Email this to someoneShare on FacebookShare on Google+Tweet about this on Twitter

Budget participatif 2017 : Grenoble veut dépasser les 1000 votants

sep article

FOCUS – Après le droit d’interpellation et les Conseils citoyens indépendants, la ville de Grenoble lance, ce 15 mars 2016, un nouvel appel à projets pour le budget participatif 2017. Avec quelques nouveautés visant à permettre une plus large participation citoyenne pour cette deuxième édition.

 

 

 

Vote des Grenoblois - Budget participatif. © Ville de Grenoble© Ville de Grenoble

Vote des Grenoblois – Budget participatif. © Ville de Grenoble

« Vous avez des idées, des besoins, des envies de transformer la ville ? Alors proposez-les ! », s’enthousiasme Pascal Clouaire, adjoint à la démocratie locale.

 

Après une première édition du budget participatif assez mitigée du point de vue du nombre de participants, la ville de Grenoble souhaite réitérer ce processus de citoyenneté active en l’adaptant mieux aux besoins. L’an passé, 165 projets avaient en effet été déposés en ligne, mais moins de 1.000 votants avaient donné leur avis pour sélectionner neuf projets.

 

Tous les citoyens de plus de 16 ans pourront de nouveau déposer un projet jusqu’au 5 mai, à l’occasion de cette édition 2016 du budget participatif. Et ce, sous forme papier dans les Maisons des habitants, ou au format numérique sur la plateforme participative de la ville de Grenoble. Une fois le projet jugé recevable, celui-ci sera diffusé en ligne, avant de suivre tout un processus de sélection (cf. encadré en bas de page).

 

Seules conditions requises pour voter : être âgé d’au moins 16 ans et habiter Grenoble. Que se passera-t-il ensuite ? Les idées ayant reçu le plus de votes seront intégrées dans les budgets d’investissement (à hauteur de 800.000 euros) de la Métropole et de la Ville en 2017, en vue de leur réalisation.

 

 

 

[…]

 

Envie de lire la suite ?

Connectez vous…

…ou choisissez votre abonnement ci-dessous !

Cliquez sur le bouton Abonnez-vous et remplissez le formulaire d’adhésion.

commentez lire les commentaires
863 visites | 1 réaction
logos commentaires logos commentaires

Commentez ou réagissez

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Votre commentaire sera publié dans les plus brefs délais, après modération.

Commentaires 1
  1. 1 000 votants sur 45 000 inscrits et 165 000 habitants? Large participation? Comment dire, nous ne voudrions pas jouer les rabats joies (enfin, si, un peu quand même) ou les Cassandres (c’est plus fort que nous, il a fallu qu’on la fasse celle-là, désolé) mais cette ambition nous donne le vertige! Le problème auquel on est confronté s’est l’empilement sans logique de systèmes de démocratie locale qui viennent s’annuler les uns les autres… Les budgets participatis, n’ont rien à voir avec les conseils citoyens qui n’ont rien à voir avec « le droit d’interpellation (qui existe depuis la révolution française et qui n’est toujours pas une réalité à Grenoble car le règlement intérieur du conseil municipal n’a pas été modifié pour pouvoir recevoir des pétitions – hé oauis) qui n’a rien à voir avec les Unions de Quartiers ni les consultations par vote ou le chantier « des cultures »… Bref, nous n’y comprenons rien et nous ne sommes pas les seuls… Dommage, ça tue le peu de confiance des gens en la démocratie locale.

    sep article