Mickey 3d : seule tête d’affiche du Cabaret frappé 2016

sep article

EN BREF – Mickey 3d ouvrira la 18e édition du Cabaret frappé, le 11 juillet prochain. Il s’agira là de la seule tête d’affiche d’un festival qui court jusqu’au 16 juillet, désormais entièrement gratuit et recentré sur la découverte d’artistes émergents.

 

 

 

Mickey 3d. © Yann Orhan

Mickey 3d, la tête d’affiche du Cabaret frappé 2016. © Yann Orhan

La ville de Grenoble avait déjà annoncé sa volonté de faire du Cabaret frappé un festival entièrement gratuit. Mais nous ne savions rien encore de la programmation de cette 18e édition. Les adeptes de musiques actuelles redoutaient un festival au rabais…

 

Eh bien, ce sera Mickey 3d qui ouvrira le bal, le 11 juillet. Le chanteur de « Respire » – qui émerge d’une pause de six années – est pour le moment le seul artiste à être annoncé.

 

Rien d’inhabituel, le Cabaret frappé dévoilant toujours sa programmation tout au long du mois de mai. On ne sait donc pas grand chose de la future programmation, si ce n’est que Mickey 3d en sera la seule et unique tête d’affiche.

 

 

 

Compenser les pertes des recettes de billetterie

 

 

Pour le reste, artistes “émergents” ou “médians”, pour reprendre le jargon consacré, se succéderont sur la scène ouverte du Jardin de ville, comme le Cabaret frappé l’a toujours fait. La scène en question se tiendra sur l’ancien emplacement du chapiteau, ex-espace payant du Cabaret. Exit donc les concerts de débuts de soirée sous le kiosque.

 

Festival Cabaret frappé © Ville de Grenoble

Festival Cabaret frappé 2015. © Ville de Grenoble

La totalité des artistes se produira sur cette nouvelle scène ouverte. Une manière de compenser les pertes des recettes de billetterie. Le Cabaret frappé réduit ainsi, entre autres, les frais techniques en concentrant les concerts sur un seul et même lieu.

 

Autre exemple de pragmatisme. Le festival est avancé d’une semaine pour, notamment, ne pas coïncider avec d’autres événements voisins.

 

 

Comme les Rencontres Brel, qui ont lieu du 19 au 24 juillet à Saint-Pierre-de-Chartreuse. Les Grenoblois constituent, en effet, une bonne partie du public de ce festival centré sur la chanson française. Reste à souhaiter que la météo n’entame pas la fréquentation de l’un et l’autre de ces deux événements, comme ce fut le cas pour les Rencontres Brel l’an passé. L’équipe eut à essuyer deux soirs de pluie. De laquelle découlent parfois de belles ardoises.

 

 

Adèle Duminy

 

 

 

Infos pratiques

Cabaret frappé

Jardin de ville, du 11 au 16 juillet – Entrée libre

 

commentez lire les commentaires
3235 visites | 0 réaction
logos commentaires logos commentaires

Commentez ou réagissez

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Votre commentaire sera publié dans les plus brefs délais, après modération.