Rhône-Alpes, qui se définit pour sa part comme un « catalyseur d’efficacité au service de l’investissement de proximité ».

 

 

« Rentrer directement au capital des entreprises les plus prometteuses »

 

 

« Les entreprises à fort potentiel de croissance peuvent accélérer le développement économique régional et créer de nouveaux emplois, mais elles sont souvent bridées par un manque de fonds propres », estiment les services de la Région. Incit’financement veut apporter une « réponse à ce défi ».

 

« Grâce à cet outil de place, tout investisseur citoyen pourra, en pleine conscience des risques liés à un investissement dans une société non cotée, rentrer directement au capital des entreprises les plus prometteuses d’Auvergne – Rhône-Alpes via un financement participatif », décrit ainsi le Conseil régional Auvergne-Rhône-Alpes.

 

 

« Doubler l’investissement citoyen au bénéfice des entreprises »

 

 

Président de la coordination régionale des associations de Business Angels, Dominique Favario croit dur comme fer en cette plateforme. « Incit’financement doit permettre d’ici cinq ans de doubler l’investissement citoyen au bénéfice des entreprises, le faisant passer de 3,5 à 8 millions d’euros. Avec l’effet de levier généré par les co-investisseurs, 24 millions d’euros seront injectés par an au capital des entreprises », affirme-t-il.

 

La plateforme Incit’financement est par ailleurs soutenue par les banques mutualistes et les fonds d’investissement de la Région, l’Union régionale des Scop (Sociétés coopératives et participatives) et des Scic (Sociétés coopératives d’intérêt collectif) ou encore la Banque publique d’investissement BPI France.

 

FM

 

Email this to someoneShare on FacebookShare on Google+Tweet about this on Twitter
commentez lire les commentaires
1348 visites | 0 réaction
logos commentaires logos commentaires

Commentez ou réagissez

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Votre commentaire sera publié dans les plus brefs délais, après modération.