La Région vient en aide au sport professionnel : l’Auvergne première servie

sep article



La Région (re)vient en aide au sport professionnel, et notamment au rugby. Laurent Wauquiez l’a redit lors d’une visite lundi sur ses terres auvergnates. Premier servi ? Le Stade aurillacois qui, confronté à des difficultés financières et à un risque de relégation la saison dernière, décroche 300 000 euros. Les Cantaliens, qui avaient déjà obtenu 180 000 euros en 2016, recevront le “reliquat”, soit 120 000 euros tout de même, en 2017.

 

 

Le club phare auver­gnat, l’ASM Rugby a le droit, lui, à 400 000 euros. Sans comp­ter les 150 000 euros pour le centre de for­ma­tion, et les 250 000 euros pour son musée. « Il ne s’a­git pas de sub­ven­tion, cor­rigent les ser­vices du conseil régio­nal, mais de l’a­chat d’i­mages. » En fait, des pan­neaux et autres visuels van­tant la Région.

 

« Pendant quatre ans, lors de la pré­cé­dente man­da­ture, les gros clubs n’a­vaient plus rien de la Région au motif qu’ils avaient déjà suf­fi­sam­ment de finan­ce­ments. Ce n’est pas la nou­velle poli­tique. Ces clubs ont un rôle, à la fois édu­ca­tif et en matière de rayon­ne­ment. Ce n’est pas de l’argent donné comme ça. On attend d’ailleurs une contre­par­tie et notam­ment un enga­ge­ment de leur part dans la for­ma­tion. »

 

 

Le FCG devrait avoir sa part du gâteau

 

Le rugby auver­gnat n’est certes pas le seul à béné­fi­cier de la géné­ro­sité du Conseil régio­nal. Comme le rugby ne sera pas le seul sport à rece­voir un sacré coup de pouce. Mais il a été le pre­mier servi. Le FCG devrait tou­te­fois avoir sa part du gâteau. De même que le Lou, son homo­logue lyon­nais. Combien ? « C’est en dis­cus­sion, assurent les ser­vices de la Région. Nous répon­dons aux clubs qui nous ont sol­li­ci­tés, au fur et à mesure. »

 

PC

 

Grenoble Finaliste pour le concours de Capitale Verte
commentez lire les commentaires
2044 visites | 0 réaction
logos commentaires logos commentaires

Commentez ou réagissez

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Votre commentaire sera publié dans les plus brefs délais, après modération.