Email this to someoneShare on FacebookShare on Google+Tweet about this on Twitter

Alpes Is(here), une marque pour « véhiculer les valeurs » du Département… et concurrencer les autres territoires

sep article

Une marque pour « véhiculer les valeurs et les atouts de notre territoire dans le tourisme, la culture et l’économie ». C’est ainsi que le Département présente Alpes Is(h)ere, marque territoriale dont la création a été annoncée mardi 10 janvier par le président du Conseil départemental de l’Isère en personne, Jean-Pierre Barbier.

 

 

Le logo de la marche Alpes is(h)ere. DR

Le logo de la marche Alpes is(h)ere. DR

Alpes is(h)ere semble s’inscrire dans une mouvance générale au sein de la région Auvergne – Rhône-Alpes, faisant suite aux marques territoriales Only Lyon, Savoie Mont-Blanc et Auvergne Nouveau monde. Coût de l’opération ? 10 000 euros, a déclaré Jean-Pierre Barbier à nos confrères de France Bleu Isère.

 

Apposée sur différents produits ou différentes affiches, la marque se veut autant « un atout dans un environnement où les territoires sont en concurrence » que l’occasion de « fédérer les habitants et de renforcer le sentiment d’appartenance à l’Isère », explique le Département.

 

 

 

5 valeurs clés

 

 

Le Département de l’Isère met en avant cinq « valeurs clés », portées par la marque Alpes Is(h)ere : les Alpes, l’excellence scientifique, la capacité d’innovation, le ski et les stations, ainsi que la montagne, la nature, les grands espaces. Et de décrire un logo à la typographie « moderne et épurée », nanti d’une « flèche vers le bas pour montrer que c’est ici que ça se passe ».

 

Une vidéo de promotion de la marque créée pour l’occasion, collectant des images à la gloire de l’Isère, invite enfin les internautes à être « ambassadeurs ». Difficile pour autant à l’heure actuelle de savoir à qui s’adresse exactement le message, ou quels seront les conditions ou les contours précis d’exploitation de ce label Alpes is(h)ere.

 

 

FM

 

 

Email this to someoneShare on FacebookShare on Google+Tweet about this on Twitter
commentez lire les commentaires
4329 visites | 2 réactions
logos commentaires logos commentaires

Commentez ou réagissez

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Votre commentaire sera publié dans les plus brefs délais, après modération.

Commentaires 2
  1. Ping : Le Fond du Tiroir » Empire Américain, an LXXII

  2. Wala! Zamen!

    Ils sont allé la chercher loin celle là! Et qu’elle expérience internationale: personne, nous disons bien personne, ne comprendra le jeu de mot à l’étranger! C’est parfaitement indéchiffrable..

    Premier principe de « branding »: l’immédiateté de la reconnaissance et de la compréhension. Raté.

    Ensuite, une marque de véhicule pas de « valeurs » mais est une proposition de « valeur » – value proposition en anglais – qui n’a aucun sens moral mais très prosaïque: c’est ce qu’on promet d’apporter au client.
    Citons Seth Godin: « A brand’s value is merely the sum total of how much extra people will pay, or how often they choose, the expectations, memories, stories and relationships of one brand over the alternatives » (la valeur d’une marque est tout simplement la somme de combien les gens vous paierons en plus, ou à quelle fréquence ils choisirons la marque, les attentes, les mémoire et les histoires qu’elle suscite).

    100% à côté de la plaque.

    C’est marrant cette capacité qu’on a nous français à tout comprendre de travers ou plutôt à dévoyer des concepts très clairs et opératoires pour en faire d’énormes usines à Gaz..

    Empêcher le barbier de sévir n’est pas une préoccupation inutile!

    sep article