Marquages au sol 30 & 50 km/h : la “Métropole apaisée” joue l’innovation

sep article
9,80 € par mois pour prendre le bus et le tram : et si c

DÉCRYPTAGE – Grenoble et treize communes de la Métropole grenobloise ont généralisé le 30 km/h. Toutefois, certaines avenues maintiennent le 50 km/h. Ne cherchez pas les panneaux de signalisation ! C’est le marquage du 50 à même le sol qui indique l’entrée sur ces voiries « plus rapides ». Une première en France et un ingrédient parmi d’autres dans le projet de « Métropole apaisée ».

 

 

 

Marquages au sol "50" expérimentés à Grenoble et dans quelques autres communes de la Métropole : une première en France – © Séverine Cattiaux – Place Gre’net

Marquage au sol “50” expérimenté à Grenoble et dans certaines communes de la Métropole. © Séverine Cattiaux – Place Gre’net

Ces temps-ci, des marquages « 30 » et « 50 » (pour 30 et  50 km/h) sont apparus sur les chaussées de certaines avenues et rues de Grenoble et de treize communes de la Métropole grenobloise.

 

Quoi de plus ordinaire que le marquage au sol de limitations de vitesse ?  Détrompez-vous ! « La signalétique au sol est assez courante, mais la limitation de vitesse l’est beaucoup moins. C’est cela que nous testons ! », explique Yann Mongaburu vice-président (EELV) de la Métropole en charge des déplacements.

 

 

En effet, la limitation de vitesse du 30 km/h au sol est récemment entrée dans le code de la route. Quant au « 50 km/h » estampillé à même le sol, c’est une première en France. Ce marquage est donc testé à Grenoble et dans les treize autres premières communes qui se sont converties au concept de « Métropole apaisée ».

 

Pour mettre en place cette « innovation », les communes pionnières ont tout de même dû obtenir une autorisation spéciale auprès des ministères de l’Intérieur et de l’Environnement. Elles vont à présent tester pendant trois ans ce marquage atypique. « Annecy, Paris, Rodez – trois villes de sensibilité différentes – nous observent avec intérêt », affirme Yann Mongaburu non sans une pointe de fierté.

 

 

 

Un marquage au sol facilement repérable… en principe

 

 

Si depuis le 1er janvier 2016, le 50 km/h est devenu l’exception à Grenoble et dans treize autres communes de la Métropole, il concerne encore 16 % du territoire. Or, il faut bien délimiter l’entrée et la sortie de ces « mini-zones 50 ».

 

[…]

La suite du contenu est réservé aux abonnés

Connectez vous…

Veuillez vous connecter pour accéder à cette page.
S'inscrire

 

…ou choisissez votre abonnement ci-dessous !

commentez lire les commentaires
3904 visites | 1 réaction
logos commentaires logos commentaires

Commentez ou réagissez

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Votre commentaire sera publié dans les plus brefs délais, après modération.