Email this to someoneShare on FacebookShare on Google+Tweet about this on Twitter

Bernard Cazeneuve et Ségolène Royal, en visite officielle à Grenoble ce jeudi 9 février

sep article

Le Premier ministre, Bernard Cazeneuve, et la ministre de l’Environnement et de l’Énergie, Ségolène Royal, se rendent à Grenoble, ce jeudi 9 février pour valoriser l’innovation dans le domaine de la transition énergétique.

 

La raison de leur visite dans la capitale des Alpes ? Appuyer et mettre en valeur « l’excellence de la recherche et du développement technologique français » dans les domaines de la transition énergétique et de la qualité de l’air. L’occasion aussi pour les deux ministres de rappeler la priorité du gouvernement en matière d’accompagnement des stratégies territoriales d’innovations.

 

La journée débutera à 14 h 45 par la visite des activités de recherche menées par CEA Tech à Grenoble en faveur de la transition énergétique. Elle se poursuivra  à 16 h 45 dans les locaux de la Métro par les discours de Ségolène Royal et de Bernard Cazeneuve sur le pacte d’innovation Grenoble-Alpes métropole en faveur de la transition énergétique. Des discours qui seront suivis de la signature du pacte métropolitain en question et de la conclusion des conventions Ademe et « Ville respirable ».

 

AM

 

Email this to someoneShare on FacebookShare on Google+Tweet about this on Twitter
commentez lire les commentaires
1446 visites | 2 réactions
logos commentaires logos commentaires

Commentez ou réagissez

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Votre commentaire sera publié dans les plus brefs délais, après modération.

Commentaires 2
  1. Tous les déplacements sur le territoire national annoncés sur les agenda des ministres sont toujours officiels. Quand c’est privé, c’est précisé.

    La visite officielle, ça fait très affaires étrangères. Hors Grenoble n’est pas un pays étranger ni un ville république, bien que certains en soient persuadés…

    sep article
  2. On pourra leur parler de vélo électrique pour meubler les silences gênés qui ne manqueront pas de survenir quand l’écotaxe ou les vignettes Crit’Air seront évoquées.

    sep article