Jean-Pierre Barbier relance la fronde anti Center Parcs

sep article

Nouvelles formations au centre de formation des Charmilles pour la rentrée 2020

REPORTAGE VIDÉO – A peine installé dans ses fonctions, Jean-Pierre Barbier le nouveau président du conseil départemental est interpellé par les anti Center Parcs. Le collectif grenoblois de soutien à la Zad des Chambarans a en effet appelé à manifester ce jeudi 2 avril, rue Félix Poulat. En cause, la volonté affichée de Jean-Pierre Barbier de « tout mettre en œuvre pour faire aboutir le projet de Center Parcs ».

 

 

 

Il n’aura pas fallu longtemps pour que le dossier Center Parcs revienne occuper le devant de la scène politique locale. À l’occasion du renouvellement du conseil départemental de l’Isère, le jeudi 2 avril, le collectif grenoblois de soutien à la Zad des Chambarans s’est ainsi invité à la fête pour distribuer un tract interpellant les membres de la nouvelle assemblée. Il a également appelé à une manifestation anti Center Parcs à 18 heures, rue Félix Poulat.

 

 

Réalisation JK Production.

 

 

 

« Un champion du tourisme sous cloche »

 

 

 

Militants anti Center Parcs lors d'une manifestation devant le conseil départemental de l'Isère. © Joël KermabonBrandissant un mégaphone, Jean-Marc, membre du collectif, s’est adressé aux manifestants. « Nous avons un champion du tourisme sous cloche : Monsieur Jean-Pierre Barbier ! Ce dernier déclarait, juste après les élections, que le référendum avait eu lieu dimanche [le jour du second tour, ndlr] : 90 % des citoyens veulent ce projet ».

 

Et de s’indigner : « Dans son discours d’investiture de ce matin, il a promis de tout mettre en œuvre pour faire aboutir le projet de Center Parcs ».

 

L’orateur a alors rappelé quelques chiffres pour démonter les propos de l’élu. « Il a été élu dans son propre canton avec 8 864 voix pour 30 933 électeurs inscrits et 16 876 abstentions, blancs ou nuls. Si c’est ça que M. Barbier appelle un oui massif à ce projet ! ». Fort de ce constat, Jean-Marc a continué de chauffer son auditoire : « Nous promettons de tout faire pour que le projet soit réduit à un mauvais souvenir, dans les meilleurs délais ! ».

 

 

 

Un grand rassemblement prévu en mai

 

 

Le collectif ne compte pas en rester là et Jean-Marc évoque les actions à venir. « Nous allons tout d’abord soutenir activement les occupants du site dont je précise que, contrairement à ce qu’affirme la propagande éhontée des élus locaux, ce sont des occupants pacifiques, des gens qui ne touchent pas à la forêt et qui ont de très bonnes relations avec la population ». Et de fustiger les médias qui, selon lui, relaient ces idées propagandistes… « Mais pas tous », tempère-t-il.

 

Militants anti Center Parcs lors d'une manifestation devant le conseil départemental de l'Isère. © Joël KermabonAutre action planifiée par le collectif, un grand rassemblement régional en soutien à la Zad de Roybon et, au-delà, à l’ensemble des Zad, « qui aujourd’hui se battent contre des projets inutiles et imposés ».

 

Ce rassemblement aura lieu début mai, une période qui n’est pas choisie au hasard puisque d’importantes décisions judiciaires seront prises dans la foulée, courant juin. Pour rappel, la justice administrative n’avait fait que suspendre les autorisations préfectorales autorisant le défrichage de la zone.

 

La manifestation de jeudi s’est déroulée dans le calme. Au moment de la dispersion devant la préfecture, place de Verdun, un des occupants de la Zad de Roybon a accepté de nous dire pourquoi il était venu manifester.

 

 

Réalisation JK Production

 

 

Joël Kermabon

 

 

A lire aussi sur Place Gre’net :

 

Le Center Parcs de l’Isère “compensé” en… Ardèche

 

Center Parcs : l’écrevisse à pieds blancs n’a pas pesé lourd

 

Les travaux du Center Parcs de Roybon suspendus

 

 

commentez lire les commentaires
5352 visites | 9 réactions
logos commentaires logos commentaires

Commentez ou réagissez

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Votre commentaire sera publié dans les plus brefs délais, après modération.

Commentaires 9
  1. L’actualité confirme d’ailleurs mon dernier post. Je viens de lire que Jadot adoptait une vision de rassemblement à EELV, cohérente avec la lutte contre les extrêmes. Enfin des paroles rassurantes…

    sep article
  2. La séparation du pouvoir Politique et du pouvoir Judiciaire est un fondamental de notre République.

    Si à chaque fois qu’un projet ne correspondait à ma vision de la société, je devais m’enfermer dans des pratiques illégales (occupation de l’espace public par exemple), alors je ne travaillerais plus, car évidemment vivre dans la contradiction est un moteur positif ou négatif du vivre ensemble, car lorsqu’un groupe de personne ne respecte plus les lois, ne respectent plus les institutions, notamment politique, on se rapproche de régimes inacceptables. Les élections sont justement le fruit d’un exercice républicain, démocratique, et lorsque le résultat tombe, le programme électoral s’opère, c’est un fait. C’est l’équilibre entre les expressions individuelles et les majorités collectives.

    Ainsi si mon avis sur le projet de Center Parc est encore partagé, je ne peux accepter que le pouvoir judiciaire ne soit pas appliqué, il est effectivement nécessaire de montrer les limites franchies des lois républicaines, et faire évacuer cette zone.
    Attendons en parallèle l’instruction par voie judiciaire des recours ! C’est la voie normale dans une République !

    Sur le pouvoir politique:

    L’exercice électoral est ainsi construite.
    Pour toutes les élections, le Pouvoir Politique ce n’est pas le pouvoir Judiciaire cher Monsieur ZAD qui critique l’arrivée de Barbier avec des élections qui l’ont portées dans une expression démocratique malheureusement tronquée par l’abstention et la division des gauches.

    D’ailleurs pour défendre les idées des ZAD, certains candidats étaient désignés: or ces candidats du Rassemblement citoyen écologiste ont été éliminés au premier tour dans ces cantons, pourquoi ?
    Comment expliquer qu’aucun candidat du même rassemblement citoyen écologique n’ait été élu en dehors des deux cantons grenoblois avec écarts significatifs très largement supérieurs à 10 points avec les candidats PS ou PCF dans les autres cantons et avec pourtant l’arrivée de la droite et du FN en tête ?

    Factuellement les microcosmes des deux cantons grenoblois du rassemblement citoyen écologiste ne pénétrent pas (peut être pas encore) d’autres sphères il faut savoir accepter la réalité politique: elle déplait lorsque la droite arrive au Conseil Général, elle déplait aussi lorsque la division des gauches en Isère joue le jeu de la même droite.

    Sur le pouvoir judiciaire:

    Pour contester des décisions politiques, il y a les recours judiciaire (les trop nombreux recours d’ailleurs au nom de telle ou telle cause pour contester plus globalement une société, sans traiter globalement les analyses couts et bénéfices, et mettant en souffrance des employés du BTP qui attendent patiemment que les Tribunaux statuent pour répondre à ce recours qui ne font que retarder l’investissement, et donc l’emploi).

    Et quand l’ordre public est mis à mal par des occupations illégales par exemple, alors la solution réside dans le recours judiciaire également comme pour les recours d’ailleurs, la justice doit s’appliquer, la Justice ne répond pas qu’aux associations de l’environnement qui dépose des recours, elle répond aussi aux élus qui demandent son application pour des occupations illégales…la position du Président du CG est donc en cohérence avec les fondements de notre République.

    Pour conclure:
    Respecter la République, c’est arrêter ces actions longues couteuses et illégales.

    Faire valoir ses opinions dans une République c’est principalement d’aller voter.

    Que l’on soit d’accord ou non, les résultats des élections et des orientations politiques sont le résultat d’un programme électoral, il s’impose à tous positivement ou négativement.

    Alors voilà pourquoi il faut arriver à construire un pacte de majorité et de responsabilité à gauche sinon les résultats des régionales, puis en 2017, puis en 2020 avec le renforcement des intercos fera mal…car lorsque la CAPV, la Bièvre, la Métro auront peut être basculé à droite ce sera trop tard.

    sep article
  3. Je dis bravo au nouveau président du CG de l’Isère, il faut en finir avec ces illuminés qui empêchent des gens de travailler, ce n’est pas avec des arbres que le pays va se redresser, c’est en offrant du travail et qui dit travail dit consommation etc… Evacuation!!!

    sep article
    • Avant de crier à l’évacuation …
      Il faut savoir que quasiment tous les emplois seront des emplois à temps très partiel : 12 h semaine payées au SMIC. Qui,peut vivre avec aussi peu d’argent ? Comment se loger ? comment se nourrir ?
      Pour chaque emploi, le Conseil Général aura déboursé plus de 200 000 € de subventions prises sur NOTRE argent. Il y a d’autres priorités sociales que de donner de l’argent à une société privée, Pierre et Vacances. Le service de l’Aide sociale à l’enfance (ASE) n’a plus d’argent, ne s’occupait plus que des familles avec des enfants de moins de 3 ans et bientôt que des familles avec enfant de moins d’un an !
      Le CG réduit les dépenses pour les transports dans le département, sans parler de la réduction de dotation au SMTC.
      Etc, le social sera réduit à la portion congrue.
      Et je ne parle pas de la destruction de bien public (forêt domaniale) bradé au privé, destruction de la nappe phréatique, qui risque fort de priver d’eau les communes en aval, tout ça pour contenter quelques vacanciers qui n’apporteront rien à l’économie locale.

      Evacuation des destructeurs !!!

      sep article
      • Vous mélangez:
        – le fait d’évacuer la zone qui relève d’un simple respect de la Loi,
        – la décision de construire le Center Parc qui est une décision politique,
        – et l’instruction des recours qui est en cours qui est également la protection prévue par la loi.

        Personnellement, je respecte la loi, je connais malheureusement d’autres pays et je vois en France un pays noble dans l’application des procédures judiciaires peu importe qu’elles me conviennent ou non sauf pour des cas comme cela et je ne comprends pas. La demande d’évacuation est une simple demande de remise en conformité à la loi, ce qui ne me m’empêche pas de vouloir les conclusions des recours rapidement en parallèle.

        Sur le financement, ce n’est pas si simple: la question n’est pas celle que vous pointez, mais plutôt la défiscalisation Bouvard accordée pour un investisseur, physique comme moral, au cas d’espèce ce sera Pierre et Vacances.
        Puisque l’investissement est supporté par Pierre et Vacances, les 11% de reduction fiscale sont financés par le contribuable dans le dispositif de defiscalisation, ce n’est pas une subvention mais bien un aménagement fiscal.

        Pour être factuelle, il y a donc des effets propagande d’un côté – la rentabilité économique pour la collectivité est vite assurée par les taxes foncières et locales (inférieure à 8 ans) sans parler des cotisations de l’employeur, ce n’est donc pas un argument de considérer les 200k€ que vous avancez – et de l’autre les arguments propre à l’emploi créé qui comme vous le soulignez semble relativement précaire, et c’est là que la lutte doit s’organiser pour avoir des garanties sur les CDI notamment et les emplois à temps plein, car les élections sont passées et malheureusement le sujet Center Parc va vite resurgir.

        Concernant les autres arguments, SMTC ou aide sociale, les proportions de réduction sont malheureusement cohérentes avec la baisse de la DGF de l’Etat, et avec au contraire avec les dotations supplémentaires accordées notamment aux Métropoles par rapport aux autres collectivités locales, la Métropole conserve une assiette de dotations supplémentaire par rapport au CG bien que naturellement réduite par l’Etat.

        Pour le SMTC, lorsque le CG versait une subvention plus importante le périmètre de la Métro n’était pas celui des 49 communes mais bien l’ancien périmètre de la Métro qui était encore une communauté d’agglo et non une Métropole. A à ce titre le CG avait des Compétences dont le Transport sur le périmètre des communes de la Métro, ce qui n’est plus tout à fait le cas depuis l’application de la loi MATPAM (janvier 2015).
        La communication un peu rapide de certains masque la nouvelle répartition des compétences et des périmètres des Collectivités Locales concernées, et masque donc la réalité des assiettes de la DGF.

        Vous parlez du passé, maintenant que les élections sont derrière nous nous ne pouvons même plus espérer pouvoir discuter pour tenter un accord entre Métro et CG, la nouvelle majorité du CG jouera d’arguments politiques et économiques sans doute éloignés des intérêts métropolitains par exemple.

        La conclusion sera probablement un accroissement de la fiscalité sur le territoire de la Métro puisque il peut probable que les subventions de la nouvelle majorité du CG cautionnent la politique d’une majorité opposée à la Métro, c’est le résultat – prévisible – des élections départementales, de la division de la gauche, d’un discours rompu en confondant les adversaires d’un jour et les adversaires de toujours, et d’un programme de droite qui revendique le retour des sujets A480, Center Parc, et autres…
        Ce n’est que le début de la fin.

        sep article
      • Ah oui j’oubliais. Les élections ont monté un point central sur le canton de la Bièvre.
        Le rassemblement citoyen écologiste est arrivé en 4ème position avec en gros 10,8% malgré une campagne très tournée « anti-center parc », derrière la droite, le FN et le PS. Résultat, le binome élu face au FN, n’est autre que celui du nouveau Président du CG…autant dire qu’il se fera un plaisir personnel de conduire le projet puisqu’il s’agit aussi pour lui d’une élection « très locale » dans son propre canton.
        Les citoyens se sont déplacés au premier tour, moins au deuxième, mais l’élection était plié au 1er tour, les écologistes n’ont pas été suivis…

        sep article
      • Mary, ne vous étonnez pas que votre « gauche » ait été battue à plate couture à Grenoble et n’ait pas pu garder la majorité dans le département.
        Peut être quand vous reviendrez à une politique moins technocratique et plus près de la population, vous pourrez renouer avec le succès. Un peu de modestie dans la défaite …
        Vous vous gargarisez de vouloir transformer les temps partiels en temps complets ? Mais allez voir comment fonctionnent les autres Center Parcs. Des mots, toujours des mots … peut être déjà des grèves en vue avant le début de la construction de cette monstruosité ? Il n’y a aucune raison que l’argent de nos impôts serve à subventionner des entreprises privées.
        Ce n’est pas maintenant que l’on pourra mesurer les catastrophes écologiques vers lesquelles mène votre politique alliée pour la circonstance à celle de la droite. Dans quelques années, ce sera trop tard. Comme le dit une collègue, empruntant un dicton aux Amérindiens : la terre ne nous appartient pas, nous l’empruntons à nos enfants. Alors, arrêtez de faire n’importe quoi et pensez à l’avenir.

        sep article
      • Votre agressivité est telle que vous mélangez tout des qu’une personne ne va pas dans votre sens. Les arguments que je vous ai donnés sont factuels. Je suis d’un avis partagé personnellement sur le sujet.

        Quant aux arguments économiques, ceux qui vous avez donné sont juste parcellaires, c’est encore factuel.

        Enfin sur les résultats des élections, oui il y a des personnes qui ont le droit d’exprimer des idées differentes des vôtres. La droite non merci je n’en voulais pas. J’ai œuvré au rassemblement, exemple dans le canton Fontaine Seyssins, rassemblement PS PCF sans EELV allez savoir pourquoi. Dans la bievre où les anticenterparc avaient promis un ras de marrée vert, ça n’a pas été le cas, c’est tout ce que je dis.

        Stigmatisez sur ma personne si ça vous fait du bien, mais svp essayez de comprendre les choses plus globalement ça vous permettra de mieux appréhender les contradictions pour défendre vos idées.

        Les gens ont en marre, souffrent de la crispation des idées entre elles, vous refusez tout dialogue comme une certaine Duflot, là où Placé tente au moins d’essayer. Continuons les divisions et les extrêmes arriveront voilà mes propos.

        Sur les arguments ecologistes, j’ai une opinion sur le climat, les émissions, sur l’eau oui, j’ai aussi en tête les pays concernés, les secteurs concernés par la pollution, les incidences sur l’emploi, et là encore l’effet marketting à fond, oubliant que les émissions de production d’énergie de GES en Europe les plus fortes sont en Allemagnes, pas une ZAD dans les mines reouvertes du Rurh, parce que la discipline républicaine veut que l’on traite ça dans les tribunaux.
        Voyez vous la France n’est pas un pays parfait mais factuellemrnt la aussi, nous avons des résultats là où d’autres discutent du marketting.
        Enfin loin de moi de laisser dire que je cautionne la politique gouvernementale. Je suis citoyenne et je défends les valeurs de la République. Je lutte contre l’extrême droite, c’est tout, si vous avez un remède miracle allez y. Visiblement les résultats départementaux du premier tour ont eux aussi montré des choses…

        sep article
      • L’argument des contrats à temps partiel est tout de même assez faible puisque il doit concerner la quasi totalité du secteur touristique et et une bonne parti du secteur commercial. A quand des Zadistes sur les parking de grand Place pour défendre les caissières et autres employés ?

        sep article