Email this to someoneShare on FacebookShare on Google+Tweet about this on Twitter

147 000 poules pondeuses brûlées ou abattues suite à un incendie en Isère

sep article

67 000 poules pondeuses ont péri dans l’incendie d’un bâtiment agricole isérois, dans la nuit de mercredi à jeudi et 80 000 sont en sursis. C’est une Entreprise agricole à responsabilité limitée (EARL), l’Œuf de Gervan, située route de la Sône à Chatte en Isère, qui a été victime de cet incendie dont la cause demeure encore inconnue.

 

 

Spécialisée dans l’élevage intensif de poules pondeuses, l’entreprise serait composée de deux poulaillers d’une surface totale de 10 000 mètres carrés, indiquent nos confrères du Dauphiné libéré. Seul le premier poulailler aurait été touché par les flammes, l’intervention des pompiers ayant permis d’épargner le deuxième.

 

 

22 poules au mètre carré ?

 

 

Ce premier poulailler détruit représentait une surface de 3 000 mètres carrés. La mort annoncée de 67 000 poules permettrait donc de calculer que le bâtiment présentait une concentration de plus de… 22 poules au mètre carré.

 

Les 80 000 poules restantes de l’installation ont été sauvées, du moins temporairement. Les systèmes automatisés d’alimentation et de ramassage d’œufs étant endommagés, les animaux seront en effet conduits à l’abattoir, faute de pouvoir être pris en charge par une main d’œuvre humaine du fait de leur nombre.

 

La maison des exploitants ayant, elle, été épargnée par les flammes, aucun blessé n’est à déplorer.

 

 

70 % des poules pondeuses élevées en batterie

 

 

Près de 70 % des poules seraient élevées de manière industrielle en France, selon les chiffres de l’association Compassion in World Farming (CIWF). Des animaux qui restent confinés à plusieurs dans une cage toute leur vie. La législation de 2012 a néanmoins augmenté la taille réglementaire de la cage, passant de 550 à 750 centimètres carrés.

 

Les critères pour les poules dites de « plein air » sont, pour leur part, de neuf poules par mètre carré, voire six poules pour l’élevage bio. Contrairement à l’élevage industriel, elles bénéficient d’un éclairage naturel, de perchoirs, de nids et d’un accès à un terrain extérieur.

 

FM

 

Email this to someoneShare on FacebookShare on Google+Tweet about this on Twitter
commentez lire les commentaires
1206 visites | 1 réaction
logos commentaires logos commentaires

Commentez ou réagissez

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Votre commentaire sera publié dans les plus brefs délais, après modération.

Commentaires 1
  1. Pas forcément 22 poules au mètre carré dans le cas où celles-ci seraient dans des cages superposées… Dans tous les cas il s’agit d’un ignoble système industriel.

    sep article