Email this to someoneShare on FacebookShare on Google+Tweet about this on Twitter

Patrick Lévy prend la tête de la Communauté Université Grenoble Alpes

sep article

EN BREF – Président de l’Université Joseph-Fourier depuis 2012, Patrick Lévy a été élu, ce lundi 21 décembre, président de la Communauté d’universités et établissements (Comue) grenobloise. Une nomination qui intervient dans le processus de fusion des universités de Grenoble, entamé en décembre 2014. 

 

 

 

Patrick lévy, président de la Comue. © Twitter Patrick Lévy

Patrick lévy, président de la Comue. DR

La fusion des universités de Grenoble entre dans sa dernière ligne droite. Patrick Lévy, président de l’Université Joseph-Fourier a pris la tête, ce lundi 21 décembre, de la Communauté d’universités et établissements (Comue) de Grenoble. Il a été élu, à l’unanimité des suffrages exprimés, par le conseil d’administration de la Communauté Université Grenoble Alpes.

 

Seul candidat en lice, Patrick Lévy a réaffirmé « sa volonté d’accroître le rôle politique et stratégique de la Communauté, de poursuivre la structuration en cours dans une démarche respectueuse des établissements membres et partenaires, et de mettre la communauté au service de l’animation de la vie démocratique universitaire et scientifique du site ».

 

 

 

Un spécialiste de la recherche sur les apnées du sommeil

 

 

Professeur des universités et praticien hospitalier, Patrick Lévy a développé la recherche clinique sur les apnées au cours du sommeil. Un domaine dans lequel Grenoble est aujourd’hui l’un des centres de référence en Europe. Auteur de plus de 200 publications dans les plus grandes revues scientifiques, il a mis en place depuis 2002, un laboratoire d’expérimentation en hypoxie intermittente : hypoxie physiopathologie (HP2, UJF Inserm U1042).

 

Place centrale du campus de Saint-Martin-d'Hères © Université de Grenoble

Place centrale du campus de Saint-Martin-d’Hères. © Université de Grenoble

Patrick Lévy est aussi porte-parole de la candidature à l’appel à projets “Initiatives d’Excellence” (Idex) pour le compte du collectif d’universités, écoles et organismes de recherche du site.

 

Instaurée en décembre 2014, la Comue représente 50.000 étudiants de six établissements, dont les universités Stendhal, Pierre Mendès-France, Joseph-Fourier et l’école d’ingénieurs Grenoble INP.

 

Pour que le processus de fusions soit complet, reste désormais à désigner le président de l’université Grenoble-Alpes. Celui-ci sera élu lors du premier conseil d’administration, en janvier 2016.

 

Deux candidats sont aujourd’hui sur les rangs : Lise Dumasy, actuelle présidente de l’université Stendhal (Grenoble 3), et Sébastien Bernard, président de l’Université Pierre Mendès-France (Grenoble 2).

 

 

Maïlys Medjadj

 

 

À lire également sur Place Gre’net : 

 

– Université Grenoble Alpes : ce que va changer la fusion

 

 

commentez lire les commentaires
1325 visites | 0 réaction
logos commentaires logos commentaires

Commentez ou réagissez

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Votre commentaire sera publié dans les plus brefs délais, après modération.